En quoi consiste l’isolation par l’extérieur (ITE) ?

0
551

Les travaux d’isolation permettant de gagner en efficacité thermique au niveau d’un logement peuvent être effectués par l’intérieur ou par l’extérieur. Le principe de réalisation de l’opération diffère selon la technique choisie. Quel est donc celui de l’isolation par l’extérieur ? Focus.

Sommaire

Isolation par l’extérieur : De quoi est-il question ?

L’isolation thermique est une opération qui peut être réalisée au niveau de n’importe quelle surface d’un bâtiment. Il peut s’agir par exemple des combles, des murs ou de la toiture. Son objectif est de supprimer les ponts thermiques présents au niveau de la surface d’intervention d’un bâtiment.

Pour ce faire, un manteau isolant est appliqué. Ce matériau recouvre uniquement la façade extérieure de votre logement. Grâce à cette pose, votre maison gagne en performance thermique comme dans n’importe quel cas d’isolation.

En plus de cela, votre décoration intérieure n’est pas affectée. Elle demeure intacte. Ce n’est en revanche pas le cas de l’aspect extérieur de votre habitation. Il subit une modification. Généralement, cette dernière contribue à le rendre meilleur.

Comme le rendu extérieur de votre logement connaît une grande modification dans le cadre de l’ITE, la loi exige de faire une demande à la mairie avant de lancer les travaux.

Comment se fait une isolation par l’extérieur ?

Bien que le principe de l’ITE soit de poser un isolant sur la façade extérieure du bâtiment, vous devez noter que dans la pratique, cela ne se passe pas exactement ainsi. Le professionnel dispose en réalité de différentes possibilités pour poser le matériau. Ces dernières sont au nombre de deux.

L’ITE sous enduit

Pour réaliser l’isolation thermique par l’extérieur, l’artisan peut opter pour la technique dite sous enduit. C’est une méthode qui est adoptée dans la plupart des cas de travaux d’ITE, car elle permet de faire disparaître totalement les ponts thermiques.

Elle consiste à appliquer un enduit sur la surface à corriger. Avant que cette finition ne soit posée, une couche d’isolant est d’abord mise en place. À cette étape précise, le professionnel a le choix entre trois types de pose à savoir la :

  • Fixation mécanique par profilés ;
  • Pose calée chevillée ;
  • Pose collée.

De ces différentes techniques, seule la personne choisie pour effectuer les travaux est capable de dire laquelle s’avère la plus adaptée.

L’ITE sous bardage

La technique d’isolation thermique par l’extérieur dite sous bardage est plus onéreuse que la précédente. Cela est dû à son processus de réalisation. En effet, des panneaux isolants sont d’abord vissés à l’ossature de la surface du bâtiment. Ensuite, un bardage est appliqué sur cette dernière.

Cependant, une lame d’air respirante est installée entre le bardage et l’isolant. Ce qui veut dire que ces deux éléments sont séparés. C’est un geste de précaution qui permet de mettre le bâtiment à l’abri de tout risque d’humidité.

Compte tenu de cette garantie qu’offre l’ITE sous bardage, vous pouvez l’adopter lors de l’isolation extérieure des façades humides ou abîmées de votre maison. Par ailleurs, vous devez retenir qu’aucune de ces deux techniques n’est choisie au hasard.

La sélection est guidée par une analyse préalable du bâtiment. Une fois celle-ci faite, une préparation de la surface est réalisée avant que les travaux d’ITE ne soient lancés.