Réalisation de marquage : Quelles sont les différentes techniques de marquage ?

0
77

Le marquage est l’ensemble des instructions ou informations gravées à des fins de signalétique (chambres d’hôtel, plaques indiquant les WC ou directions à prendre), pour la sécurité (messages importants), ou encore la communication marketing (devantures d’entreprises, plaques luxueuses pour les produits etc). Pour nombre d’entreprises, cette technique est un véritable outil de communication, à la fois auprès de leurs employés et de leurs clients. En effet, il existe un large éventail de techniques de marquage et chacune d’elles a son utilité. Découvrez dans cet article les différents types de marquages qui existent.

Le marquage tampographie 

Considéré comme la méthode de marquage la plus rapide, le marquage tampographie s’adapte à n’importe quel type de matières ou supports. Cette méthode consiste à imprimer sur le produit des éléments comme :

  • un logo ;
  • des graffitis ;
  • un texte, etc.

D’une façon générale, la tampographie s’applique sur l’objet directement. Cette opération s’effectue à l’aide d’un tampon en silicium et d’une fine couche d’encre. L’avantage principal que recèle cette technique, c’est qu’elle peut se réaliser à un coût très réduit.

Le marquage par sérigraphie

Ce type de marquage est généralement utilisé pour marquer les objets tels les stylos bioplastique, les tissus ou encore le métal. Pour le réaliser, il suffit de mettre le produit (en question) dans la machine et de procéder à l’impression. Mais pour avoir un meilleur rendu, il faut au préalable concevoir sur une feuille l’image qu’on souhaiterait avoir sur son objet. Ainsi, une fois que le support est positionné dans la machine, l’encre sera poussée au travers d’un écran pour favoriser l’impression. Cette technique est appelée la technique au pochoir. 

Le marquage laser

Encore appelé gravure, le marquage laser est une technique qui requiert l’usage d’un faisceau laser. Son principe de fonctionnement est très simple. Le laser produit un faisceau lumineux, lequel sera projeté sur le support pour effectuer le marquage. Toutefois, un seul passage du faisceau ne suffira pas pour avoir un bon résultat. Il faudra donc répéter l’opération à plusieurs reprises. Et si cela est bien fait, vous apporterez assurément à votre objet, une valeur ajoutée. Car, ce type de marquage est ergonomique et unique en son genre.

Le marquage transfert numérique

Cette technique de marquage s’apparente à peu près à l’étiquetage. Elle permet d’imprimer sur un papier transfert spécial une image, un logo ou un dessin. Le transfert numérique se réalise exclusivement sous l’effet de la chaleur. Plus la résolution de l’image à imprimer est bonne, plus le rendu sera excellent. Mais avec ce type de marquage, il faut forcément s’attendre à perdre en qualité d’image. Oui, car l’image transférée peut contenir quelques rayures ou être un peu floue.

Le marquage flocage

Particulièrement adapté aux textiles, ce type de marquage est aussi réalisé à l’aide d’une pression à chaud (plus précisément à une température de 145 °C). Cette technique consiste donc à mettre un support thermocollant sur le textile et à le chauffer pendant quelques minutes. Suite à ce processus, une fine pellicule thermocollée va se former sur ledit support, c’est-à-dire le textile. Ainsi, vous pouvez le personnaliser à votre goût pour vos diverses communications.