Cultiver des framboisiers : Choix de la plante et conseils de culture !

0
279

Arbuste fruitier rustique, rigoureux et touffu, le framboisier peut atteindre 1,5 mètres de haut. Avec ses tiges peu épineuses et ses fleurs groupées en panicules terminales, le framboisier est l’un des arbres les plus appréciés par les amateurs de jardinage. Rustique et peu exigeant, le framboisier s’accommode de tous les types de terre même s’il a une préférence pour les sols légers et riches en humus. Les fruits du framboisier sont rouges et leur couleur est plus ou moins foncée. À l’état sauvage, le framboisier est une plante des sous-bois et lisières des régions montagneuses. Le framboisier se cultive dans les jardins depuis la renaissance et ses fruits délicats permettent de sublimer n’importe quel dessert.

Connaître le framboisier

On distingue deux types de framboisiers qui sont : les framboisiers remontants et les framboisiers non remontants. Il faut savoir que ces appellations font référence principalement au nombre de fois où le framboisier produit des fruits dans l’année. Le framboisier non remontant fructifie sur les pousses de l’année précédente en juin-juillet et le framboisier remontant qui fructifie une première fois d’aout à octobre et une seconde fois sur les mêmes cannes en juin-juillet de l’année suivante.

Il faut savoir qu’en règle générale, les premières framboises apparaissent deux ans environ après la plantation. Toutefois, les framboisiers remontants peuvent donner quelques fruits dès le premier automne.

Plantation du framboisier


Force est de constater que le framboisier n’est pas très exigeant, il pousse bien dans tous les sols, mais le rendement sera meilleur dans une terre fertile et fraiche. Si le framboisier est livré en racines nues, sachez qu’il se plante d’octobre à avril. Si vous êtes dans l’incapacité de planter un framboisier dans les 8 jours, il est recommandé de mettre les plants en jauge dans un endroit ombragé de votre jardin. Afin d’assurer le bon développement de vos plants, il est également conseillé d’éviter de planter vos framboisiers durant les périodes de gel en hiver ou de sécheresse en été. Pensez également à bien désherber les alentours avant la plantation. Cela permet d’éviter les risques de concurrence notamment avec les mauvaises herbes comme le liseron. En ce qui concerne la plantation, procéder comme suit :

  •  faire un trou de 40 à 50 cm de profondeur et de largeur afin d’ameublir la terre ;
  •  retirer les cailloux, les racines ainsi que les mauvaises herbes ;
  •  placer au fond du trou une poignée de compost à mélanger avec la terre ;
  •  reboucher le trou de moitié avec de la terre additionnée de terreau et de fumier ;
  •  couper l’extrémité des racines du framboisier afin de rafraichir les coupes ;
  •  installer le collet du framboisier dans le sol sans trop l’enterrer ;
  •  combler le trou avec de la terre extraite amendée de terreau ;
  •  tasser au pied de l’arbuste en formant une cuvette et arroser abondamment.

S’il est de coutume de planter des framboisiers dans un jardin ou dans un potager traditionnel, rien ne vous empêche de le faire si vous ne disposez pas de l’espace requis. Pour les citadins disposant d’un balcon ou d’une simple terrasse en campagne, il est tout à fait possible de cultiver le framboisier dans un bac ou dans un gros pot.

Taille et entretien des framboisiers

L’année suivant la plantation du framboisier, il est recommandé de le laisser pousser naturellement. Il faut savoir que les rameaux de framboisier meurent durant la première année avant d’être remplacés par de nouvelles pousses qui sont émises par les racines au cours de l’été. Il est donc indispensable de tailler son framboisier et cela doit être effectué chaque année. Toutefois, il est également important de savoir que la fréquence de la taille du framboisier varie en fonction du type de fructification. Autrement dit, selon qu’il s’agisse d’une variété remontante ou d’une variété non remontante, la fréquence ainsi que le processus de taille varient.

Taille des variétés remontantes

La taille des framboisiers de variété remontante se réalise en hiver en dehors des périodes de gel. Pour ce faire, il est conseillé de couper au ras du sol les cannes desséchées qui ont fructifié en début d’année ainsi que les rejets trop faibles. Vous devez également couper l’extrémité sèche des cannes ayant produit des fruits à la fin de l’été, car ce sont ces dernières qui porteront des framboises sur la longueur des branches au début de l’été suivant. Afin de préserver la fertilité du sol et de favoriser une bonne fructification, il est important d’assurer un apport de fumure organique en automne suivi d’un apport d’engrais spécial pour les arbres fruitiers au printemps. Ce procédé doit être effectué chaque année afin d’assurer un développement optimal pour le framboisier.

Taille des variétés de framboisiers non remontantes

Dans le cas des variétés non remontantes, il faut savoir que la taille du framboisier s’effectue soit en automne soit au printemps. Le processus de taille consiste à couper au ras du sol les branches mortes qui ont fructifié durant l’été. Débarrassez-vous également des rejets trop faibles, mais il est important de préserver 6 à 10 cannes vigoureuses capables de produire de nombreux fruits.

Quelques variétés de framboisiers


Force est de constater que les framboisiers sont des arbustes assez envahissants. Il est donc conseillé de choisir leur emplacement avec soin, car ils ont tendance à s’étaler lors de leur développement. On réserve généralement aux framboisiers une bordure de jardin potager, mais rien ne vous empêche de planter vos framboisiers dans une haie si vous avez la chance d’en posséder une. Il est à noter que cette solution est la meilleure, car elle permet à vos plants de s’épanouir pleinement sous les arbres. Il existe plusieurs variétés de framboisiers à connaître.

Variétés non remontantes

  •  Llyodd Georges : il s’agit d’une ancienne variété de framboisiers qui est connue pour ses fruits au goût sucré.
  •  Meeker : il s’agit sans aucun doute de la variété la plus cultivée parmi les non remontants. Cette variété de framboisiers résiste très bien au froid et elle produit des fruits très appréciés.

Les variétés remontantes

  •  Heritage : cette variété de framboisiers produit en abondance des fruits de tailles variés au goût très apprécié. Il s’agit de la variété de framboisiers la plus connue notamment à cause de la taille de ses fruits, mais également à cause du fait que cette variété résiste très bien aux températures négatives.
  •  Fallgold : cette variété de framboisiers produit surtout à partir de septembre. Il s’agit d’une variété de framboisiers très appréciés parce qu’elle produit en abondance des fruits jaunes qui possèdent une taille assez grosse.

Il existe de très nombreuses autres variétés de framboisiers aux goûts et aux formes différentes. Il ne tient qu’à vous de choisir celles que vous souhaiter planter en fonction de vos besoins.

Afin d’assurer un développement optimal pour vos plants de framboisiers, il est vivement recommandé de pailler vos pieds de framboisiers en utilisant un paillage végétal. Ce procédé a pour but de protéger le sol au pied de votre framboisier et par extension, la faune qu’il abrite et qui le fait vivre. Le processus de paillage végétal donne au sol une consistance grumeleuse et améliore sa rétention d’eau. Ce procédé possède de nombreux avantages, car il permet de diminuer la fréquence d’arrosage en été. Le paillage permet également d’éviter l’érosion du sol à cause de la pluie et du vent. Enfin, le paillage permet de limiter la formation de la croûte de surface qui est très commune dans les jardins et potagers traditionnels.

En ce qui concerne le choix du paillis, le BRF (Bois Raméal Fragmenté) est très prisé, car il a la particularité de rester en place pendant plusieurs années tout en augmentant l’activité des champignons qui sont présents dans le sol. La présence de ce paillis permet également de créer des associations très bénéfiques entre les champignons présents dans le sol et vos framboisiers. Cela permettra à vos plants de grandir, de produire des fruits de manière plus importante et d’être moins gourmands en eau.

Maladies et ravageurs


Quelques insectes ravageurs peuvent provoquer des dégâts sur les cultures d’arbustes à petits fruits. Ces insectes ne sont toutefois pas en mesure de provoquer des dégâts suffisamment importants pour justifier un éventuel traitement de la part d’un jardinier. Parmi les insectes ravageurs concernés, on peut citer : le papillon, les cécidomyies, les tanthrèdes ou les pucerons.
Il est également important de savoir qu’en fonction de la saison et de la quantité de nourriture, les oiseaux peuvent se montrer très gourmands. Si vous décidez de protéger vos framboisiers avec des filets, prenez garde, car ils deviennent vite des pièges mortels pour les oiseaux qui ont le malheur de s’y retrouver coincés.

En conclusion

Les framboisiers sont des plants relativement faciles à planter et à entretenir. Le framboisier n’est pas particulièrement exigeant en ce qui concerne la nature du sol, mais il a une nette préférence pour les terres fraiches. S’il est vrai que le framboisier apprécie généralement le soleil, il est tout de même conseillé de ne pas le planter dans les régions particulièrement chaudes. Enfin, il est conseillé de planter le framboisier à une distance raisonnable des autres plants présents dans un potager afin d’éviter l’envahissement provoqué par les rejets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here