Contrôle de l’accès à votre logement : quel système de sécurité adopter ?

0
931

Toutes les dispositions doivent être prises pour la sécurité de votre logement. En effet, le nombre annuel de cambriolages ne cesse d’augmenter, surtout en ville et durant la journée. La plupart des voleurs passent par la porte d’entrée ou par les fenêtres. Toutefois, il est apparu que la sonnerie d’alarme fait fuir près des 95 % des cambrioleurs. Ainsi, il est plus qu’utile et urgent de se doter d’un système d’alarme. Quel que soit le système adopté, il va permettre d’éviter l’accès à son logement à des personnes non désirées et mal intentionnées. À vous donc de faire le choix pour votre logement pour en maîtriser l’accès en toute sécurité.

La dissuasion par les équipements de sécurité

La protection offerte par les systèmes de sécurité peut garantir l’inviolabilité d’un logement. Au cas où ils n’y arriveraient pas, du moins ils assurent un effet dissuasif. Ainsi, les cambrioleurs vont éviter de telles habitations. Parallèlement à cela, les propriétaires des lieux ne doivent pas également faciliter la tâche aux voleurs.

Il s’agit entre autres de l’habitude de laisser les clés dans la boîte aux lettres ou dans divers endroits jugés « discrets ». Des fois, certaines personnes iront même jusqu’à laisser les fenêtres ouvertes de nuits comme de jours.

La protection, par les systèmes d’alarme comme les sirènes et le fait d’installer un interphone vidéo doit être effectuée à l’abri des regards des passants. Certains spécialistes affirment que ces dispositifs peuvent être considérés comme un signe extérieur de richesse et tenter les voleurs.

Il se peut alors que la protection soit considérée comme un défi à relever et surmontable pour les cambrioleurs. Ainsi, pour être plus efficace, il vaut mieux installer tout le système d’alarme dans un endroit discret. Il faut garder à l’esprit que les malfrats ont également une technique pour neutraliser les sirènes.

Les objectifs des systèmes de sécurité

Les protections offertes par les systèmes de sécurité ont pour objectif principal de retarder la pénétration du cambrioleur dans le logement. Ils agissent dans ce cadre pour gêner l’opération envisagée. Ainsi, une alarme qui se déclenche fait automatiquement fuir le voleur. Les serrures spécialisées quant à elles sont supposées résister jusqu’à 15 minutes à toutes effractions. Face à cela, les attaquants ne vont pas rester plus de 2 minutes et abandonner les lieux.

L’alarme retentissante est également destinée à décourager les voleurs potentiels et à les faire quitter les lieux rapidement. Ainsi, au cas où celle-ci se déclenche, une fois à l’intérieur, ils n’arriveront à dérober que très peu de choses. Dans 38 % des cas, les voleurs vont surtout cibler les bijoux. Ensuite, ils s’attaquent au matériel hi-fi, appareil photo, téléviseurs, enceintes acoustiques, argent en espèces, chéquiers et cartes bancaires. Certains types de biens sont donc à conserver. Ainsi, un coffre-fort scellé est conseillé.

Renforcer les portes et fenêtres pour freiner les cambriolages

Le renforcement de la porte est une priorité en matière de sécurisation de logement. Il arrive effectivement que les voleurs arrivent à temporiser l’alarme. Ainsi, il faut mettre en place des retardateurs d’effraction. À cet effet, l’installation d’un bloc-porte métallique très résistant est conseillée.

Il y a aussi la fermeture avec plusieurs points, dont les meilleurs se situent en haut et en bas. Au cas où les verrous soient utilisés, il faut les placer en haut et en bas. Comme ce n’est pas assez pratique, l’idéal est d’adopter une serrure multipoint avec au minimum 5 points.

Il y a aussi la cornière anti-pince. C’est un dispositif métallique posé en forme de L sur le vantail de la porte. Il vise surtout à empêcher l’insertion d’un outil quelconque dans l’interstice entre la porte et l’huisserie. Une serrure peut également être protégée par une plaque. Fixée par l’intérieur, elle arrive à empêcher l’arrachement.

La meilleure solution est d’adopter pour une serrure de sûreté certifiée A2P. Elle est résistante à toutes tentatives de crochetage ou perçage. Enfin, un blindage ajouté à la porte est la solution idéale pour dormir sur ses deux oreilles la nuit.

Toutefois, la protection de la fenêtre est également un passage obligé dans la cadre de la sécurisation du logement. Il faut donc, à cet effet, des volets totalement clos. Une barre métallique antieffraction derrière les persiennes métalliques est envisageable.

Comme pour les portes, une menuiserie antieffraction est également à mettre en place. Des vitrages plus résistants sont faisables avec les verres feuilletés de sécurité. La performance est en fonction du nombre de films utilisés.

Les verres peuvent être posés en double vitrage. Ils sont placés côté intérieur. Ainsi, une fois le premier vitrage brisé, le cambrioleur ne manquera pas d’avoir l’effet de surprise pour le décourager.

La traditionnelle alarme comme protection

Une alarme constitue jusqu’ici l’une des meilleures protections contre tous les risques d’intrusion, que ce soit pour le vol ou pour le cambriolage. Elle constitue ainsi un complément aux protections assez courantes comme la porte blindée, la serrure antieffraction ou les vitres résistant aux coups. En plus, il sécurise l’ensemble du logement que les occupants soient à l’intérieur de celui-ci ou non.

Le système d’alarme traditionnel est également appelé alarme autonome.

Il est généralement basé sur des capteurs d’intrusion pour les portes et fenêtres. Il inclut également des détecteurs de mouvements.

Ainsi, dès que le capteur est activé, il se déclenche automatiquement une alarme sonore. Elle permet d’alerter immédiatement les occupants, ou éventuellement les voisins. C’est un système simple et abordable en matière de prix. Toutefois, une fois localisée, elle peut être coupée par les voleurs. À la limite, elle peut être défaillante en tombant en panne à l’insu des usagers.

L’alarme sans fil apparaît comme la solution idéale pour surmonter les défaillances éventuelles de l’alarme traditionnelle. Elle est simple d’utilisation tout en étant économique. En plus, son accessibilité facile par téléphone portable la rend adaptable pour tous les types de logements. Grâce à un smartphone, le dispositif de sécurité se transforme en un poste de surveillance à distance. Il devient donc inutile d’investir dans un système plus complexe. Les accès sont donc parfaitement gérés et contrôlés.

Les nouveaux systèmes d’alarme

De nos jours, un système d’alarme comprend dans sa version minimale une sirène, une centrale ou le cerveau qui reçoit les informations des détecteurs pour les analyser et déclencher ou la sirène ou le transmetteur téléphonique. Il y a aussi les organes de commande et 2 types de détecteurs. Il s’agit du détecteur d’ouverture de porte ou du détecteur de présence pour l’intérieur.

Les alarmes sont maintenant jumelées à la box Internet disponible dans la maison. Ainsi, elles se connectent ou se déconnectent à partir d’un smartphone. Elles se programment ensuite à distance. Ainsi, elles arrivent à prévenir directement les propriétaires d’une intrusion non reconnue et non désirée. Elles peuvent même appeler la police ou la gendarmerie.

Les dernières principales nouveautés et innovations dans le domaine sécuritaire du logement sont présentées succinctement ci-dessous. Ce sont :

  • le canon à brouillard, quoiqu’inoffensif, est très efficace, la fumée libérée par la bonbonne de gaz offre une vision réduite aux voleurs jusqu’à une durée de 30 minutes ;
  • la sirène assourdissante pour laquelle il faut choisir la bonne limite pour respecter les voisins pour le son tellement strident et répétitif ;
  • le projecteur éblouissant à installer dans le jardin pour que les caméras soient fonctionnelles dans de bonnes conditions ; les lumières sont tellement dissuasives que les voleurs ne restent pas longtemps ;
  • les capteurs lacrymogènes avec du gaz au poivre qui est aspergé dès qu’un cambrioleur passe devant un capteur ; l’effet maximal est de 30 minutes ;
  • le liquide marquant qui asperge le voleur détecté d’une vapeur inodore, laquelle dépose une variété d’encre indélébile invisible à l’œil nu, la police pourra facilement plus tard confondre le voleur jusqu’à 6 mois plus tard ;
  • les drones miniatures avec des caméras volantes commencent à être utilisés petit à petit chez les particuliers.

Les autres dispositifs de sécurisation de logement

Il existe différents équipements et matériels pouvant être utilisés. Il y a d’abord le clavier codé à l’exemple du digicode. Il remplace la clé, car c’est un code mémorisé qui va transmettre l’ordre d’ouverture à la serrure électrique ou une gâche électrique. Cette dernière permet aussi d’électrifier une serrure mécanique sans aucune modification.

Le portier audio est semblable au clavier codé. En supplément, il permet l’accès à un tiers par une liaison vocale par transmission de type interphone et d’une commande d’ouverture à distance. Quant au portier vidéo, il ajoute la transmission de l’image de la personne demandant l’accès. Un bouton d’ouverture fait fonctionner le système ou une gâche électrique.

La vidéo surveillance est très utilisée en guise de système de sécurité. Il s’agit d’une caméra intégrée au détecteur de certains systèmes d’alarme. Lors d’une tentative de vol, des photos ou un film sont réalisés. Ils peuvent être reçus à distance par smartphone afin de donner l’alerte.

Utilisée avec les serrures électroniques, la vidéo surveillance aide à ouvrir et à fermer la porte à distance par smartphone. En outre, elles ne donnent accès qu’à des personnes choisies. Enfin, le lecteur biométrique permet d’entrer dans le logement juste en posant un doigt sur un capteur. Pour cela, il faut que les empreintes digitales des occupants soient enregistrées au préalable. Pour les autres personnes, des autorisations d’accès à heures préfixées peuvent être données.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here