La signature électronique : une alternative en pleine croissance !

0
822

Des technologies se répandent de jour en jour. De nouvelles inventions font que la vie est un peu plus facile. Cette facilité se dénote dans les actions de tous les jours. Parfois, cela se mêle à la relation d’affaires entre les partenaires. C’est de nature à aider les entreprises à progresser. La signature manuscrite sort des habitudes. Plus personne ne veut s’en servir parce que cela aide à perdre d’abord du temps. Le digital et les avancées technologiques aidant, il n’y a plus rien à faire manuellement comme à l’accoutumée. C’est le premier élément qui explique la ruée vers la signature électronique. Pour comprendre le phénomène expansionniste de cette nouvelle trouvaille du numérique, il faut consulter ceci.

Description de la signature électronique

La signature électronique est un usage né il y a près de 20 ans. Il s’agit de signer les documents par le biais d’appareils électroniques. Vous avez alors la possibilité de régler vos problèmes en quelques minutes. Il ne faut surtout pas vous en faire pour la crédibilité du papier.

C’est un acte qui permet d’authentifier les documents, de leur donner une forte valeur administrative. Il s’agit d’homologuer des pièces afin de faire tourner les contrats entre deux partenaires d’affaires. C’est un peu comme la signature manuscrite. Pour en savoir plus, vous pourriez recourir à Docage signature. Ici, c’est une preuve de l’adaptation à la course vers le numérique de plusieurs entreprises.

Actuellement, tous les documents sont envoyés par le biais des canaux nouveaux. Soit les dirigeants d’entreprise font signe à leur secrétaire par mail soit ils leur demandent de piocher le dossier sur la plateforme. Une fois, ce dernier transmis aux clients, l’on attend le retour en quelques secondes. Tout ceci se fait sans que l’on n’imprime même une seule feuille de papier. C’est en cela que la signature électronique vient bouleverser les établis dans le monde des entreprises.

Pour en obtenir, il faut recourir à de grandes sociétés expertes dans le domaine. Elles vous aident à avoir un identifiant. C’est grâce à cela que l’on sécurise votre signature pour la rendre infalsifiable. Ainsi, au lieu d’user de stylo à bille pour dessiner une signature, vous vous servez du caractère numérique identifiable que l’on vous a attribué. Ce procédé est de plus en vogue aujourd’hui parce que basé sur du cryptage, de l’encodage d’experts. Tout se retrouve dans le monde du numérique. Vous apposez votre marque juste sur les documents en quelques clics et le tour est joué.  

Les caractéristiques du document ont trait à des spécificités que l’on ne peut pas toujours voir. En premier lieu, il doit y avoir une possibilité de reconnaitre la signature. C’est à cela que sert une signature classique. Ce trait n’a pas été oublié même dans ce contexte. Lorsque vous apposez votre signature sur un document, votre vis-à-vis s’en rend compte la plupart du temps. Il sait reconnaitre votre signature et ne peut pas s’en faire. Il admet la qualité du document immédiatement.

En second lieu, le document ne peut pas être changé. Dès que la signature est apposée, il n’est plus possible d’y toucher. Personne ne peut alors en rajouter. C’est un caractère des signatures électroniques qui entrent en ligne de compte pour sa popularité. Ainsi, tous ceux qui les emploient ne peuvent pas s’en passer. Cela leur garantit une certaine sécurisation de leurs affaires, de leurs contrats, de leurs documents, de leurs pièces.

En dernier lieu, personne n’a la possibilité de transférer votre signature sur un autre document. Ainsi, vous n’avez pas à craindre que quelqu’un puisse en ayant une de vos signatures signer un autre document. Vous n’avez alors rien à craindre quant à la propriété de votre nouvel outil. Nul autre à part vous ne doit employer votre signature. Le principe est tel que lorsque vous avez utilisé la signature numérique sur un document, c’est un chiffrage unique qui reste inébranlable et intouchable.

Types de documents à signer

Les documents administratifs ont une si grande valeur que l’on réfléchit à deux fois avant de les laisser passer au peigne fin par le numérique. En fait, il se peut que l’authentification ne soit pas encore à son top. Alors, la loi a émis des réserves quant à l’utilisation de la signature électronique. Globalement, la signature électronique peut s’imposer sur n’importe quel type de document sauf sur ceux exclus par la loi.

Avec la signature numérique 

Peu importe votre domaine de travail, la signature électronique peut vous être utile. Cela commence par le domaine des finances. Vous pouvez finaliser un contrat de vente ou de partenariat par ce biais. Vous n’êtes même pas obligé de vous voir. C’est le domaine d’ailleurs le plus sensible, puisqu’il s’agit des finances. En dehors de ce dernier, il y a tous les autres milieux d’exercice d’une quelconque fonction. Vous n’avez donc pas de limite à vous imposer. Le choix en vaut le prix.  

Sans la signature numérique

La loi a mis des barrières quant aux documents à signer avec la signature électronique. Il est question de respecter la sacralité de ces papiers. Il ne suffit pas de posséder une signature électronique pour faire certaines démarches. Il convient au niveau de ses pièces de faire les choses dans le bon ordre, avec le manuscrit. Cela revêt une importance plutôt affective. En parlant de pièces particulières, référence est faite aux actes de succession et aux documents de droit de la famille.

Niveaux de sécurité

Lorsque vous demandez conseil à un prestataire, il vous demandera de miser sur la sécurité. En fait, sécuriser sa signature surtout avec les hackers en vogue actuellement, c’est normal. Il est possible que quelqu’un fasse le maximum par exemple pour peaufiner un coup de maitre en anarque avec votre signature. Vous avez le devoir de l’en empêcher. Pour ce faire, il faut d’abord connaître de sécurité, savoir choisir et utiliser au mieux.

  • Simple : à ce niveau, il vous est offert une signature très facile à employer qui ne vous demande pas d’authentification. C’est en cochant que vous validez le document. Il n’y a pas de documents ou de preuves supplémentaires à apporter concernant l’identité du signataire. Dans certaines structures, il y a des suppléments de données qui accompagnent la signature pour un minimum de sécurité. Ce type de signature ne peut pas convenir à un gestionnaire d’une grande agence, d’une entreprise de marque, d’une société de prestige. C’est en cela qu’il faut viser un peu plus haut.
  • Avancé: le niveau avancé entraine un changement de donne. À ce stade, plus rien n’est simple. Vous avez à signer un document, il faut préciser que c’est vous. Cela se fait à travers le remplissage ou l’apport de plusieurs preuves. Ces éléments sont automatiquement analysés. Cela rend votre document ou votre signature inviolable. Vous n’avez rien à craindre si déjà vous pouvez vous en procurer. Le règlement elDAS et les normes de signature ETSI accompagnent le processus et sont suivis à la lettre. C’est ce qui atteste de la conformité de votre outil. Tout ce qui est signé par vous porte une marque distinguable et originale.
  • Qualifié : c’est le stade le plus élevé dans toute la liste. Il faut dire que c’est ce qui convient à tous ceux qui gèrent des affaires sensibles. Cela fonctionne comme le niveau avancé, mais avec un peu plus de complication. Ici, la vérification n’est pas seulement faite virtuellement. L’on doit vous identifier physiquement aussi. Cela passe par l’usage d’une clé cryptographique. C’est dire que personne d’autre à moins d’avoir la clé et parfois même vos empreintes ne peut faire votre signature. Il est alors difficile de prendre votre place sur un papier.

Avantages de la signature électronique

Un outil de cette trempe offre de bonnes facettes. Les atouts sont nombreux et aident à mieux rentabiliser son investissement. Donc lorsque vous contactez un prestataire, il doit être capable de vous offrir un outil à multiples avantages.  

Plus de temps

Imaginez que vous soyez dans une structure dans laquelle les documents à signer sont nombreuses, il suffit de confier le tout à une personne de confiance.

Elle se charge d’apposer votre identifiant sur toutes les pièces et tout est prêt pour envoi et/ou retrait. Cela rend le travail plus rapide. Vous obtenez les meilleurs taux en gain de temps. Tout ce qui en temps normal avec la signature classique vous prendrait une éternité peut se faire en quelques secondes.

Des fois, l’on travaille avec des agents qui partent en vacances ou en congés. Vous êtes par exemple dans le besoin pressant de la signature d’un employé, il faut juste lui envoyer le fichier par courriel, il vous le renvoie dans la minute qui suit, signé. Ce procédé vous aide à rendre service plus facilement et à signer/conclure des marchés très vite.

Plus d’économie

De l’économie, vous en faites tout le temps. Habituellement, il vous faut imprimer les documents, trouver un moyen pour le faire parvenir à vos partenaires. Il vous faut en dehors de cela acheter des fournitures. De toutes les façons, vous investissez déjà dans le numérique. Il ne serait que trop judicieux d’employer ce numérique pour remplacer tout le lot de papier. Vous économisez sur les factures de livraison de fournitures scolaires.

Plus de sécurité

Dans les entreprises avec le vent en poupe, c’est un processus bénéfique. Les employeurs y ont recours parce que c’est sécurisé. De nos jours avec le lot de faussaires, il vaut mieux avancer aussi. C’est à ce titre que les entreprises cherchent des failles dans le système. Elles optent alors pour cet outil. Il leur donne plus d’assurance.

Avec la signature électronique, vous avez la possibilité de faire vos voyages d’affaires et de gérer tout de même les dossiers pressants de votre entreprise. Tout est fait en ligne. Vous n’avez plus qu’à signer et à renvoyer sans une seule fois dépenser autrement que pour Internet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here