La djellaba, la parfaite liaison entre modernité et tradition

0
293

C’est quoi la djellaba ?

La djellaba est un vêtement culturel marocain que les femmes portent de nos jours. Il a été porté pour la première fois au XIIe siècle par les Berbères et est devenu populaire pendant la période almoravide (1146-1353). La djellaba fait partie du code vestimentaire traditionnel du royaume marocain et a été préservée à travers de nombreux siècles. Aujourd’hui, il est principalement porté par les femmes qui veulent afficher leur patriotisme ou leur statut social. Dans certaines régions, comme Marrakech, il est d’usage que les jeunes filles célibataires se couvrent les cheveux d’un voile appelé « chal » lorsqu’elles sortent en public.

Le symbole culturel

Rappelons brièvement ce qu’est une djellaba. Traditionnellement, la djellaba était portée par les hommes comme un vêtement traditionnel. Cependant, au fil des ans, il a été adopté par les femmes car il est considéré comme un vêtement culturel et un symbole d’identification. La djellaba femme, en général, est une longue robe similaire au manteau, qui peut être conçu en toute couleur. Il est fait de coton, crêpe, soie ou n’importe quel type de tissu non transparent, et pend jusqu’aux chevilles, couvrant le corps des épaules aux pieds. Il est souvent orné de motifs complexes et est souvent porté avec un foulard ou un voile.

Historiquement, la djellaba était portée principalement par les hommes. C’était un symbole de masculinité et de force. Les djellabas étaient généralement portées à l’extérieur et servaient à protéger le porteur des intempéries, mais aussi de la chaleur durant les mois de l’été. Dans le passé, la djellaba était également portée dans le cadre des cérémonies de mariage, comme une forme de pudeur et comme un signe de respect.

La djellaba et la modernité

De nos jours, la djellaba est devenue une robe marocaine très tendance surtout avec la festivité qu’elle a eue de la part des influenceurs sur les medias sociaux. C’est une excellente façon d’écrire un argument tout en restant modeste et elegante. La mode et la culture marocaines sont connues dans le monde entier. Même si toutes les cultures s’expriment différemment en raison de leurs propres origines ou environnements, les vêtements traditionnels portés par les Marocains restent très bien aimé aujourd’hui. Avec son style distinctif, son beau tissu à motifs et sa longue jupe fluide, la djellaba pour femme est un incontournable de la garde-robe que tout le monde peut porter quelle que soit l’occasion.

La djellaba femme est également connue sous le nom de jalabiya dans les pays de golfs, Jilbeb en tunisie ou encore Abaya. Le mot Djellaba est l’arabe pour un type de manteau qui est utilisé dans les climats plus froids. La djellaba est une robe confortable, cool et polyvalente que l’on voit souvent dans les rues animées ou les marchés au Maroc. La djellaba est également populaire en Algérie et en Tunisie comme déguisement pour les femmes qui veulent éviter d’être vues ou reconnues. La djellaba est généralement portée avec un voile, appelé hijab, qui couvre la tête et le cou. Le voile est épinglé ou maintenu en place par une bande ou un foulard.

Suite à la popularité que ce vêtement a eue durant les dernières années, on constate sur le marché l’apparition de copies fabriquées en chine de mauvaise qualité que le consommateur non marocain peut confondre pour la djellaba femme artisanal fabriqué au Maroc. Si vous cherchez une boutique en ligne fiable, on vous recommande l’adresse KenzaCaftan.com