Quelques outils indispensables pour effectuer des travaux en électronique 

0
208

Dans le domaine de l’électronique, pour détecter d’éventuelles pannes ou pour réparer un appareil devenu dysfonctionnant, l’utilisation d’un certain nombre d’outils s’avère obligatoire. Du multimètre en passant par le fer à souder sans occulter l’étain, de nombreux outils constituent l’allier intime de l’électronicien. Voici quelques outils indispensables pour effectuer avec efficacité des travaux d’électronique.

Le multimètre

Pour s’assurer de la non-défaillance d’une alimentation electronique, l’électronicien a forcément besoin d’un multimètre. Il s’agit en effet d’un appareil multi-usage permettant de faire la mesure de la tension, la mesure de la résistance, les tests diode… au niveau des équipements électroniques. Le multimètre permet également de faire parfois les mesures de capacité au niveau des condensateurs. Par ailleurs, il existe une large gamme de multimètres qui se différencient les uns des autres par les fonctions supplémentaires qu’ils possèdent. Pour qu’il puisse fonctionner correctement, il est conseillé de ne pas abimer les deux cordons du multimètre.

Le fer à souder

Le fer à souder est un équipement très utilisé aussi dans l’électronique. On le branche au courant électrique pour le rendre chaud afin de procéder à la soudure de petits éléments par utilisation d’un métal appelé « étain ». On distingue différents types de fer à souder. Les modèles les plus connus font généralement plus de 100 W de puissance et sont réglables en fonction de la température recherchée pour une parfaite soudure. Généralement les fers à souder sont réglés à environ 370 °C pour la soudure des tout petits éléments. Par ailleurs, pour un fer à souder très puissant, il est conseillé de toujours vérifier si la quantité de chaleur qu’il débitera n’endommagera pas l’appareil sur lequelle la soudure est faite.

L’étain

L’étain est un élément important qui intervient dans la soudure en électronique. On distingue deux grandes catégories : les étains sans plomb et les étains avec plomb. L’étain avec plomb est cependant très utilisé dans l’électronique en raison de son point de fusion généralement bas. Grâce à cette particularité, il présente moins de risque et ne favorise pas la destruction des points de circuits ou des pastilles. Aussi, il faudrait savoir que le plomb retrouvé dans l’étain n’engendre pas de fumées toxiques au cours des opérations de soudures. Par ailleurs, elles sont irritantes. Pour éviter cette irritation, il est généralement recommandé de souder sous une hotte ou en plein air là où la température est agréable.

Les pinces

Les travaux effectués sur les appareils électroniques deviennent très contraignants, voire pénibles, lorsque le manipulateur ne dispose pas de pince. En effet, les pinces permettent de prélever rapidement, de bien tenir ou de couper certaines composantes très petites retrouvées sur de nombreux appareils électroniques. Ainsi, les pinces les plus utilisées en électronique sont celles dites de « brucelle ». Il s’agit d’une catégorie de pince très pratique permettant de dénuder, de couper ou de tenir de très petits fils. Il existe également d’autres types de pinces comme les pinces à épiler qui sont très adaptées pour la soudure des composants CMS.

Voilà, vous savez désormais qu’entre bien d’autres outils, les indispensables en matière d’électronique sont:

  • Le multimètre ;
  • Le fer à souder ;
  • L’étain ;
  • Les pinces.