Quel type de Packagings alimentaires adopter ? Nos conseils !

0
753

Le packaging alimentaire est utilisé depuis la nuit des temps. À la base, ils avaient pour unique but de contenir des produits alimentaires et de faciliter leur transport. Cet objectif est toujours d’actualité, mais à lui s’ajoutent des soucis d’innovation. En effet, la conservation des aliments est devenue incontournable aujourd’hui. Il existe plusieurs types d’emballages alimentaires. Certains sont destinés à l’usage domestique, d’autres à un usage plus professionnel, donc spécifiques à la restauration. Les emballages alimentaires diffèrent par leur matériau de base, leur modèle, leur forme. Le packaging alimentaire est de nos jours un moyen de communication, pouvant booster la visibilité d’un restaurant, d’un traiteur. Dans cet article, nous vous présentons les différents packagings alimentaires en spécifiant ceux qui conviennent aux traiteurs.

Les différentes sortes de packagings alimentaires

Les packagings alimentaires encore appelés emballages alimentaires servent de récipients conservateurs d’aliments. Ces packagings sont utilisés pour la sécurité des aliments, mais aussi pour leur esthétique. Ce sont des outils indispensables pour les traiteurs puisqu’ils doivent conserver leurs aliments de façon convenable. Bien conserver ses aliments rallonge leur durée de vie et c’est bien l’objectif que visent les traiteurs. La mise sur le marché de ces accessoires doit répondre à certaines réglémentations. Cependant, les packagings alimentaires existent en plusieurs modèles et formes. Ils se distinguent d’abord par leur matériau de fabrication. Ainsi, nous avons :

Les packagings en verre

Les emballages en verre faisaient partie des packagings les plus utilisés autrefois. Le problème c’est qu’ils sont coûteux et pas très faciles à transporter. Les packagings en verre sont conçus pour résister aux chocs, à l’écrasement, mais aussi à la pression à l’intérieur du contenant. Il faut rappeler que le verre est fait à partir à base de silicium. Les emballages en verre ont l’avantage d’être transparents, inertes, réutilisables et surtout recyclables. Le packaging en verre :

  • constitue une barrière exceptionnelle ;
  • peut-être utilisé pour conserver toutes sortes d’aliments : liquides, pâteux, solides pulvérulents ;
  • ne permet pas le développement des bactéries ;
  • est un matériau très hygiénique ;
  • est un matériau facilement lavable et stérilisable ;
  • garde intactes les propriétés organoleptiques ; c’est-à-dire qu’il ne modifie aucunement le goût et la saveur de l’aliment qu’il conserve ;
  • peut-être coloré afin de fournir à l’aliment conservé une protection contre les ultraviolets.

Avec le verre, on peut conserver plusieurs aliments à savoir : des épices, du yaourt, du lait, des fruits, des légumes, de la confiture, des assaisonnements, etc. Néanmoins, malgré ses nombreux avantages, les emballages en verre présentent également des inconvénients :

  • Le verre est un matériau très fragile. Lorsque les emballages subissent des chocs d’une certaine violence, ils se brisent et la nourriture conservée est irrécupérable puisqu’elle contiendra probablement des débris de verre ;
  • Malgré ses avantages, les emballages en verre sont dangereux ;
  • De même, en matière de conductibilité thermique, on remarque que les packagings en verre sont faibles.

Les packagings en métal

Lorsqu’on parle de packagings en métal, le fer, l’acier et l’aluminium interviennent. En effet, pour les boîtes à conserve, c’est aux matériaux à base d’acier qu’on fait recours. Parmi ces matériaux, nous avons le fer blanc et le fer chromé. Le fer blanc est composé d’acier et d’une couche d’étain. Le fer chromé quant à lui est constitué d’acier et d’une couche de chrome. L’acier basique a une composition chimique qui influe sur les propriétés mécaniques de l’emballage. L’acier joue un important rôle dans la résistance de l’emballage à la corrosion. L’étamage, c’est-à-dire l’action de recouvrir d’étain, se fait par voie électrolytique. L’addition de la couche de chrome est considérée comme un complément indispensable du fer blanc.

Les packagings en aluminium sont beaucoup utilisés dans le domaine de l’agroalimentaireEn effet, l’aluminium est léger, étanche, stable, recyclable et flexible. De plus, il supporte des températures extrêmes. Que vos aliments soient grillés, surgelés, cuits, au frais, les emballages en aluminium conviendront à leur conservation. En revanche, ces emballages ne sont pas compatibles avec le réchauffement par micro-onde. Malgré ces nombreux avantages, ce matériau est cependant vendu à un prix relativement élevé et est limité en matière de formes. De même, la fermeture des emballages en aluminium s’avère difficile.

Les packagings thermiques

L’emballage thermique rend stérile ou pasteurisé le produit qu’il contient en s’exposant à sa température, mais aussi à la combinaison produit/emballage. En effet, le mécanisme thermique réduit considérablement les micro-organismes tout en augmentant la durée de vie de l’aliment conservé. Il faut notifier que le processus est très fréquemment utilisé du fait de son efficacité prouvée.

Les packagings sous atmosphère modifiée

Encore appelés emballages sous vide ou emballages sous atmosphère protectrice ces emballages permettent l’évacuation de l’air afin de favoriser la conservation, sur une durée maximale, de l’aliment.

Cependant, lorsque vous voulez conserver certains aliments dans ces emballages, vous devez y injecter un mélange inerte de gaz, en différentes proportions. Par exemple, la viande prend une teinte grise lorsqu’il n’y a pas présence d’oxygène. Comme gaz à injecter, nous avons : le dioxyde de carbone, l’oxygène et l’azote. Ces gaz rendent encore plus efficace la conservation des aliments par l’emballage sous vide.

Les emballages sous atmosphère protectrice ont l’avantage de diminuer le rythme de respiration des produits conservés. De même, la sensibilité de ces produits à l’éthylène se voit réduite. Les aliments ainsi conservés ont une durée de vie rallongée. Les emballages sous vide permettent un mode de conditionnement optimal ; grâce à cela, ils sont devenus très prisés aujourd’hui.

Les emballages en carton

Dans le domaine agroalimentaire, les packagings en carton résultent de fibres de cellulose. Ces fibres sont recyclables, jusqu’à sept fois. Du point de vue environnemental, c’est un fait très intéressant. En matière de coût, c’est une véritable aubaine. Cependant, étant donné que les packagings en carton sont réservés à la réfrigération, certains sont cirés rendant ainsi le recyclage impossible. Notons que le carton est sensible à l’humidité et ses propriétés physiques varient en fonction de l’environnement. Les boîtes pliantes, les boîtes ondulées, les contenants de liquide sont tous faits en carton.

Les packagings en plastique

Dans le domaine agroalimentaire, le plastique est considéré comme un matériau rigide primaire. En effet, le packaging plastique pour emballage alimentaire reste le plus populaire des emballages. Il faut noter que les packagings en plastique résistent au froid, aux chocs et à la température. Ils sont très pratiques pour le consommateur puisqu’ils s’ouvrent et se ferment facilement. Ces emballages garantissent une bonne durée de vie aux aliments. Les emballages en plastique offrent une imperméabilité et une innocuité satisfaisantes.

Les matériaux utilisés pour la conception des emballages en plastique sont divers. Nous avons :

  • le polyéthylène ;
  • le polypropylène ;
  • l’acétate de polyvinyle ;
  • le polyamide chlorure de polyvinyle ;
  • le polystyrène ;
  • le polyéthylène téréphtalate.

Les autres moyens de conservation des aliments

En dehors des emballages ou packaging alimentaires, les usines spécialisées dans la réalisation de ces moyens de conservation n’ont ménagers aucun effort pour mettre sur le marché de nouveaux outils de conservation. Parmi les plus répandus, nous avons :  

Les barquettes en plastique

Les barquettes sont les modèles de packaging les plus utilisés actuellement. Solides, légères et polyvalentes, elles séduisent plus d’un. Pour une bonne gestion des repas, elles sont indispensables autant pour les particuliers que pour les traiteurs. Les barquettes sont pratiques autant dans les cuisines de nos maisons comme dans les restaurants. En effet, grâce aux barquettes, vous pouvez emporter le reste de votre repas, lorsque vous n’arrivez pas à le finir sur place, dans le restaurant. Cela évite beaucoup le gaspillage. Il existe plusieurs catégories de barquettes, ce qui laisse une large gamme de choix. Nous avons :

  • Les barquettes jetables ;
  • Les barquettes plastiques ;
  • Les barquettes micro-ondable et non micro-ondable.

Les barquettes en plastiques sont subdivisées en plusieurs types :

  • La barquette plastique avec et sans couvercle ;
  • La barquette plastique avec une charnière ;
  • La barquette plastique scellable.

Les barquettes plastiques peuvent être fabriquées à base de plastique PET (polyéthylène téréphtalate), de plastique PP (polypropylène) et de plastique PS (polystyrène)

 Les barquettes biodégradables

Dans le souci de respecter l’environnement ainsi que son équilibre précaire, les fabricants innovent en proposant maintenant des emballages sous forme de barquettes biodégradables. Ces barquettes sont fabriquées à partir de matériaux recyclables ; ce qui fait qu’ils peuvent se détériorer sans pour autant influer négativement sur l’environnement. Les emballages biodégradables ont connu un important développement depuis que les entreprises se sont mises à les privilégier au détriment des emballages en plastique.

Quel est le packaging alimentaire le plus sûr ?

Nous avons des packagings en verre, en métal, en plastique, en carton, en aluminium, etc. La peur du consommateur réside dans le fait de savoir si les composants chimiques de l’emballage migrent vers le produit qu’il conserve. Un scandale avait vu le jour lorsqu’il a été découvert que le plastique contient du bisphénol. De tous les emballages, ceux en verre sont les plus résistants et les plus moins dangereux. Les emballages en verre constituent la référence lorsqu’on parle de sécurité alimentaire tout simplement parce qu’ils sont inertes.

Pourquoi utiliser et personnaliser des emballages alimentaires ?

Près de la moitié des aliments est gaspillé entre la production et la commercialisation, le plus souvent à cause d’une mauvaise conservation, un mauvais packaging. Les emballages alimentaires nous permettent de mieux conserver notre nourriture afin d’éviter le gaspillage. Plus de 2 milliards de tonnes de nourriture sont jetées chaque année, ce qui est néfaste pour notre environnement. De ce point de vue, les emballages sont donc utiles, même pour l’environnement. En effet, si les industries de l’agroalimentaire utilisaient des packagings convenables, la conservation des aliments serait mieux effectuée et le gaspillage annuel de nourritures serait considérablement réduit.

Les professionnels se servent des emballages alimentaires comme moyen de communication afin d’acquérir plus de visibilité. Ce sont donc des supports publicitaires qui permettent de mettre en exergue le nom et la marque de son entreprise et ceci de façon subtile tout en impactant de nombreuses personnes. Pour que ce coup de publicité marche, il convient de personnaliser ses emballages : c’est la solution sur mesure.

Vous pouvez personnaliser tout type d’emballage. Mais il est recommandé de privilégier les sacs en papier, les petites boîtes en carton, les doggy bags, les sachets à frites, les verres jetables, etc.  Les emballages personnalisés permettent de soigner l’image de votre restaurant et permettent d’identifier automatiquement les repas provenant de ce restaurant. Le design doit donc être unique et accrocheur. Votre logo doit nécessairement apparaitre sur vos emballages alimentaires. Lorsque vous avez déjà entamé une communication autour de votre restaurant, la personnalisation des emballages alimentaires ne fera que faciliter la visibilité du lieu.

Les emballages durables

Selon le Sustainable Packaging Coalition (SPC), une coalition d’experts nord-américains promouvant la santé environnementale, tout le monde devrait opter pour des emballages durables. Un emballage durable respecte quelques critères :

  • Il est sain, garantit la sécurité et est bénéfique pour le consommateur tout au long de sa vie ;
  • Il répond aux exigences nouvelles du marché en matière de coût et de performance ;
  • Il est conçu et recyclé à base d’énergie renouvelable ;
  • Il optimise l’usage des matériaux renouvelables et recyclables ;
  • Il est conçu grâce à de bonnes pratiques industrielles.

Les emballages alimentaires et la santé

Dans l’industrie agroalimentaire, les emballages sont devenus incontournables. Pourtant, ils sont très dangereux pour la santé, principalement ceux en plastique. En effet, le plastique contient du bisphénol composé chimique qui perturbe l’équilibre hormonal en influant sur les aspects de la croissance et du développement. Depuis 2010, ce composé chimique est déclaré toxique au Canada. Le plastique regorge d’éléments toxiques. Ces éléments peuvent migrer de l’emballage vers l’aliment conservé.

Tout d’abord, les plastiques sont majoritairement conçus à base de pétrole. Le polystyrène est catégorisé comme étant un produit cancérigène pouvant migrer vers l’aliment qu’il conserve sous l’effet de la chaleur.

Le polycarbonate contient du bisphénol et est donc interdit par l’Union européenne. Le bisphénol peut influer sur la croissance d’un fœtus, créer une puberté précoce, rendre petits les testicules et causer une prostate élargie. Ce composé chimique peut également causer une baisse du taux de sperme et même la stérilité. Les maladies cardiovasculaires peuvent être la résultante de la consommation du bisphénol. Il est conseillé d’opter pour des emballages en verre, en inox ou en porcelaine pour conserver et réchauffer vos aliments et produits.

Emballages alimentaires et environnement

Avant d’être nocif pour l’environnement, l’emballage est d’abord nécessaire, utile et indispensable. Malgré son influence néfaste, l’emballage est incontournable pour l’homme. Il permet d’effectuer une réduction des pertes d’aliments, mais aussi le gaspillage de nourriture en optimisant l’usage des ressources. Lorsqu’on conserve convenablement les aliments dans des emballages adaptés, on élimine le risque de contamination microbiologique. Les produits pharmaceutiques et médicaux ont leur asepsie garantie. L’emballage permet d’augmenter la durée de vie de l’homme. Il protège la santé de l’homme et accroît sa sécurité. L’emballage simplifie la vie quotidienne de l’homme.

Néanmoins, deux contraintes sont à relever. Les emballages sont produits à partir des matières premières et des énergies ce qui les rend de plus en plus difficiles à renouveler. Dans le même temps, les demandes d’emballages connaissent un taux croissant. Aussi, après son usage, l’emballage devient encombrant pour la nature en générant de la pollution.

Afin de remédier à ces nuisances, des solutions ont été proposées :

  • La réduction à la source des emballages en matière de nombre et de poids
  • La réutilisation des emballages tout en tenant compte des critères hygiéniques, sécuritaires, mais aussi des aspects pratique et économique
  • La valorisation des emballages grâce au recyclage et à l’incinération (afin de récupérer les calories)
  • L’utilisation de moins de matières pour la fabrication et la conception des emballages alimentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here