Top 4 des étapes pour une installation de climatisation réussie

0
91

Les climatiseurs sont très utilisés de nos jours à cause de leur capacité de rafraîchissement très efficace de l’intérieur d’une pièce. Quand l’installation de l’appareil n’est cependant pas réussie, plusieurs situations désagréables peuvent en découler. Cet article vous livre quelques astuces pour réussir parfaitement l’installation de votre système de climatisation.

Le condenseur

Une bonne installation de système de climatisation inclut l’optimisation de l’emplacement du condenseur. Ceci conditionne beaucoup de facteurs liés au bon fonctionnement de votre climatisation.

Trouver le bon positionnement

Votre défi ici consistera à trouver la bonne position pour votre unité extérieure. En premier lieu, il est normalement recommandé de laisser une certaine distance entre le mur et l’unité à installer en extérieur de façon à éviter les vibrations qui peuvent générer des nuisances sonores. Vous devez avant tout veiller à ce que cette distance soit respectée. En deuxième lieu, il est essentiel que l’unité ne soit pas du tout encombrée. Cela pourrait l’empêcher d’évacuer convenablement la chaleur extraite des pièces vers l’extérieur et occasionner une surconsommation d’énergie pour compenser.

Protéger l’unité

Pour être sûr que le condenseur est bien installé, il est aussi conseillé de le protéger du soleil et des vents violents. Il existe aujourd’hui des coffrages à persiennes pour cacher son climatiseur ou sa pompe à chaleur de ces différents facteurs tout en assurant une bonne ventilation de l’appareil. Mais à défaut, il faut au moins vous arranger pour que l’appareil extérieur soit placé à l’ombre afin de ne pas être chauffé par le soleil.

Il faut aussi que l’appareil ne soit pas tourné face à un vent fort. Tout ceci pourrait jouer considérablement contre son bon fonctionnement. Les contre-courants empêchent en effet le fonctionnement du ventilateur qui permet l’évacuation de l’air chaud extraite par la climatisation intérieure. À force, cela pourrait bien endommager votre dispositif et réduire sa durée de vie.

Installer une isolation thermique

Pour être sûr de réussir l’installation de votre climatisation, il est aussi conseillé de procéder en amont à une isolation thermique du logement. L’utilité de cet aménagement est de contribuer à conserver le froid produit dans l’intérieur de votre pièce par le climatiseur. C’est l’astuce ultime pour profiter au mieux de votre climatisation. Vous avez la possibilité d’opter pour :

  • Les isolants minéraux ;
  • Les isolants naturels ;
  • Les isolants synthétiques, etc.

Les avantages liés à cela sont légion. D’abord, une isolation thermique est utile pour économiser l’énergie électrique consommée par la climatisation. Cette installation permet d’empêcher les fuites de fraîcheur en été (et donc le climatiseur est  moins sollicité) mais aussi les fuites de chaleur en hiver (ce qui permet aussi de moins consommer).
Bien que l’isolation thermique ne soit pas obligatoire pour le fonctionnement de la climatisation, elle constitue une astuce pour optimiser le confort tout en réduisant les dépenses.

L’installation de l’unité intérieure.

Un autre élément à considérer pour être sûr d’avoir réussi l’installation d’une climatisation est de veiller au bon positionnement de l’unité intérieur. Ce détail est primordial et a un impact sur le bon fonctionnement du dispositif. Il faut avant tout que l’unité intérieure soit posée sur un espace où il jouit d’une stabilité totale et permet une bonne distribution de la température. Par ailleurs, le support doit évidemment être solide pour garantir l’équilibre de l’unité intérieure.

Toit comme le groupe extérieur de climatisation, il faut que l’appareil de clim de l’intérieur aussi soit positionné sur un espace dégagé. Il est en effet essentiel que l’appareil ne soit pas encombré, et ce par n’importe quel autre meuble. Inversement au condenseur extérieur, celui-ci aurait en effet du mal à libérer de la fraîcheur dans la pièce et cela génèrerait un confort moindre pour les habitants, ou une surconsommation pour compenser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here