Les déterminants sociaux de la santé

0
212

Sommaire

Les déterminants sociaux de la santé

Les déterminants sociaux de la santé regroupent un ensemble de conditions personnelles et environnementales qui influencent de manière significative l’état de santé et la qualité de vie d’une personne. Au-delà de la prestation directe de soins de santé, ces facteurs comprennent divers éléments socio-économiques, politiques et culturels qui influencent les expériences quotidiennes d’un individu. Pour mieux apprécier la complexité et la portée des déterminants sociaux de la santé, les cinq grandes catégories suivantes peuvent être prises en compte : la stabilité économique, les soins de santé, l’éducation, le quartier et l’environnement communautaire.

La stabilité économique

Le fondement d’une société prospère repose sur la stabilité économique, qui ne concerne pas seulement la richesse des nations, mais l’impact direct sur la vie des citoyens. La présence d’emplois fiables et bien rémunérés constitue la pierre angulaire de cette stabilité. L’emploi est bien plus qu’un simple salaire, il s’agit de l’assurance d’avoir des repas nourrissants sur la table et un toit sûr au-dessus de la tête. L’importance de l’épargne ne doit pas être sous-estimée car elle constitue un filet de sécurité permettant aux individus d’affronter et de gérer les urgences médicales ou les affections. Outre l’emploi et l’épargne, la stabilité économique peut être renforcée grâce à des politiques publiques favorisant une répartition équitable des richesses.

La mise en œuvre de programmes et de politiques destinés à la promotion de l’emploi et à l’accompagnement des demandeurs d’emploi permet de libérer le potentiel et de conduire les individus vers un emploi stable et adapté. En outre, la fourniture de services de garde d’enfants de qualité est essentielle, en particulier les services qui favorisent le développement des générations futures et permettent aux parents de s’engager pleinement dans la vie professionnelle. Les cadres politiques élaborés pour renforcer la stabilité économique doivent répondre aux besoins fondamentaux tels que l’alimentation, le logement, les soins de santé et l’éducation. Grâce à la mise en place et à la promotion d’initiatives qui renforcent et sécurisent ces éléments fondamentaux, une nation progresse non seulement vers une plus grande sérénité économique, mais elle favorise également le bien-être général de ses citoyens.

Les soins de santé

Partout dans le monde, de nombreuses personnes sont privées de la sécurité de l’assurance maladie. Cette absence les prive d’un fournisseur de soins de santé attitré et, souvent, des moyens financiers nécessaires pour se procurer les produits de santé essentiels, tels que les médicaments ou les tests de diagnostic. Au-delà des contraintes financières, les barrières géographiques jouent également un rôle important, de nombreuses personnes résident à une distance considérable des établissements médicaux. L’amélioration de l’accessibilité des soins de santé de qualité est une entreprise à multiples facettes. Grâce aux consultations virtuelles et aux rendez-vous à distance, les cliniques et les prestataires de soins de santé peuvent étendre leurs services, contournant ainsi les obstacles liés à la distance et à la mobilité.

Les mesures préventives sont également primordiales dans la quête de soins de santé accessibles. L’augmentation de la disponibilité et de l’adoption de dépistages critiques, tels que les dépistages du cancer du poumon, est une priorité. La détection précoce des maladies grâce à ces dépistages augmente les chances de succès du traitement et peut améliorer considérablement les résultats de santé à long terme. De plus, le développement des services de santé de proximité peut être déterminant pour la démocratisation de l’accès aux soins de santé, tout comme l’éducation sur les meilleurs pratiques au quotidien (voir par exemple le site https://www.esante-picardie.com). En effet, ces services permettent un dépistage et des soins préventifs, en particulier dans les communautés mal desservies. De cette manière, les problèmes de santé sont identifiés à un stade précoce et une voie d’accès au traitement est ouverte, ce qui favorise une population en meilleure santé.

L’éducation

La corrélation entre les niveaux d’éducation et de revenu d’un individu et ses perspectives de santé est remarquablement évidente dans les données européennes. La mesure dans laquelle les enfants et les adolescents ont accès à une éducation de qualité pendant leurs années de formation est un facteur déterminant des conditions dans lesquelles ils poursuivront leur vie d’adulte. Les bases solides de l’éducation de la petite enfance ne sont pas seulement bénéfiques, elles font partie intégrante du développement social et cognitif de l’enfant. De même, un enseignement secondaire de qualité peut servir de passerelle vers des études supérieures et des carrières lucratives.

Hélas, une partie de la jeunesse se heurte à des obstacles considérables sur le chemin de l’éducation. Les enfants issus de ménages aux revenus modestes, ceux qui souffrent d’un handicap ou qui sont confrontés à des préjugés sociaux dès leur plus jeune âge peuvent trouver la réussite scolaire plus difficile à atteindre. Le passage à l’enseignement supérieur est souvent entravé par les obstacles systémiques rencontrés. Les répercussions des disparités sont profondes et de longue portée, les personnes issues de milieux moins favorisés luttant généralement pour obtenir un emploi à la fois sûr et financièrement gratifiant.

Le quartier

Les environnements dans lesquels les individus résident influencent profondément leur bien-être et leur sécurité. Dans le monde entier, d’innombrables résidents sont confrontés au défi quotidien de naviguer dans des quartiers assaillis par les taux élevés de crimes violents, les concentrations élevées de contaminants environnementaux et la mauvaise qualité de l’air et des ressources en eau contaminées. Il s’agit d’une menace disproportionnée pour les personnes marginalisées sur le plan racial et ethnique, ainsi que pour les habitants au statut socio-économique inférieur. Le monde du travail est également concerné par cette problématique. Les employés peuvent être exposés par inadvertance à des éléments nocifs, notamment au tabagisme passif, qui contribue de manière avérée à divers problèmes de santé.

Pour répondre aux déterminants sociaux urgents de la santé, une action des secteurs public et privé est essentielle pour améliorer les conditions de vie. Les efforts conjugués des municipalités et du gouvernement peuvent favoriser des progrès substantiels dans l’amélioration du domaine public et le renforcement de la santé collective. Les propriétaires d’entreprises, par exemple, disposent de la capacité d’atténuer les menaces qui pèsent sur la santé et la sécurité au travail grâce à la mise en œuvre de politiques rigoureuses et de mesures proactives. De même, les autorités locales sont les mieux placées pour lancer des projets d’aménagement urbain qui donnent la priorité aux infrastructures pour les piétons et les cyclistes.

L’environnement communautaire

Le degré de santé des individus est étroitement lié à la dynamique des relations interpersonnelles, qui englobent la cellule familiale, l’espace professionnel et la communauté au sens large. Les conditions qui prévalent sur le lieu de travail, associées aux subtils sous-entendus ou aux cas manifestes de discrimination, ont une influence considérable sur le bien-être psychologique, l’humeur et l’estime de soi. Parallèlement, plusieurs problèmes de société, tels que l’incarcération galopante, l’absence de figures parentales et le problème omniprésent des brimades, peuvent faire dérailler de manière significative la trajectoire de développement d’un enfant, en lui insufflant un profond sentiment d’isolement.

Parmi les nombreuses activités permettant d’améliorer le tissu commautaire, on trouve :

  • les barbecues
  • les soirées voisinage
  • le sport
  • les ballades

Pour améliorer le tissu communautaire et la santé publique, la reconnaissance du fait que de nombreux déterminants de la santé sont hors de portée de l’action personnelle est essentielle. Cependant, la création délibérée de liens de soutien et d’entraide au sein du foyer, du lieu de travail et du quartier peut servir de catalyseur pour améliorer la santé collective. Les interventions stratégiques conçues pour modifier positivement les déterminants sociaux de la santé se sont révélées prometteuses. En particulier, les initiatives sociétales visant à promouvoir des environnements sans tabac ont joué un rôle clé dans la réduction de la consommation de tabac et, par conséquent, de la prévalence des maladies induites par le tabagisme.