Comment obtenir la certification QSE ?

0
161

La certification Qualité Sécurité Environnement s’attribue aux entreprises qui respectent certaines pratiques managériales. Elle impose notamment un management de qualité qui protège l’environnement et garantit des conditions de travail sécurisées. Toute société qui adopte une telle démarche bénéficie de nombreux avantages intéressants. Pour obtenir le certificat QSE, vous devez appliquer certaines règles importantes. Retrouvez donc dans cet article quelques conseils et recommandations pour y arriver.

Bien choisir son organisme certificateur


L’obtention de la certification QSE requiert l’intervention d’un organisme de référence
qui assure le suivi et l’application d’un ensemble de règles. Ces dernières interpellent notamment l’amélioration de la productivité dans un milieu professionnel sain. Elles garantissent ainsi le bien-être des employés, la qualité du service et la protection de l’écologie. N’hésitez donc pas à visiter quelques sites spécialisés pour accéder à plus d’informations sur la démarche QSE. Ceci vous permettra d’obtenir plus facilement la certification.

Retenez aussi que la certification QSE inclut trois différentes normes, avec des atouts divers. On peut évoquer notamment :

  • La norme ISO 14001 : elle met en avant le management environnemental. Elle s’adresse à toutes les organisations qui souhaitent appliquer des techniques spécifiques pour limiter les impacts écologiques ;
  • La norme 9001 : elle traite du management de qualité. Elle vise en particulier l’amélioration des méthodes de production et de gestion d’une société ;
  • La norme BS OHSAS 18001 : elle concerne les structures spécifiques qui projettent d’appliquer des stratégies de managements de la santé et de la sécurité au travail.

Dans cette optique, toute entreprise qui souhaite obtenir un certificat QSE doit solliciter un organisme agréé pour enclencher la procédure à suivre. De même, elle doit préalablement mettre en place une stratégie de management de qualité sans oublier d’associer les divers objectifs et problématiques.

Bien choisir son auditeur pour la certification QSE

Le choix de l’auditeur convenable repose sur quelques critères essentiels. L’ensemble de ces éléments visent principalement le bon déroulement de chaque phase pour l’obtention du certificat. Commencez donc par effectuer quelques recherches en vue de connaître les différents organismes spécialisés dans ce domaine. Vous devez procéder ensuite à un tri intelligent, pour choisir le meilleur certificateur. Voici quelques éléments à prendre en compte pour bien sélectionner son auditeur :

  • L’expertise et la notoriété de l’organisme de certification : vous devez impérativement tenir compte des compétences de la structure et de sa réputation dans ce domaine ;
  • Les ressources humaines et professionnelles dont dispose l’organisme : la proximité des implantations ainsi que l’expertise des auditeurs peuvent faciliter le déploiement des démarches QSE ;
  • Le savoir-faire et la compétence : l’auditeur doit pouvoir adapter la méthodologie à vos exigences, mieux programmer les audits afin d’optimiser la durée et les ressources indispensables ;
  • La force du réseau : un grand réseau interpelle un ensemble de compétences et la disponibilité des moyens nécessaires pour le succès de la démarche QSE.

Suivre les différentes étapes de la certification


Pour obtenir la certification QSE, toute entreprise doit suivre une procédure bien définie.
En effet, vous devez préalablement mettre en place une démarche QSE à suivre minutieusement. Cette démarche se base sur le volontariat et s’appuie sur l’engagement de l’équipe en charge. Elle inclut principalement une stratégie managériale efficace qui traite de l’ensemble des problématiques. Ces derniers proviennent des normes relatives au management de l’environnement, de la santé et de la sécurité en milieu professionnel.

Notez que la méthodologie à adopter devra épouser votre secteur d’activité et vos objectifs économiques. De même, vous devez analyser les risques et les dysfonctionnements afin de les anticiper. Nous vous proposons d’élaborer dans ce sens une stratégie d’amélioration selon les étapes ci-après :

  • Procédez à l’état des lieux de l’existant afin de planifier les actions à réaliser ;
  • Mettez en œuvre les actions prévues ;
  • Évaluez les résultats obtenus ;
  • Analysez-les en fonctions de vos objectifs du départ ;
  • Ajustez votre stratégie pour plus d’amélioration.

À partir de cette démarche, sollicitez un organisme pour engager les différentes phases d’obtention de la certification. Elle attestera de la mise en place de la méthodologie QSE intégrée aux trois référentiels. N’oubliez surtout pas de prendre en compte les critères énumérés ci-dessus afin de bien choisir votre auditeur.

La visite d’évaluation

La procédure d’obtention de la certification QSE commence par une visite d’évaluation. Cette visite permettra à l’organisme d’effectuer un pré-diagnostic des activités de l’entreprise. Il pourra ainsi s’assurer des dispositions de celle-ci vis-à-vis de l’audit. De même, il attestera de la mise en place effective d’une démarche QSE avant le démarrage de l’audit. Notez que cette séance reste déterminante dans l’aboutissement de la certification. Nous vous recommandons alors de mieux travailler pour la réussite de chaque phase.

L’audit initial

Après la visite d’évaluation vient l’audit initial. À cette étape, un auditeur de l’organisme se déplacera pour effectuer l’état des lieux de l’entreprise. Il se basera sur les exigences des trois normes QSE pour opérer toutes les observations possibles. De même, il posera des questions puis procédera à l’analyse des pratiques et données de l’entreprise. Ici, le spécialiste s’assurera que votre système de managements respecte les règles du référentiel QSE.

La restitution de l’audit

Grâce aux informations recueillies pendant l’audit initial, le professionnel élaborera une synthèse qu’il donnera à l’entreprise. Ce document comportera les erreurs repérées ainsi que les suggestions et les recommandations. Sur la base de cette pièce importante, la société mettra en place de meilleures stratégies pour corriger les diverses fautes constatées. Cette étape permettra d’assurer de bons résultats pour les contrôles à venir. Pour y arriver, vous pouvez suivre les astuces ci-après :

  • Élaborer un plan d’action ;
  • Identifier des processus d’amélioration ;
  • Planifier la mise en place des actions qui intègrent les normes référentielles.

En fonction des stratégies d’amélioration entreprises, l’expert procédera à quelques analyses qui aboutiront à des résultats concluants. L’organisme pourra alors délivrer à la société la triple certification QSE et le logo, valables pour une durée de trois ans. Grâce à ces documents, l’entreprise bénéficiera de tous les avantages relatifs à l’obtention de la certification QSE.

La surveillance et le renouvellement

Après l’obtention de la certification, l’entreprise devra engager un responsable QSE pour assurer la mise en place des actions prévues au cours de la procédure. De même, il devra mesurer l’impact de ces actions et procéder à leur réajustement dans le respect des normes. Chaque année, un expert viendra réaliser un audit pour vérifier l’exécution des stratégies managériales. En cas de bonne conduite, l’entreprise bénéficiera d’un renouvellement de la certification QSE tous les trois ans.

Investir les ressources nécessaires pour l’obtention de la certification

Pour garantir l’obtention de votre certification QSE, vous devez prévoir les moyens nécessaires. Bien que volontaire, le processus de certification demande des efforts, mais aussi des ressources humaines et financières. Pour commencer, vous devez mobiliser un personnel suffisant pour assurer la mise en place de la démarche QSE et son application. N’hésitez pas à solliciter de l’aide ou l’expertise de professionnels compétents pour bénéficier d’une méthodologie efficace.

De même, vous devez investir du temps, de l’énergie et de l’argent pour préparer les audits et leur déroulement. Au vu de son importance, la démarche impose plus de concentration, d’attention et parfois de la pression. Pour l’amélioration des diverses actions suite à la première audition, vous devez aussi exécuter les travaux de façon plus minutieuse. Toutefois, chaque investissement reste bénéfique en raison des nombreux avantages qui découlent de la certification.

En effet, l’obtention de la certification rehausse l’image d’une marque et d’une entreprise. Au regard des normes strictes en jeu, ce document représente un gage de qualité aux yeux des fournisseurs et des collaborateurs. En conséquence, il permet d’instaurer un climat de confiance et de fidéliser les clients. De même, la mise en place de meilleures techniques de production améliore le rendement et l’efficacité de la société.

La certification QSE permet également de différencier une marque sur le marché en l’occurrence face à la concurrence. Les stratégies managériales de protection et de sécurité offrent un cadre de travail idéal pour les salariées. En conséquence, l’entreprise bénéficie d’un climat d’embauche très favorable en cas de recrutement.

Bien respecter la méthodologie QSE

La méthodologie QSE constitue une démarche intégrée aux trois différentes normes à savoir : la qualité, la sécurité et l’environnement. Voici les détails sur chacune d’elles :

  • La norme de la qualité définit les critères d’un management de qualité. Elle assure une production optimale en milieu entrepreneurial ;
  • La norme de la sécurité garantit une bonne santé physique et psychique ainsi qu’un cadre de travail sécurisé aux employés. Elle améliore efficacement les conditions de travail et de protection des salariés dans tous les domaines ;
  • Le référentiel de l’environnement traite de l’amélioration de la performance environnementale dans chaque société.

Dans ce sens, la méthodologie QSE impose l’adoption d’un management convenable pour une gestion d’entreprise responsable et durable. La démarche QSE à mettre en place doit respecter les règles de cette méthodologie sans exclure les objectifs économiques de l’entreprise. Optez donc pour des actions qui embrassent chacune des référentiels QSE afin de garantir des résultats positifs pendant les audits. N’hésitez pas à proposer des stratégies managériales qui favorisent l’amélioration des rendements et l’instauration d’un climat de travail sécurisé.

La mise en œuvre de la méthodologie QSE permet non seulement d’obtenir le certificat, mais aussi d’adopter les bonnes conduites. Elle garantit la pérennité de vos activités dans un cadre de travail beaucoup plus saint. Elle assure ainsi le développement des entreprises et l’épanouissement des travailleurs. En bref, ce facteur demeure l’un des plus importants dans la procédure d’obtention du certificat.