Comment passer d’un chauffeur VTC à un chauffeur TAXI ?

0
187

Le conseil constitutionnel reconnaît de toute évidence une certaine compatibilité entre les professions de chauffeur VTC et de chauffeur de taxi simple. Toutefois, en dépit de la similitude de ces deux professions, il n’est pas toujours évident de virer de l’une à l’autre. Comment passer d’un chauffeur VTC à un chauffeur TAXI ? Découvrez dans cet article les informations essentielles pour y parvenir.

Faire un stage pour la formation VTC vers Taxi


À la base, la règle en matière de VTC exige à ce que tout chauffeur ayant pu avoir une carte professionnelle s’engage à suivre un stage de formation obligatoire de 14 h. Cette dernière se fait de manière continue au sein d’un établissement spécialement agréé pour la formation. Elle doit obligatoirement être renouvelée tous les 5 ans. Le stage de formation VTC poursuit de multiples objectifs. Il s’agit entre autres de :

  • La formation aux nouvelles techniques en matière de la gestion de la relation avec les clients ;
  • Les nouvelles tendances dans la pratique professionnelle ;
  • Les mises à jour dans la réglementation des transports en général et de la sécurité sur les routes.

De même, lorsque vous décidez de passer de la profession de chauffeur VTC à celle de chauffeur TAXI, vous avez un parcours à suivre. En effet, le chauffeur VTC déjà titulaire d’un diplôme de VTC de tronc commun depuis moins de 3 ans peut profiter d’une passerelle vtc vers taxi. En tant que stagiaire, ce dernier devra nécessairement transiter par deux cours théoriques, à savoir le F et le G. Il devra ensuite passer par un test pratique avant d’être éligible au métier de conducteur de taxi. Pour en découvrir plus, consultez cet article.

Dans quelles conditions se déroule la formation ?


En principe, les cours se déroulent en salle et sont obligatoires. De même que dans le cadre de n’importe quel autre cours, des manuels sont obligatoirement au programme. Les intervenants sont généralement des experts en matière de sécurité routière, d’assurance ou même dans les différents métiers de gestion. Outre cela, il convient également de préciser que toute entrée en formation nécessite au préalable quelques prérequis.

Les prérequis

Il est avant tout indispensable d’avoir un permis B valide et d’avoir une expérience de conduite. Ensuite, il est également important de savoir à la fois lire et écrire en français. Enfin, le candidat devra aussi ne pas faire l’objet de condamnation. Il faut évidemment préciser la détention de la carte VTC depuis moins de trois ans.

Quels sont les avantages de ladite transition ?

Pour un chauffeur VTC, il est tout simplement impossible de prendre en compte le moindre client sans réservation au préalable. De façon assez occasionnelle, le chauffeur VTC a le droit de stationner non loin d’un aéroport ou encore d’une gare en attendant qu’un client réserve une place. Cependant, ce stationnement ne doit pas durer plus de 60 minutes. De plus, les informations à préciser par le client dans ce cadre sont assez importantes.

Par contre, en devenant chauffeur de taxi simple, vous pouvez bénéficier de plus de liberté. Vous avez la possibilité de prendre en charge des clients sans réservation et vous bénéficiez d’une marge de manœuvre plus importante.