Protection informatique : quelles sont les astuces pour protéger ses courriels ?

0
169

En 2017, on comptait à plus de 200 milliards le nombre de messages électroniques envoyés à travers le monde. À but personnel ou professionnel, le mail représente le mode de communication favori de la moitié de la population mondiale. Cette augmentation continuelle des mails nous interroge plus que jamais sur la question de la sécurité informatique. En tant qu’entreprise ou simple particulier, vous devez prendre des mesures pour protéger votre boîte électronique. Les informations suivantes devraient vous apporter un début de solutions.

Les différentes formes d’arnaques visant les emails

Parmi les milliers de mails que vous envoyez ou recevez chaque jour, vous ne saurez ignorer les arnaques ainsi que les pourriels qui pullulent votre boîte électronique. On distingue à cet effet trois types d’arnaques :

  • Les arnaques de phishing

C’est une technique frauduleuse utilisée par les hackers pour récupérer vos informations bancaires. Ici, on n’exploitera pas une défaillance de votre système informatique, mais plutôt une faille humaine. Votre statut de tiers pourrait vous amener à vous laisser duper par ces tentatives de mise en confiance.

À travers le phishing ou hameçonnage, les pirates informatiques trompent également les entreprises et usurpent ainsi leur identité. En utilisant des mails trompe-l’œil, les hackers pourraient vous subtiliser de l’argent ou vendre vos données personnelles à votre insu en vous demandant de remplir un formulaire d’informations vous concernant. Le phishing connait même d’autres variantes comme le harponnage. Cette technique cible parfaitement la victime qui sera piégée par le biais d’un proche afin de dérober des données confidentielles.

  • Les scam 419

On les appelle aussi les escroqueries à la nigériane. Ce type d’arnaques très célèbres dans les pays africains prend la forme d’un courriel envoyé par un cybercriminel. Dans ce message électronique particulier, l’escroc utilise diverses méthodes de leurres. Ces méthodes ont pour objectif de vous soutirer de l’argent par le biais de multiples moyens astucieux comme le gain fictif, la recherche mensongère de son âme sœur, la vente inventée d’objets d’art.

  • Les arnaques par malware

Ici, la technique est simple. Il s’agit d’un pourriel que vous ouvrez et qui vous invite à télécharger un fichier ou ouvrir une pièce jointe. En procédant ainsi, vous déclenchez l’installation d’un logiciel malveillant sur votre ordinateur ou téléphone. Dès lors, vos données personnelles sont prises en otage à distance, et l’arnaqueur vous exigera une rançon. Ces logiciels que l’on appelle également ransomware sont très présents dans les boîtes électroniques des usagers et des entreprises.

On constate alors qu’on n’est pas à l’abri d’une atteinte à sa sécurité informatique. Cette violation régulière de la vie privée virtuelle des utilisateurs de mail est importante. En effet, les arnaques par mail sont si courantes qu’elles se multiplient en quelques clics. On ne peut d’ailleurs pas les éviter, car l’usage de fournisseurs d’emails gratuits comme Gmail ou Yahoo nous expose à des tentatives d’escroqueries. Les entreprises, mêmes détentrices de nom de domaine personnel, ne sont pas à l’abri du danger.

Quelques mesures de sécurité informatique contre les spams

Posséder un courriel vous expose aux flux entrants de spams et autres logiciels malveillants. Bien que le fournisseur d’emails se consacre au filtrage de ces mails indésirables, il n’en demeure pas moins que vous êtes toujours attaqué et dupé par un pourriel. Pour les sociétés et vous particuliers, les vulnérabilités doivent être gérées de main de maître. Pour réduire la réception de spams, il existe des méthodes très simples. Pour rappel, le spamming est une technique qui consiste à envoyer des messages électroniques à but publicitaire ou frauduleux sans l’assentiment de l’internaute. Les spams sont envoyés massivement, et ce à plusieurs reprises. Pour vous protéger des courriers indésirables, voici quelques solutions à adopter :

  • Le filtre antispam : tous les fournisseurs distributeurs d’emails en sont dotés. Mais, vous pouvez toujours opter pour des mesures anti spam que proposent les agences spécialisées en protection informatique, à l’instar de Altospam ;
  • Les listes noires : ce sont des formes de serveurs qui détectent les spams et bloquent les expéditeurs ;
  • Le filtre bayésien : c’est un moyen de filtrage des spams à l’aide des probabilités ;
  • Les listes blanches : ces listes font un référentiel des sites, adresses IP fiables et susceptibles de ne pas vous envoyer des courriers indésirables ;
  • Le teergrubing : cette technique vous permet de réduire la vitesse d’un serveur et toute connexion suspecte pour spam ;
  • Le greylisting : il rejette pour un laps de temps le courriel. S’il s’agit d’un spam, le courrier indésirable ne sera pas réexpédié ;
  • Le filtrage heuristique : il examine entièrement le contenu d’un mail pour déterminer la plausibilité qu’il s’agisse d’un spam.

Un spam peut être une image, un fichier mp3 ou un document PDF. Toutes les mesures doivent être prises contre ce type de pourriels qui infestent les boîtes électroniques. N’ouvrez donc au grand jamais ces courriers indésirables sans les avoir fait passer au filtre anti spam ou par votre antivirus.

Les spams sont des déclencheurs de ransomware ou de malware. Veillez donc à en être régulièrement débarrassés. Pour toute pièce jointe dont l’extension est : .exe, .bat ou .vbs, soyez vigilants, car ces pièces jointes sont de nature douteuse.

En outre, les dernières astuces pour se protéger des spams sont tout simplement de ne pas utiliser son adresse mail sur le Web ou de ne pas opter pour une adresse mail trop évidente. La première précaution prend tout son sens si vous êtes un féru des forums et autres blogs. Les expéditeurs de spam sont des collecteurs d’adresses mails sur les forums et blogs.

Enfin, n’adoptez pas d’adresse mails trop facile. Les serveurs d’envoi de spam utilisent comme nous Gmail, Hotmail, Yahoo. Ils peuvent donc essayer toutes les combinaisons les plus simples pour reconstituer une adresse électronique. En réalité, des adresses mails trop standards ont de grandes chances de recevoir des centaines de spams. Faites donc preuve d’imagination lors de la création de votre courriel.

Les différentes précautions à prendre pour la protection de ses mails

Il ne suffit pas d’installer un filtre anti spam pour espérer être à l’abri d’escroqueries en tous genres. Bien souvent, les entreprises sont victimes d’espionnage industriel pour n’avoir pas pris de bonnes mesures de protection.

Nous vous recommandons alors à cet effet de vous pourvoir en antivirus. Ce logiciel vous permettra de scanner vos mails. C’est une manière de vous préserver des malwares ou ransomwares. N’oubliez pas de régulièrement mettre à jour votre antivirus. En conséquence, le logiciel pourra reconnaitre les derniers codes de programmes malveillants et y mettre fin.

Une astuce importante est qu’il faut à tout prix opter pour deux antivirus différents. L’un sera utilisé pour les serveurs et l’autre pour vos postes si vous êtes une entreprise.

Par ailleurs, nous vous conseillons de configurer votre serveur mail pour éviter le relais d’email. Séparez également les serveurs. En effet, il existe deux serveurs : le MTA ou Mail Transfer Agent et le MDA ou Mail Delivery Agent. En les séparant, vous protégez de cette façon le pare-feu de votre entreprise et le configurez pour qu’il atteigne un niveau de sécurité optimal.

Ensuite, nous vous suggérons de mettre en place une procédure de création et de désactivation de comptes email. En réalité, lors de l’arrivée d’un nouveau travailleur dans une entreprise, un compte mail lui est créé et n’est pas toujours désactivé après son départ.

N’oubliez pas aussi d’installer des fonctionnalités de chiffrement. Elles sont cruciales si vous devez envoyer par courriel des informations secrètes.

Enfin, la dernière étape pour protéger ses mails est de procéder à une sensibilisation des utilisateurs au sein de votre société. On ne dit jamais assez combien il est important de prendre soin de sa messagerie. C’est aussi l’occasion pour faire des formations sur les risques inhérents à l’usage des mails.

Vous pouvez terminer cette belle initiative en adoptant une charte relative à l’utilisation des courriels.

Avec ces différentes mesures de protection informatique, vous pouvez sans crainte préserver votre activité professionnelle d’attaques de cybercriminels et de spams nocifs. Prenez alors toutes les précautions possibles, et vos mails seront protégés des pirates du Web.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here