3 conseils pour réussir son investissement locatif

0
102

L’investissement dans l’immobilier locatif est une opération qui consiste à acquérir un logement dans un premier temps pour le mettre en location dans un second temps. Ce faisant, l’investisseur percevra des revenus complémentaires. Grâce aux avantages fiscaux intéressants, vous pouvez optimiser votre investissement. En effet, le gouvernement a mis sur pieds des dispositifs de défiscalisation pour accompagner les investisseurs. Découvrez ici 3 conseils pour réussir votre investissement locatif.

Bien choisir le lieu d’implantation de votre futur logement

Dans le cadre d’un investissement locatif, le choix de l’emplacement est un déterminant clé. En effet, optez pour une ville attractive dont la population est en pleine expansion. Un quartier abritant de nombreuses infrastructures commerciales, des transports communs, à proximité des écoles ou des universités peut s’avérer un meilleur choix. Sur Blog Premium, découvrez d’autres ressources sur le sujet.

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif, vous pouvez vous tourner vers les annonces pour prendre connaissance des logements vacants dans la région choisie. Par la même occasion, il convient de vérifier les tarifs qui sont pratiqués à la location. Sachez qu’il est difficile de louer un bien trop coûteux. Outre les critères cités ci-haut, considérez les possibilités d’emplois garanties aux alentours. Les grandes industries à proximité du lieu doivent aussi attirer votre attention. En outre, il faut choisir un secteur où la demande locative est en hausse. C’est un gage de pérennité de votre investissement.

Souscrire à une garantie locative

La garantie locative est par définition une assurance du versement de vos loyers. Ainsi, vous avez la garantie de rentabiliser votre investissement. Il est donc conseillé de souscrire à une garantie locative pour votre logement que vous envisagez d’assurer. Dans ce sens, vous pouvez choisir une assurance classique loyers impayés. La nouvelle garantie universelle des risques locatifs est également une autre alternative que vous pouvez choisir. Pour ce faire, vous pouvez solliciter une compagnie d’assurance.

Par ailleurs, vous pouvez mettre votre investissement locatif en gestion. En effet, la gestion locative désigne un service qui relève de la compétence des agences immobilières, syndics ou notaires. C’est en d’autres termes l’ensemble des activités qui consistent à augmenter le rendement économique d’un patrimoine immobilier. Une agence immobilière vous aidera à assurer les démarches, mais éventuellement le recouvrement des créances.

Éviter la rentabilité excessive et privilégier la défiscalisation

Suivant les performances des placements classiques, il est convenable d’opter pour un rendement situé entre 3 et 4%. Quand il s’agit d’un investissement immobilier, vous devez savoir que votre bien prendra de la valeur à long terme. Ainsi, un dispositif de défiscalisation vous sera d’une grande utilité. C’est le cas de la loi Pinel qui permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôts sur une durée de 6, 9 ou 12 ans. Même si les loyers des logements éligibles à ce dispositif sont plus bas, les avantages fiscaux qui en résultent sont intéressants.

Les montages financiers vous serviront à mener l’étude des différents types de prêts, des taux d’intérêts, mais aussi de choisir le dispositif de défiscalisation adapté à votre situation. Cela est très important lorsque vous investissez dans l’ancien, des travaux, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here