Top 7 des endroits les plus morbides au monde

0
183

Nous avons toujours l’habitude de faire un classement des lieux paradisiaques pour passer de bons moments ou des vacances. Pourtant, notre planète possède aussi un très grand nombre d’endroits terrifiants, où même les plus courageux pourront connaître des moments de frissons. Il y en a vraiment de tous les genres, et ce sont des lieux qui existent bel et bien. Nous vous emmenons donc à la découverte de quelques-uns, qui figurent parmi les lieux les plus morbides à travers le monde entier.

Le vieux cimetière juif de Prague en République tchèque

Une plaque pour tombe est souvent une forme d’hommage à un défunt quand on visite un cimetière. La plupart du temps, sa présence allège l’atmosphère sinistre, mais ce n’est pas le cas dans le vieux cimetière juif de Prague. Ici, les pierres tombales s’entassent et les plaques funéraires sont quasi inexistantes. En effet, sa création date de 1478 et, au fil du temps et par manque d’espace, il a été décidé que les nouveaux tombeaux soient érigés sur les anciens. Par conséquent, plusieurs couches ont été créées. Aujourd’hui, on compte 12 couches qui renferment pas moins de 12 000 tombes chacune. Au total, plus de 100 000 personnes y ont donc été enterrées.

La municipalité de Kabayan aux Philippines

Kabayan est une municipalité qui se situe aux Philippines. Elle est célèbre par la présence de son réseau de grottes souterraines contenant des milliers de momies. Ces corps momifiés disposés de façon étrange sont considérés comme étant les mieux conservés au monde. Même si elles sont grandes, les grottes sont quand même surpeuplées et il est facile de s’y perdre. Il est donc important de bien savoir s’orienter avant de s’y aventurer.

L’asile psychiatrique abandonné de Sussex en Angleterre

L’hôpital psychiatrique abandonné de Hellingly se situe en Angleterre, plus précisément à l’est de Sussex. Il a ouvert ses portes en 1903 et, pendant 90 ans, il a été témoin de plusieurs exécutions par chaise électrique, mais aussi de lobotomisation des malades mentaux. C’est donc la raison pour laquelle l’asile psychiatrique a été complètement abandonné dans le courant de l’année 1994. L’atmosphère qui y règne aujourd’hui est tout simplement effrayante.

L’île des poupées du Mexique

Une légende raconte qu’une petite fille aurait été noyée dans le canal se trouvant autour d’une île inhabitée au Mexique. Son esprit aurait, depuis, vagabondé et hanté l’endroit. En tant qu’ermite habitant sur l’île, Don Julian Santana Barrera aurait aperçu une poupée qui flottait dans l’eau. Il l’a immédiatement accrochée à un arbre. Pour lui, ce geste aurait servi à apaiser l’esprit de la fille qui n’avait malheureusement pas survécu. Pendant 50 ans, il a continué à accrocher d’autres poupées abandonnées, jusqu’à créer un véritable sanctuaire. Ironie du sort, il a fini par être submergé par les mêmes eaux à 80 ans. Aujourd’hui, cette île inhabitée mexicaine est devenue une attraction touristique. Les poupées sont toujours restées liées aux arbres. C’est la raison pour laquelle l’endroit est surnommé « île des poupées ».

L’île d’Hashima au Japon

Suite à la découverte d’une importante mine de charbon en 1810, l’île d’Hashima est devenue une petite ville quasi autonome. Elle s’est développée rapidement avec une main d’œuvre qui bénéficiait d’un accès à des infrastructures modernes telles les écoles, les hôpitaux, les restaurants et les salles de cinéma. Les habitations se multipliaient et l’île devint l’endroit le plus densément peuplé au monde. Cependant, tout cela a été bouleversé lorsque le pétrole est devenu la principale source d’énergie. Ce fait a ainsi provoqué le départ des derniers résidents en 1974. Ils ont abandonné l’île en y laissant toutes les infrastructures. Victime des conditions climatiques et des typhons, les infrastructures ont été détériorées et l’île d’Hashima est devenue une véritable ville fantôme digne des films apocalyptiques.  

Le marché des féticheurs d’Akodésséwa au Togo

Akodésséwa est le bourg de Lomé, la capitale du Togo. Elle est réputée pour son « marché fétiche ». Il s’agit en effet d’un endroit où l’on trouve une grande variété de grigris : crânes d’animaux en tout genre, plumes d’oiseaux, peaux de bêtes et d’autres articles qui sont supposés avoir des pouvoirs magiques. C’est là que se manifeste le contact avec le vaudou. La plupart des personnes viennent y acheter des articles que le guérisseur ou le sorcier leur recommande soit pour guérir des maladies soit pour atteindre des objectifs amoureux, professionnels ou pour réparer certains crimes qu’ils ont commis. D’une manière générale, les sorciers prescrivent des potions, des animaux momifiés, des chaudrons et d’autres objets pour que leur magie soit efficace. Ces derniers sont également utilisés afin de communiquer avec les âmes des morts.

La forêt Aokigahara au Japon

À première vue, Aokigahara semble être une forêt ordinaire. Pourtant, elle dispose d’une particularité qui fait d’elle la plus insolite à travers le monde. Se situant au pied du mont Fuji, il s’agit d’un endroit où des centaines de personnes se suicident chaque année. Cela se passe depuis les années 1950. Des rumeurs disent que la forêt est maudite et habitée par des démons. Pour pallier ces actes de suicide, les autorités japonaises ont pris des mesures en affichant des panneaux. Ils indiquent des petites phrases éloignant le suicide de l’esprit de certaines personnes qui auraient l’intention de mettre fin à leurs jours. Vous pouvez, par exemple, voir des écriteaux comme : « Votre vie est un cadeau précieux de vos parents » ou « Veuillez consulter la police avant de décider de mourir ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here