Que faut-il faire quand son véhicule est déclaré épave 

0
150

Si en général « épave » désigne des objets en très mauvais état, le terme est plus formel lorsqu’il s’agit de certaines situations comme une assurance automobile par exemple. En effet, pour classer une voiture comme épave, l’intervention d’un expert est nécessaire. Cependant, que se passe-t-il une fois que le véhicule est déclaré épave ?

Qu’est-ce qu’un véhicule épave ?

Un véhicule épave est un véhicule qui a subi des dommages économiquement irréparables. Ainsi, la compagnie d’assurance décidera de ne pas décaisser pour la réparation de ce véhicule. Dans certains cas, la voiture pourrait bien être réparée, mais les travaux seraient coûteux. La compagnie d’assurance décide si la voiture peut être mise à la casse ou non. C’est le cas si les coûts de réparation sont plus élevés que le prix moyen du marché de la voiture. Ce prix est basé sur l’état du véhicule avant l’accident, son âge, son kilométrage et le prix moyen de véhicules similaires sur le marché local des voitures d’occasion. Cette valeur est appelée valeur de remplacement experte (ERV).

Dans tous les cas, si le montant des dommages dépasse 700 €, vous devez consulter un expert. Un expert peut conclure que votre véhicule appartient à la catégorie des véhicules gravement endommagés (VGE). Dans ce cas, le véhicule doit être immobilisé et ne peut être transféré ou vendu. Vous devez ainsi faire appel à une agence pour un enlèvement d’épave gratuite et agréée VHU depuis le lieu de stationnement du véhicule.

Un véhicule épave peut également être un véhicule techniquement non récupérable (TNR). Cela signifie que la voiture a été brûlée, enfoncée jusqu’au tableau de bord ou a subi des dommages considérés comme irréparables. Cela peut se produire dans les cas suivants :

  • Le véhicule ne peut pas être identifié parce qu’il a été inondé ;
  • Le compartiment moteur a été englouti par la fumée ;
  • Les éléments structurels et/ou de sécurité ne peuvent pas être réparés ou remplacés.

Qui doit-on contacter pour demander l’enlèvement et/ou la destruction de son véhicule ?

Pour demander l’enlèvement ou la destruction de son véhicule, il faut contacter le Centre pour véhicules hors d’usage. Les véhicules hors d’usage étant considérés comme des déchets, seuls les centres VHU sont autorisés à organiser leur élimination. Les centres VHU sont reconnaissables à leur logo.

Comment se fait l’enlèvement d’une épave ?

La première étape de l’enlèvement d’une épave de voiture consiste à contacter une entreprise d’enlèvement d’épave qualifiée et agréée. Il faut faire appel à un professionnel pour s’assurer que la dépose est conforme aux normes en vigueur. Il vous suffit de prendre un rendez-vous qui vous convient. Votre véhicule est chargé, transporté et livré à la casse la plus proche. Le remorquage est gratuit.

Documents à soumettre

Que vous soyez un concessionnaire ou un particulier, vous devez présenter les documents nécessaires au centre de gestion des véhicules hors d’usage afin d’enlever votre véhicule hors d’usage :

  • La carte d’immatriculation du véhicule avec la mention « vendu pour cession ou destruction » barrée et signée par le propriétaire. Le certificat d’immatriculation est nécessaire pour l’assurance des épaves ;
  • La copie de l’identification du propriétaire sur le certificat d’immatriculation.
  • La preuve qu’aucune charge ou aucun déplacement du véhicule n’a été effectué au cours des 15 derniers jours ;
  • Le certificat de transfert du véhicule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here