3 techniques à connaitre à tout prix, pour réussir parfaitement l’entretien de votre piscine

0
234

La présence d’une piscine dans votre jardin apporte de manière évidente une plus-value à votre résidence. C’est un fait avéré. Vous prélasser à longueur de journée ou organiser des soirées festives aux abords de votre piscine peut apporter une étincelle de bonheur à votre quotidien.

Cependant, des désagréments peuvent très vite ternir votre joie si votre piscine ne bénéficie pas d’un entretien optimal. En effet, votre piscine pourrait très vite succomber à des avaries telles que la présence de moisissures sur ses parois, les filtres endommagés et bien d’autres imperfections disgracieuses.

Nous dévoilons dans cet article trois principes imparables pour un meilleur entretien de votre piscine.

Le nettoyage régulier, un préalable pour une piscine saine

Afin de préserver votre santé et un meilleur confort, votre piscine mérite une attention particulière. Les débris végétaux, les fientes d’animaux et d’autres particules organiques peuvent compromettre la qualité de l’eau de votre bassin.

Pour y remédier de manière efficace, il n’y a rien de mieux qu’un nettoyage régulier. Mon Projet habitat est le blog de référence sur lequel vous découvrirez les trois étapes pour un meilleur nettoyage de votre piscine.

Ainsi, pour un nettoyage optimal de votre piscine, le robot de piscine peut s’avérer très efficace. Cet appareil arbore dans son antre un mécanisme ingénieux qui lui permet de nettoyer les impuretés de l’eau ainsi que les excroissances présentes sur les parois. Elle fonctionne de manière autonome et ne nécessite pas votre intervention. Votre unique tâche consistera à le démarrer ou à le programmer pour un nettoyage cyclique.

Considérez le filtre comme les reins de votre piscine

À l’image des reins qui filtrent en permanence le plasma sanguin et débarrassent votre organisme des déchets du métabolisme cellulaire, le filtre de la piscine assure l’élimination des impuretés de l’eau.

Il est donc indispensable de débarrasser régulièrement le filtre des déchets. Une fois par mois, il est également recommandé de nettoyer les tuyaux utilisés par votre système de filtration, ce que vous pouvez faire par lavage à contre-courant.

Pour ce faire, réglez simplement votre filtre sur « lavage à contre-courant », retirez le papier-filtre et nettoyez-le. Ensuite, allumez votre pompe et laissez-la fonctionner jusqu’à ce que le tuyau d’évacuation éjecte de l’eau claire. Une dernière remarque sur l’activation et la désactivation du filtre : le faire trop souvent peut provoquer des fissures dans la mécanique du filtre.

Maintenir un bon équilibre chimique de la piscine

Vous vous en doutiez certainement ! En effet, une eau mal équilibrée irrite la peau, les yeux et fait de votre piscine un terrain fertile pour les bactéries. Les principaux paramètres qui affectent l’équilibre de l’eau sont :

  • Le pH : c’est le potentiel d’hydrogène d’une substance aqueuse. Il définit son niveau d’acidité ou de basicité. Le pH doit être maintenu entre 7,5 et 7,8 pour éviter les irritations et protéger l’équipement de la piscine de l’érosion ;
  • Le TAC (Titre alcalimétrie complet) : il indique l’alcalinité de l’eau. Il permet de déterminer le pouvoir « tampon » de l’eau et aide à stabiliser le pH ;
  • Le Th (titre hydrotimétrique) : il indique la dureté de l’eau de la piscine selon sa concentration en calcium et en magnésium. Une eau dure peut entrainer l’entartrage des équipements et l’irritation de la peau des baigneurs.

Il est assez facile de tester l’équilibre chimique de l’eau de votre piscine. À défaut de solliciter les services d’un expert en assainissement, l’achat des kits de test peut être une bonne solution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here