Qu’est-ce qu’un ETF ? Comment y investir ? Quels en sont les avantages et les risques ?

0
143

Les ETF sont des produits financiers très plébiscités par les investisseurs. Les ETFs en Bourse ont émergé à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Au fil des années, ils se sont répandus aux quatre coins du monde.

Définition d’un ETF

Un ETF (Exchange Traded Fund) est un fond qui réplique l’évolution du cours d’un actif sous-jacent coté sur les plateformes traditionnelles de marché (Euronext, NYSE, Nasdaq, CBOE, etc.). Il peut s’agir d’un indice, une obligation, une matière première, etc. Les ETF sont des fonds d’investissement émis par des sociétés de gestion et sont agréés. Leur performance sera équivalente à celle du CAC 40. L’objectif d’un ETF (Exchange traded funds) est de répliquer le plus fidèlement possible les variations d’un indice boursier à la hausse comme à la baisse. A la différence d’un fond mutuel, il est coté en Bourse en temps réel et suit tout simplement l’évolution de l’actif sous-jacent. Ils sont gérés de façon passive par opposition aux OPCVM qui sont gérées de façon active. Ils n’occasionnent donc que très peu de frais.

Comment investir dans un fonds indiciel ou ETF ?

Pour investir dans un fonds indiciel, vous pouvez passer par un courtier ou par votre banque. À noter que tous n’offrent pas la possibilité d’investir dans des fonds indiciels. Un conseiller en investissement financier peut vous aider dans la constitution de votre portefeuille. Il vous proposera encore plus d’options quant au choix des fonds indiciels dans lesquels investir. Pour investir sur un ETF Securities, vous avez de nombreuses possibilités en matière d’actifs sous-jacents :

  • Les indices boursiers comme le CAC 40, le DAX, le FTSE 100, le Nasdaq, le S&P 500, etc. ;
  • Les indices sectoriels : technologie, pétrole et gaz, industrie, consommation discrétionnaire, consommation défensive, utilités, matériaux de base, télécommunication, santé, finance ;
  • Les matières premières ;
  • L’immobilier ;
  • Les obligations d’entreprises ou souverains.

La réplication d’une ETF en Bourse est aussi un paramètre à prendre considération. Il existe deux types de réplication : la réplication physique et la réplication synthétique. Quel que soit l’ETF en question, il y a toujours un gérant malgré son caractère passif. Avant d’acheter un ETF, il est également conseillé de vérifier la tracking difference. C’est l’écart de suivi entre l’ETF et l’indice de référence, ainsi que sa capitalisation.

Les avantages des ETF

  • Vu le large éventail d’ETF existant, un épargnant peut donc facilement investir sur un marché ou un thème donné.
  • Les ETF ne comportent pas de droits d’entrée. En investissant dans un ETF, vous bénéficiez d’un investissement diversifié à moindres frais. Les frais de gestion sont largement en dessous des 1 % ; ce qui est nettement inférieur à ceux des OPCVM : environ 2 %. 
  • Un ETF peut être logé sur un compte titres, un PEA ou une assurance vie. Il permet d’accéder à l’ensemble des titres de l’indice de référence en une seule transaction. Aussi, les sociétés de gestion qui gèrent ces fonds indiciels vous donnent la possibilité d’y investir votre capital. Vous n’avez par conséquent plus besoin de choisir une à une des entreprises pour vous constituer un portefeuille d’actifs, ces paniers d’actions vous permettent d’investir dans plusieurs centaines d’entreprises en une seule fois.
  • Les ETF sont cotés en continu. Ils sont donc négociables à tout instant, pendant les heures d’ouverture des places boursières. Cela permet de les acheter ou de les vendre tout au long de la journée, contrairement aux OPCVM qui ne peuvent être généralement négociés qu’une ou deux fois par jour.

Quels sont les risques des ETF ?

Les ETFs ne vous permettent pas de profiter pleinement de la puissance des intérêts composés via les dividendes. Il y a également le risque de perdre tout ou partie du capital. En effet, le capital investi évolue dans les mêmes proportions que l’indice de référence qui peut varier à la hausse comme à la baisse. Aussi, faut-il faire attention aux ETF qui suivent un indice de référence peu connu. Bien que les ETF soient en général très liquides, leur marché est plus confidentiel (moins de vendeurs et moins d’acheteurs) et ils peuvent de ce fait être peu liquides.

Le marché des ETFs est de plus en plus vaste et offre de nombreuses opportunités. Il faut juste savoir choisir les meilleurs ETFs et les actifs sous-jacents que vous désiriez investir selon votre profil de risque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here