Qu’est-ce que l’exploration urbaine ?

0
232

Définition de l’exploration urbaine

L’exploration urbaine consiste à accéder à des lieux dont l’accès est généralement interdit au grand public. Elle est également connue sous le nom d’UE ou d’urbex dans certains cercles, mais on la confond souvent avec la simple découverte de délabrements urbains ou de propriétés abandonnées. Cependant, la définition plus large inclut également l’exploration des toits, des canalisations, des égouts, des sites de construction ou de tout autre endroit dont l’accès peut être restreint.

Quel est l’intérêt de l’exploration urbaine ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les gens aiment l’exploration urbaine – en voici quelques-unes :

  • Il y a quelque chose d’incroyablement exaltant à explorer des bâtiments abandonnés, et en même temps de très dégrisant. Voir la nature reconquérir un terrain sur la civilisation humaine est une expérience très forte.

  • Pour beaucoup de gens, l’exploration urbaine est autant une exploration personnelle de leurs pensées que des structures abandonnées elles-mêmes. Le silence des lieux abandonnés donne aux gens le temps de réfléchir.

  • Les urbexeurs aiment documenter les lieux qui sont probablement destinés à être démolis ou condamnés. Il existe de nombreuses histoires fascinantes autour de ces lieux qui méritent d’être racontées. C’est particulièrement vrai pour les hôpitaux psychiatriques, qui ont souvent une histoire sombre qui n’a jamais été révélée au grand jour en raison de la corruption des autorités locales.

  • L’exploration urbaine vous permet de voir et de découvrir des endroits que très peu de gens connaissent. Elle vous permet de mieux apprécier l’histoire locale et de ressentir une affinité accrue avec chaque lieu et sa communauté. Nous passons devant beaucoup de ces endroits tous les jours sans jamais vraiment remarquer ce qui s’y trouve.

Comment trouver les lieux d’exploration urbaine ?

Pour trouver des sites intéressants, il faut généralement consulter diverses sources et consacrer du temps à la recherche. Les membres de la communauté de l’exploration urbaine sont généralement réticents à partager les lieux exacts avec des personnes qu’ils ne connaissent pas, afin d’aider à préserver certains sites. En général, vous commencez par effectuer des recherches ou par explorer de nouveaux lieux près de chez vous, puis vous vous aventurez plus loin une fois que vous avez pris le temps de rechercher des lieux spécifiques. Voici quelques suggestions :

Vous pouvez généralement trouver en ligne des données sur les chantiers de construction de tours, les permis de démolition, les anciennes infrastructures militaires, les cartes des tunnels des services publics, les cartes des réseaux d’égouts et les cartes des collecteurs d’eaux pluviales. Ces documents sont plus ou moins accessibles selon les villes. Parfois, vous pouvez tout trouver en ligne, mais sinon, vous devez consulter la bibliothèque municipale ou accéder aux archives de la ville.

Lorsque vous avez une vague idée d’un endroit mais que vous n’êtes pas sûr de l’emplacement exact, Google Street View et Google Maps sont généralement très utiles. Vous pouvez même comparer différentes dates pour voir comment l’endroit a évolué au fil du temps.

Ouvrez l’œil pour repérer les bâtiments industriels, les chantiers de construction ou tout ce qui semble abandonné.

Les blogs et les journaux locaux sont également une excellente source d’informations pour certains lieux particuliers.

Enfin, des sites spécialisés existent et vous permettent d’acheter des cartes Google Maps afin de faire de l’urbex en France en évitant d’enquêter sur votre région, ce qui à la longue, peut prendre énormément de temps.