Que devez-vous savoir sur le flocage ?

0
198

La personnalisation des textiles passe par diverses techniques de marquage. Au nombre de ces dernières figure le flocage. Qu’est-ce que le flocage ? Découvrez ici la réponse à cette question et les particularités de cette technique d’impression.

Qu’est-ce que le flocage ?

Le flocage désigne une technique destinée à la personnalisation des textiles. Utilisé depuis plusieurs décennies, il s’appuie sur le transfert thermique et représente la technique de marquage par excellence. En effet, grâce au flocage, l’impression du visuel concerné est vite faite. Ce dernier est ensuite découpé à l’aide d’une machine au sein d’un rouleau de vinyle (flock ou flex). Ce rouleau est collé sur le textile par l’action de la chaleur à une haute température.

Comme vous pouvez le voir sur ce site, le flocage peut prendre différents aspects à savoir : fluorescent, lisse, velours, pailleté, etc. Qu’il s’agisse d’un textile clair ou foncé, ce dernier est susceptible d’être floqué.

Quelques autres domaines d’application du flocage

 En dehors du domaine des textiles où il s’est vite répandu, le flocage est également applicable dans d’autres domaines.

 Le flocage de véhicule

L’automobile est un domaine d’application du flocage. Le flocage de véhicule s’apparente au positionnement d’un marquage publicitaire sur un camion ou une voiture. En effet, un véhicule floqué retient facilement l’œil avisé des passants et d’autres automobilistes. Il s’agit d’une solution efficace pour renforcer la visibilité d’une société. Le flocage correspond à tout type de véhicule. En gros, il existe différents types de flocage. Parmi les plus répandus, nous pouvons citer :

  • Le marquage adhésif : il s’agit de l’application des autocollants et autres stickers sur les voitures. La durée de vie de cette opération varie en fonction de la qualité du sticker.
  • Le marquage magnétique : ce type de marquage est fait à l’aide des plaques magnétiques et aimantées. Au besoin, ces dernières peuvent être retirées à tout instant.

Le flocage en bâtiment

Le flocage prend en compte aussi le domaine du bâtiment. Il s’accroche à deux types de protections à savoir :

  • Le flocage coupe-feu : c’est une solution passive nécessaire pour prévenir un incendie. Généralement utilisé par les professionnels, le flocage coupe-feu concerne les bâtiments qui accueillent de grands publics (ateliers, entrepôts, parkings souterrains…). Il consiste en effet à floquer les bâtiments à l’aide des produits pâteux ou fibreux dans le but de réduire l’ampleur de l’incendie.
  • Le flocage thermique et acoustique : c’est une technique de flocage d’isolation thermique des sols, des plafonds et des murs. Cette isolation consiste généralement à réaliser, sous une haute pression, la pulvérisation d’une combinaison de liant sur une paroi et de matériau fibreux. Ainsi, les déperditions de chaleur sont considérablement limitées.

Le flocage en pâtisserie

Le flocage est également utilisé dans le domaine de pâtisserie. Dans ce cas, il représente une technique culinaire de pulvérisation. Selon le cas, il peut être appliqué en faisant le mélange de beurre de cacao et de chocolat sur un gâteau ou l’entremets froid. Porté à une certaine température, le mélange se cristallise instantanément. Ainsi, de petits grains assimilables à la texture du velours se forment. En pâtisserie, il existe 3 moyens pour réaliser le flocage. En fonction du résultat voulu, vous pouvez utiliser :

  • Un spray en bombe ;
  • Un pulvérisateur portatif ;
  • Un pulvérisateur au pistolet doté d’un compresseur à air.

Vous en savez maintenant beaucoup sur le flocage. Faites donc le geste idéal pour profiter pleinement de cette technique d’impression.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here