7 raisons de visiter Baccarat, la ville de Cristal

0
321

La France est une destination touristique très prisée. Elle doit cette célèbre réputation à certaines de ses villes et régions. La ville de Baccarat en est une. Chef-lieu d’un des cantons du département de Meurthe-et-Moselle, Baccarat vaut le détour. L’évocation de ce nom fait automatiquement référence au prestige du cristal et au savoir-faire de ses verriers. Vous trouverez plus dans cette ville sympathique. Voici 7 raisons qui vous feront venir absolument à Baccarat.

Baccarat : des marécages aux verreries

Bocorrot, c’était l’ancienne appellation de la ville. Elle fut fondée vers la fin du 13e siècle par Ademar de Montil, l’évêque de Metz. À l’origine la région était un territoire marécageux entre les deux pans de la Meurthe. Pour mieux développer la ville, son fondateur a accordé beaucoup d’avantages à ses habitants. Grâce à cette politique, de nombreux bourgeois ont fini par s’y installer. Des artisans ont également élu domicile sur ce nouveau domaine en pleine expansion. Par le biais des premiers artisans de la région, des fabriques de drap y ont été ouvertes. On y retrouvait également de talentueux taillandiers. Au cours de la moitié du 16e siècle, la région était plutôt réputée dans ces deux catégories d’artisanat. Ce n’est que plus tard que la région fut reconnue comme un territoire français. Ademar avait aussi encouragé l’installation des salines. Elles furent prospères jusqu’en 1760, année de leur fermeture. Dans l’intention de sauver ce territoire, son fondateur pensa au travail du cristal.

Louis XV favorable à l’industrie du cristal

Sur proposition de l’évêque de Montil, Louis XV autorisa l’ouverture d’une cristallerie à Baccarat. C’était le 16 octobre 1764. Il faut attendre 1766 pour que la manufacture des verres prenne véritablement son envol dans cette région. Les premiers modèles de gobelets, de miroirs et de verres n’étaient pas de bonne facture, mais s’écoulaient comme des petits pains. Cette entreprise sera mise en berne jusqu’en 1816 à cause de la guerre. Sous l’impulsion du roi Louis XVII, la cristallerie retrouvera un nouveau souffle à Baccarat. Il signa un accord commercial avec le Belge Aimé Gabriel d’Artigues, un spécialiste de cristallerie. Malgré les nombreuses exonérations fiscales dont a bénéficié ce dernier, il n’a pas pu redresser la barre comme le roi l’espérait. Il faut attendre 1822 pour que le richissime Parisien Pierre Antoine Godard-Desmarest reprenne les affaires en main. La région est ainsi devenue la référence de la verrerie en France, avec de nombreuses récompenses. Toute cette histoire retrace le parcours élogieux d’une ville exceptionnelle. Quels sont ses atouts pour attirer les touristes ?

Expérimentez le luxe français

Vous ne viendrez pas en France que pour déguster de bons vins, mais si l’occasion se présente, vous l’apprécierez encore mieux dans une coupe en cristal. Baccarat promet de vous éblouir. Vous plongerez dans un luxe indémodable. La cristallerie de Baccarat n’est pas qu’une industrie. C’est tout un art qui dispose d’une âme et d’une histoire. Https://www.vessiere-cristaux.fr/categorie-produit/cristal-baccarat vous propose par exemple des articles en cristal. Ils vous feront vivre un rêve éveillé. Depuis 1882, cette entreprise propose aux visiteurs de Baccarat :

  • des verres ;
  • des bijoux ;
  • des vases ;
  • des luminaires ;
  • des bougeoirs ;
  • de fantastiques figurines d’animaux en verres.

Forte de ses deux siècles d’expérience, la cristallerie de Baccarat vous permet de profiter du savoir-faire d’une entreprise qui reçoit régulièrement des commandes royales et présidentielles du monde entier.

Visitez le musée de cristal

Vous ne pouvez pas venir à Baccarat sans vous rendre dans son somptueux musée de verres. Il est logé à l’intérieur de la manufacture. Vous y admirerez plus de 200 articles de cristallerie. Ils sont disposés dans quatre salles selon leur catégorie. Même si la visite de la manufacture, elle-même, n’est pas autorisée pour des raisons de sécurité, vous aurez néanmoins droit à une projection de film. Elle vous montrera le savoir-faire des artisans, hérité depuis des siècles. Il est transmis de génération en génération et continue de faire la fierté des habitants de la localité. Au cours de cette sortie culturelle, vous comprendrez mieux les raisons du succès du luxe français.

Ressourcez-vous à la Mortagne

Il n’y a pas que la verrerie à Baccarat. La région dispose également d’un paysage naturel très reposant. Les amoureux de la nature pourront se rendre à la Mortagne. C’est une rivière qui arrose la région. Longue de 75 km, cet affluent de la Meurthe dessine une belle vallée dans sa traversée. Vous pouvez vous faire plaisir dans les belles prairies qui s’étendent à perte de vue. Ces vastes tapis verts agrémentent votre séjour et vous revigorent. Vous ne trouverez pas que de la verdure dans cette charmante vallée à Baccarat. Vous pouvez en profiter pour effectuer une brève immersion historique. Non loin du parc naturel, qui offre une belle vue sur la vallée, vous tomberez sur l’impressionnant château de Gerbéviller. Même s’il n’a plus son prestige d’antan, la bâtisse continue à attirer du monde.

Priez à l’église Saint Rémy

Avant d’être un lieu de retranchement spirituel, l’église Saint Rémy est une merveille architecturale. Fidèle à son amour pour le cristal, Baccarat étale une fois de plus son savoir-faire à travers cet édifice. C’est à l’architecte Nicolas kazis qu’est échu l’honneur de définir l’architecture de cette magnifique œuvre. Cet apprenti du maître Auguste Perret a réussi un parfait mariage entre le cristal et le béton. C’est d’ailleurs de son enseignant qu’il tient la technique du claustra qui lui a permis de construire les murs extérieurs. Elle fut érigée entre 1654 et 1657. Ce monument historique fait aujourd’hui de Baccarat, une destination touristique incontournable. Vous le trouverez sur la rive gauche de la Meurthe. C’est un bâtiment qui tient sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée, vous trouverez les salles de catéchisme. Il abrite également une crypte. À l’étage, les fidèles célèbrent la messe tous les dimanches.

Faites un vœu au musée les sources d’hercule

La légende nous apprend que de nombreux pèlerins venaient se ressourcer au sanctuaire d’Hercule. Ils y faisaient des vœux et apportaient des sacrifices en remerciement à leur dieu. Selon les scientifiques, le sanctuaire était situé dans la région de Deneuvre, un village très proche de Baccarat. Afin de perpétuer l’histoire, un musée a été érigé à cet endroit. Ce nouveau sanctuaire établi sur 400 m2 abrite une centaine d’articles antiques. Ils ont été découverts après 12 ans de fouilles minutieuses menées par les archéologues. Vous y trouverez de petits objets, des statuettes et des bassins de pierre rappelant l’histoire d’hercule.

Découvrez des espèces uniques à la tourbière de la Basse Saint Jean

Si vous êtes à Baccarat, c’est l’occasion de vous informer sur certaines espèces végétales rares de la planète. Pour cela, rendez-vous à la tourbière de la Basse Saint Jean. Elle se trouve à Bertrichamps, une commune voisine de Baccarat. En dépit de la fragilité de son sol, cet endroit renferme plus de 1500 ans d’histoire. Vous ne trouverez pas mieux en Meurthe-et-Moselle. Sur ses 47 hectares, ce potager est orné de plus de 500 espèces végétales. Trente d’entre elles ont été d’ailleurs classées « plantes à intérêt patrimonial ». C’est une cuvette géologique qui a résisté au temps et aux agressions humaines.

Honorez les martyrs de Baccarat

Comme nous l’apprend l’histoire, la ville de Baccarat a été dévastée par la guerre, quelques années après sa création. Elle doit son existence au sacrifice de nombreux soldats qui ont péri au front. En hommage à tous ces vaillants hommes, la commune a érigé un monument en leur souvenir. Il a été baptisé « monument Leclerc » pour saluer la bravoure de ce général stratège. Il s’est notamment illustré au cours de la guerre 1939-1945. Sa conception a été confiée au sculpteur Hacker. Vous verrez sur le monument des ailes de victoire au-dessus d’une médaille du général.

Cachez-vous derrière la tour des voués

C’est un voué de l’évêque de Metz qui fit construire cette fortification. Il se dresse sur un domaine appartenant à son maître. En effet, Henri Comte de Blâmont a imaginé en 1305 cette tour rectangulaire. Véritable attraction touristique de la région, l’édifice se tenait sur une hauteur de 30 m. Pour des raisons de modernité, elle a été ramenée à 14m70. La tour dispose de 14 entrées qui donnent accès à des salles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here