Quel type de lampe torche choisir pour faire du sport ?

0
260

Vous faites du sport la nuit ou dans des conditions de luminosité réduite. Vous avez donc besoin d’une lampe torche pour vous éclairer. Seulement voilà, vous ne savez pas trop quel type de lampe de poche choisir pour pratiquer votre activité sportive favorite. En effet, il en existe différents types. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Et pour chaque type, il y a des dizaines de modèles et de marques sur le marché. Dans ces conditions, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Cet article vous aide donc à y voir clair.

Les critères de choix

Voici les différents critères pour choisir une lampe torche de qualité :

  • Son autonomie : sa capacité à éclairer sans faiblir pendant des heures.
  • Sa puissance : la portée d’éclairage du faisceau lumineux.
  • Son poids : très important à prendre en compte si vous devez l’utiliser de façon prolongée.
  • Les modes d’éclairage : plusieurs niveaux de puissance mais aussi un mode SOS et un mode strobe (clignotement rapide).
  • L’étanchéité : la possibilité d’utiliser la lampe sous l’eau.

Tous ces critères sont à moduler en fonction de l’usage prévu pour votre lampe.

La lampe torche polyvalente

La lampe torche polyvalente est une lampe de poche de forme classique avec une puissance bien plus élevée que les lampes traditionnelles fonctionnant avec des piles. Ici, la torche utilise une batterie Lithium permettant à la lampe de fonctionner en totale autonomie pendant plusieurs heures à pleine puissance.

On appelle cet objet une lampe torche plutôt qu’une lampe de poche car son manche est en général plus grand et elle ne tient donc pas forcément dans la poche d’un pantalon. En fait, elle a la forme d’une torche avec un manche long et fin et une extrémité plus large qui éclaire. Ce type de lampe répond à la plupart des usages.

La seule contrainte est qu’il faut la tenir en main ou éventuellement la fixer sur un support sur un casque, à la manière des pompiers. Vous pouvez vous rendre sur le guide comparatif de la lampe torche, un site qui apportera tout l’éclairage nécessaire pour choisir le bon modèle.

La lampe frontale

La lampe frontale est, comme son nom le suggère, une lampe qui se fixe sur le front. Grâce à un bandeau, vous allez pouvoir attacher cette lampe sur votre crane. Le gros avantage est que vous conserverez les mains entièrement libres. C’est très pratique pour faire du vélo ou de la course à pied de nuit. Le faisceau lumineux suit parfaitement les mouvements de votre tête. Cela vous permet donc d’éclairer simplement dans la direction souhaitée.

Ce type de lampe est très léger pour rester confortable à l’usage. Du coup, la puissance d’éclairage est en général assez limitée. Avec une telle lampe, vous pourrez éclairer sur une distance de 50 à 150 mètres environ. C’est amplement suffisant dans la très grande majorité des situations, notamment si vous faites de la spéléologie.

Prenez le temps d’étudier l’autonomie de la lampe. Certaines lampes ont une batterie leur permettant de fonctionner pendant plus de 4 heures. D’autres ne tiendront qu’une à deux heures. Cela dépend vraiment des modèles et des marques. Il faut donc choisir en fonction de vos habitudes et du sport pratiqué.

La lampe de plongée sous-marine

Vous aimez évoluer dans les fonds marins à la découverte des épaves et des récifs de coraux ? Pour assurer votre sécurité, la lampe de plongée est absolument indispensable. Elle vous permet de voir tout autour de vous mais aussi d’être vu des poissons et des autres plongeurs.

Si vous êtes un plongeur aguerri, vous avez certainement remarqué qu’il n’y a pas besoin de plonger à de grandes profondeurs pour se retrouver dans une obscurité totale. Très rapidement, au bout de quelques mètres, on ne voit plus rien si on ne dispose pas d’un éclairage d’appoint.

La caractéristique essentielle d’une lampe de plongée est son étanchéité. Elle doit être parfaitement étanche et ce jusqu’à une certaine profondeur. Certaines lampes sont étanches jusqu’à 30 mètres, d’autres jusqu’à 100 mètres. Quand la profondeur augmente, la pression atmosphérique est plus forte. Du coup, la lampe doit être fabriquée de façon spécifique pour supporter la pression de l’eau. Cela passe notamment par la présence de joints toriques que vous devrez remplacer de façon régulière. Cela fait partie de l’entretien nécessaire sur ce type de lampes.

Conclusion

Au moment de faire votre choix, ne le basez pas uniquement sur un critère de prix. Cela serait une grosse erreur. Une bonne lampe torche se paye. Les modèles à moins de 20 € fleurissent un peu partout sur Internet mais leur qualité est souvent désastreuse. A ce prix-là, on ne peut pas espérer acheter une lampe très fiable. Elle risquera donc de vous lâcher à tout moment sans prévenir.

Pour éviter cela, vous feriez mieux d’assurer vos arrières en choisissant un modèle d’une marque ayant pignon sur rue comme Klarus, Olight ou encore Fenix. Les modèles commencent à 50 €. Vous aurez ainsi l’assurance de disposer d’une lampe qui fonctionnera pendant des années sans aucun problème. Si vous disposez d’un bon budget, vous pourrez trouver un modèle capable de vous éclairer au-delà de 300 mètres !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here