Préparation d’un enterrement : ce que vous devez savoir

0
361

Il n’est jamais facile de surmonter la perte d’un proche. Rien ne pourra remplacer le vide qu’il a laissé ni la grande tristesse occasionnée par sa disparition. Malgré la douleur intense, vous devez préparer plusieurs démarches depuis l’annonce du décès jusqu’aux préparatifs des obsèques. Organisation des funérailles, paiement des frais, récupération des documents, vérification du testament… De nombreuses étapes vous attendent. Voici tous les éléments essentiels à savoir pour préparer un enterrement.

Que faire lorsqu’un être cher décède ?

La première chose à faire lorsqu’un proche vous quitte est de contacter un médecin. Ce dernier se chargera de faire le constat du décès. À la suite de cette démarche, le médecin fournira le certificat de décès contenant toutes les informations relatives au décès. Lorsque vous devez organiser des obsèques, il est impératif de faire appel à une société de pompes funèbres. Ainsi, une équipe de professionnels vous accompagnera durant la préparation des obsèques.

Les cérémonies funéraires représentent un dernier hommage au défunt. Elles doivent se passer en respectant au mieux ses dernières volontés. Le cas échéant, ce sera à vous de définir les actions à entreprendre. Cela dit, le professionnel vous aidera à remplir les démarches administratives et à accomplir les derniers souhaits du défunt. Les pompes funèbres vous épaulent dans ces moments difficiles de votre vie.

préparation d'un enterrement, pompes funèbres

Comment organiser des funérailles ?

Les volontés du défunt sont écrites dans un testament ou un contrat de prévoyance obsèques. Une fois ces volontés dévoilées, les pompes funèbres se chargent d’organiser les funérailles en respectant ce qui a été écrit. L’organisation des funérailles dure au moins 24 heures et au maximum 6 jours ouvrables après le décès.

En attendant les obsèques, le défunt repose :

  • au domicile familial,
  • dans une chambre funéraire des pompes funèbres,
  • dans la chambre mortuaire.

Cette dernière se situe au sein de l’établissement de santé dans lequel votre proche a perdu sa vie. Dans le cas où le corps devrait être transporté d’une commune à une autre avant la mise en bière, une autorisation du maire de la commune où le décès est survenu est requise. Si un transfert est opéré après la mise en bière, vous aurez besoin d’une autorisation du maire de la commune dans laquelle a eu lieu la fermeture du cercueil.

Comment se déroule le processus funéraire ?

Le processus funéraire comporte plusieurs phases. Après le décès de votre proche, les pompes funèbres transportent le corps vers le lieu de repos. Comme nous l’avons cité précédemment, le lieu de repos peut être le domicile du défunt, la chambre funéraire ou la chambre mortuaire. Puis, la famille et les proches organisent, s’ils le souhaitent, la veillée du corps. La mise en bière permet à la famille et aux amis de se recueillir une dernière fois autour du défunt en laissant le cercueil ouvert.

Une cérémonie d’hommage peut être envisagée en fonction des volontés du défunt. Finalement, le corps sera transporté au crématorium si la famille choisit la crémation ou au cimetière si la famille opte pour l’inhumation. L’entreprise de pompes funèbres vous accompagnera dans ces démarches.