Comment annuler un billet d’avion et se faire rembourser ?

0
74

Contrairement à ce que certaines personnes peuvent croire, voyager par avion n’est pas toujours facile. Entre comparaison des offres, choix de la compagnie et réservation du billet, les préparatifs peuvent rapidement devenir un véritable casse-tête. Parfois, il arrive même que l’on soit obligé d’annuler le billet d’avion réservé à cause de certaines contraintes. Dans ce cas, il existe toute une procédure pour espérer un remboursement du ticket. Selon que l’annulation est volontaire ou liée à une panne technique, la démarche à suivre pour obtenir la compensation peut varier. Comment annuler un billet d’avion et se faire rembourser facilement ? C’est ce que nous abordons dans cet article.

Peut-on annuler un billet d’avion ?

En cas d’imprévus majeurs, il est tout à fait possible d’annuler votre ticket. Notez cependant que les modalités varient selon le type de compagnie auprès duquel vous avez réservé votre vol. Chez les compagnies low-cost, vous pouvez faire annuler un billet d’avion et obtenir un remboursement pour des raisons médicales. À noter que les agences procèdent généralement à une étude au cas par cas pour décider du remboursement. En général, vous devez fournir des documents pour justifier votre incapacité à voyager. Même si les conditions générales précisent que les tickets sont non remboursables, certaines situations font exception. Il vous revient en tant que passager de vérifier les modalités avant de réserver votre vol.

Si vous devez voyager avec une compagnie régulière, sachez que les conditions d’utilisation définissent de façon stricte les cas dans lesquels vous pouvez prétendre à un remboursement. Même si le tarif pratiqué par la plupart de ces compagnies ne prévoit pas une possibilité de remboursement de billets annulés, il est toujours possible de mener des démarches pour se faire rembourser. Retenez toutefois qu’il est préférable de signaler votre incapacité à voyager des jours avant le départ prévu. Si vous utilisez seulement une partie de votre billet, le remboursement des frais aéroportuaires et des taxes liés à la part non utilisée de votre billet peut être limité ou exclu. Outre cette restitution, certaines compagnies proposent un remboursement partiel ou intégral (chaque cas est à étudier).

Dans quels cas peut-on annuler un billet d’avion et bénéficier d’un remboursement ?

Pour se faire rembourser en cas d’annulation de vol, il existe des formalités à remplir. Si la souscription à une assurance billet d’avion facilite les choses, elle ne constitue pas un gage de remboursement dans tous les cas. Il faudrait en effet que l’annulation soit justifiée et approuvée pour se faire rembourser. Chez la plupart des compagnies aériennes, vous pouvez annuler votre billet d’avion et prétendre à un remboursement, en cas de :

  • grave maladie, accident ou décès d’un proche parent ;
  • dommages corporels ;
  • perte de vos pièces d’identité ;
  • refus de visa ;
  • cambriolage de votre habitation ;
  • modification des congés payés au sein de votre entreprise ;
  • licenciement économique ou mutation professionnelle.

Pour toutes ces causes, vous pouvez annuler votre vol et obtenir un remboursement. Précisons cependant que les choses peuvent être plus compliquées si vous voyagez en classe économique. Dans ce cas, certaines compagnies aériennes proposent un bon qui permet de voyager ultérieurement. En général, la validité de ce bon est de 12 mois et vous ne pouvez l’utiliser qu’avec la même compagnie.

Comment annuler son billet d’avion ?

Vous avez réservé un vol et vous sentez dans l’obligation de l’annuler ? Ne vous inquiétez pas. La procédure n’a rien de compliqué. Veillez seulement à lancer la demande d’annulation dans les délais impartis. En lisant attentivement les conditions générales de voyage, vous trouverez normalement les informations nécessaires pour vous faire rembourser votre billet d’avion ou modifier le ticket. Même si les conditions spécifiées par votre compagnie aérienne ne vous permettent pas de bénéficier d’un remboursement, vous pouvez toutefois essayer. En émettant la demande le plus rapidement possible, vous avez toutes les chances de récupérer, ne serait-ce qu’une partie du prix.

À compter de la date où la compagnie reçoit votre demande, elle dispose de 6 semaines pour vous rembourser. Avec l’entrée en vigueur de la loi Consommation, il est désormais possible de se faire rembourser certaines taxes aériennes. Il s’agit notamment de la redevance passager (QX) et de la taxe d’aéroport (QW). Ces frais sont liés au nombre de personnes montant effectivement dans l’avion et doivent être versés par la compagnie aux exploitants des aérodromes. Vous en êtes donc épargné, puisque vous n’avez pas effectué le trajet. Notez cependant que les autres taxes (taxe de solidarité, la surcharge carburant et de la taxe sûreté sécurité environnement) ne sont pas remboursées.  

Souscrivez une assurance annulation de billet d’avion

Si vous effectuez intégralement le paiement de votre billet d’avion avec une carte bancaire « Platinium », « Premier » ou « Gold », vous bénéficiez normalement d’une assurance billet d’avion. Cette offre vous permet de prétendre à un remboursement en cas d’annulation de ticket. Précisons toutefois qu’il ne s’agit pas d’une obligation, mais plutôt d’une option intéressante lorsque vous achetez un billet relativement cher. S’il est généralement conseillé de réserver son billet le plus tôt pour bénéficier d’une réduction, la probabilité qu’un problème survienne dans l’intervalle n’est pas nulle. Pour cette raison, il est préférable de passer par un organisme assureur de voyage afin de bénéficier d’un accompagnement sur mesure. Évitez cependant de cocher simplement la case prévue à cet effet sans chercher à connaitre les garanties offertes. N’hésitez pas à comparer plusieurs offres pour retenir ce qui vous convient.

Peu importe votre choix, gardez à l’esprit qu’une assurance annulation ne couvre pas les motifs plus ou moins graves (décès d’un proche, accident, licenciement professionnel, etc.). Elle vous permet seulement d’annuler votre voyage si nécessaire et de prétendre à un remboursement. Si vous manquez de souscrire cette assurance, il vous sera impossible de bénéficier d’une compensation pour un billet non remboursable. Précisons que quelques rares frais font exception.

Quelle est la procédure d’annulation d’un billet d’avion ?

Aujourd’hui, la plupart des compagnies aériennes sont présentes en ligne. Vous pouvez donc annuler votre ticket en quelques clics sans vous déplacer. Il suffit d’accéder à la page de la compagnie et d’indiquer votre nom et le numéro de votre réservation pour que le billet à annuler s’affiche sur la page réservation. Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur « annulation » pour annuler votre réservoir. Une fois votre choix confirmé à la page suivante, vous recevez normalement un mail vous signifiant que le vol est annulé. Dans les conditions normales, le montant du billet d’avion est accrédité sur votre carte bancaire. Même si le billet n’a pas été acheté directement auprès d’un comptoir de la compagnie aérienne ou sur son site, il est tout à fait possible de faire une annulation en ligne. Dans ce cas, vous aurez à contacter l’agence auprès de laquelle vous avez acheté le billet pour demander un remboursement.

Vol annulé par une compagnie aérienne : ce que vous devez savoir

La réservation de billet d’avion est généralement perçue comme une bonne option pour un voyage paisible. Mais, parfois, cette solution peut s’avérer insuffisante. Il existe en effet des situations qui peuvent perturber le départ. Si un voyage aérien peut être abrogé par le passager, l’agence de voyages peut parfois en être la cause. Que cette situation soit liée à un surbooking ou à un vol annulé, vous pouvez parfaitement bénéficier d’une d’indemnité et d’une prise en charge pour le préjudice. En règle générale, l’achat d’un billet d’avion est comme un contrat que vous signez avec votre compagnie aérienne. Elle a des obligations envers vous et la loi vous permet de revendiquer vos droits si les dispositions prévues dans les conditions générales ne sont pas respectées. Selon le cas, vous pouvez bénéficier d’une indemnisation de vol annulé.

Cas d’un surbooking            

Dans le but de faire le maximum de gains, les compagnies aériennes mettent parfois en vent plus de billets que de places disponibles à bord de leur avion. On parle de surréservation et il y a généralement problème lorsque le nombre de billets réservé dépasse le nombre de places disponibles. Dans ce cas, certains passagers devront annuler leur vol pour permettre aux autres de voyager. Si vous prenez l’option de repousser votre voyage, sachez que vous avez droit à une indemnisation vol annulé. Puisque l’annulation n’est pas volontaire, vous pouvez saisir la compagnie de transport pour faire valoir vos droits de passager aérien. Assurez-vous de faire la réclamation dans les plus brefs délais.

Cas d’un vol annulé par la compagnie aérienne

Face à certaines contraintes, une compagnie aérienne peut se voir obligée d’annuler un vol. dans ce cas, tous les passagers ayant réservé un billet sont affectés. On parle généralement de vol annulé lorsque la compagnie de transport doit annuler votre départ. Selon le cas, les voyageurs peuvent être réacheminés sur un autre vol. Parfois, il arrive qu’une panne survenue après décollage de l’appareil oblige le pilote à faire demi-tour pour revenir à l’aéroport de départ.

Pour des raisons indépendantes de la compagnie de transport, le lieu d’atterrissage peut changer au cours du voyage. Dans ce cas, la compagnie peut vous proposer un réacheminement vers la nouvelle destination ou vers toute autre destination de votre choix. Elle devra alors s’assurer que vous jouissez des mêmes conditions de transport que celles prévues par le vol initial. Aussi, doit-elle veiller à ce que vous arriviez à destination dans les meilleurs délais. On parle alors de vol retardé.

Vol annulé par une compagnie : à quoi pouvez-vous prétendre ?      

Lorsqu’il n’est pas volontaire, un vol annulé peut avoir de lourdes conséquences sur votre projet de voyage. Peu importe les raisons pour lesquelles vous voyagez, l’annulation d’un vol peut être extrêmement frustrante. Lorsqu’elle survient, vous avez le droit de demander le remboursement de votre ticket. Malheureusement, force est de constater aujourd’hui que la majorité des voyageurs victimes d’un vol annulé ne songent pas à se faire rembourser.

D’après un sondage, au moins 72 % des passagers aériens ne savent pas qu’ils peuvent se faire rembourser en cas de vol annulé.

Pour ceux qui le savent, très peu déposent un dossier pour jouir de leurs droits. Ils prennent pour alibi le fait que la procédure est parfois contraignante et chronophage.

Si votre voyage est annulé ou perturbé par votre compagnie aérienne, vous pouvez prétendre à une indemnité. D’après la législation française, chaque passager aérien jouit d’un certain nombre de droits qu’il peut faire valoir en cas de nécessité. Selon les normes en vigueur, un vol annulé par une compagnie donne lieu à un dédommagement dont le coût varie en fonction de la distance du voyage :

  • 250 euros pour une distance strictement inférieure à 1500 km ;
  • 400 euros pour une distance comprise entre 1500 et 3500 km ;
  • 600 euros pour une distance supérieure à 3500 km.

À noter qu’il est également possible de prétendre à d’autres privilèges. Selon le cas, la compagnie aérienne se verra obligée de vous rembourser intégralement votre billet d’avion ou de vous proposer un vol alternatif. Si le vol est reporté au lendemain, la compagnie doit vous offrir une prise en charge couvrant l’hébergement, le transport au lieu d’hébergement, la nourriture et le rafraîchissement.

Si l’annulation d’un vol par une compagnie aérienne donne droit à un dédommagement, le remboursement n’a pas lieu dans certains cas. Selon les dispositions du règlement européen n ° 261/2004, l’indemnisation d’un vol annulé concerne uniquement les vols effectués à l’intérieur de l’Union européenne. À noter que la compensation n’est pas possible lorsque l’annulation du vol est liée à des raisons indépendantes de la compagnie aérienne. C’est généralement le cas des circonstances extraordinaires (mauvaises conditions météorologiques par exemple). Il s’agit d’une situation difficile à maitriser et qui peut conduire à un vol annulé.

Annulation de billet d’avion : comment obtenir facilement un remboursement ?        

Peu importe les raisons qui justifient l’annulation d’un vol, les compagnies aériennes n’adhèrent pas facilement à l’idée de rembourser les passagers. C’est pourquoi il est préférable de confier les démarches à un cabinet spécialisé dans la défense des clients. Ce choix vous permet en effet de collaborer avec des professionnels compétents qui travaillent pour vous aider à jouir de vos droits.

Dans un premier temps, ils étudient votre éligibilité et transmettent votre demande à la compagnie aérienne concernée. Ensuite, ils se chargent de suivre le dossier jusqu’au remboursement de vos frais. Une fois le remboursement obtenu, ils prélèvent la commission prévue et vous envoient ce qui vous revient dans les plus brefs délais. Fort de leur savoir-faire, ces experts œuvrent pour un règlement à l’amiable. Mais, s’il faut recourir à une procédure judiciaire, vous pouvez également compter sur leur expertise pour un heureux dénouement du litige.

Quel est le montant du remboursement d’un billet d’avion annulé ? 

De manière générale, le montant de remboursement d’un billet d’avion annulé par le client varie d’une compagnie aérienne à l’autre. Si certaines remboursent l’intégralité, d’autres appliquent des pénalités d’annulation en plus des frais de service. En cas d’annulation volontaire de votre voyage, les frais de service peuvent atteindre les 20 % du montant du remboursement prévu par la compagnie. Dans le cas d’une annulation involontaire, les frais de service ne sont pas appliqués. Renseignez-vous donc correctement avant de réserver votre billet auprès d’une compagnie de transport aérien.  

L’annulation d’un vol n’est jamais une situation plaisante. Qu’elle soit volontaire ou non, il existe des démarches à effectuer pour se faire rembourser. Veillez toutefois à lancer la réclamation dans les délais impartis et à vous faire accompagner d’une équipe qualifiée afin de faire valoir vos droits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here