4 raisons d’apprendre la langue arabe

0
2947

L’arabe est une langue qui a de nombreux atouts, tant sur le plan culturel que sur le plan économique, politique ou social. C’est une langue qui a traversé les siècles, qui a inspiré des générations d’artistes, de savants et de penseurs, et qui a contribué au rayonnement de la civilisation islamique. C’est aussi une langue qui est parlée par des centaines de millions de personnes, dans des régions du monde qui sont stratégiques pour l’avenir de la planète. Apprendre l’arabe, c’est donc se donner la chance de découvrir un monde fascinant, mais aussi de renforcer ses compétences professionnelles et personnelles. Voici quatre raisons qui devraient vous inciter à vous initier à la langue arabe.

Sommaire

1. L’arabe, une langue millénaire et prestigieuse

L’arabe est une langue qui a une longue et riche histoire, qui remonte à plus de 1500 ans avant Jésus-Christ. C’est la langue du Coran, le livre saint de l’islam, qui a été révélé au prophète Mahomet au VIIe siècle. C’est donc une langue sacrée pour plus d’un milliard de musulmans qui la considèrent comme la langue de Dieu. C’est aussi la langue de la poésie, de la philosophie, de la science et de la littérature. De nombreux chefs-d’œuvre de la culture universelle ont été écrits en arabe, comme les Mille et Une Nuits, les fables de Kalila wa Dimna, ou les traités d’Ibn Khaldoun, d’Avicenne ou d’Averroès. Apprendre l’arabe, c’est donc s’ouvrir à un patrimoine culturel exceptionnel qui a marqué l’histoire de l’humanité. Si vous souhaitez apprendre l’arabe en ligne, vous pouvez consulter https://razva.com/edu/course-category/apprendre-arabe-en-ligne/, qui propose des cours adaptés à tous les niveaux.

2. L’arabe, une langue parlée sur les cinq continents

C’est la langue officielle de 22 pays, qui forment la Ligue arabe, une organisation régionale qui regroupe des États d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et de la Corne de l’Afrique. L’arabe est aussi la langue co-officielle de plusieurs pays, comme le Tchad, le Mali, le Niger, le Sénégal ou l’Érythrée. Il est également parlé par des minorités dans de nombreux pays, comme l’Inde, la Turquie, l’Iran, l’Indonésie ou la France.

Enfin, c’est une langue de communication internationale, qui est utilisée dans les organisations régionales, comme l’Union africaine ou l’Organisation de la coopération islamique, mais aussi dans les organisations internationales, comme l’ONU, l’UNESCO ou l’OMS. C’est donc une langue qui permet de voyager, de dialoguer et de coopérer avec des peuples et des pays variés, qui ont des cultures, des religions et des modes de vie différents.

3. L’arabe, une langue qui offre des opportunités professionnelles

Il offre de nombreuses opportunités professionnelles, dans des domaines aussi divers que le commerce, la diplomatie, le journalisme, le tourisme, l’humanitaire, l’éducation ou la recherche. En effet, les pays arabes sont des partenaires économiques importants pour de nombreux pays, notamment dans les secteurs de l’énergie, de l’industrie, de l’agriculture ou des services.

Les pays arabes sont aussi des acteurs politiques influents, qui sont impliqués dans de nombreux conflits, négociations ou coopérations régionales et internationales. Les pays arabes sont enfin des destinations touristiques prisées, qui attirent des millions de visiteurs chaque année, à la recherche de paysages, de monuments, de gastronomie ou de traditions authentiques. Apprendre l’arabe, c’est donc se donner un atout pour travailler, échanger, informer ou aider dans un contexte multiculturel et dynamique.

4. L’arabe, une langue qui stimule le cerveau

L’arabe est une langue qui stimule le cerveau, car elle a des caractéristiques uniques et complexes.

  • C’est une langue sémitique, qui a une structure grammaticale différente des langues indo-européennes, comme le français, l’anglais ou l’espagnol.
  • C’est une langue qui se base sur un système de racines, qui sont des groupes de consonnes qui expriment un sens général, et qui se déclinent en fonction du contexte. Par exemple, la racine K-T-B signifie « écrire », et peut donner des mots comme kitab (livre), maktab (bureau), kutub (livres), kataba (il a écrit), yaktubu (il écrit), etc.
  • C’est une langue qui s’écrit de droite à gauche, avec un alphabet de 28 lettres, qui ont des formes différentes selon leur position dans le mot.