Béton désactivé : quel est l’essentiel à savoir sur ce revêtement

0
102

Contrairement au béton classique, celui dit désactivé est une composition de sable, de graviers, de galets, etc. L’aspect du béton désactivé fait de ce dernier un revêtement décoratif. Il possède en plus les mêmes caractéristiques que le béton normal, c’est-à-dire sa grande résistance. Aussi, le béton désactivé présente de nombreuses qualités, ce qui en fait un choix de déco intéressant. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur ce revêtement décoratif. 

Qu’est-ce que le béton désactivé ?

Encore appelé béton lavé, le Béton désactivé est un revêtement décoratif dont l’obtention se fait suite à un certain procédé. En effet, il découle du mélange d’éléments tels que : 

  • le ciment ;
  • l’eau ;
  • et les granulats (galets ou graviers).

Ces granulats sont les éléments principaux qui font du béton désactivé un revêtement décoratif. En effet, vu qu’ils sont apparents, ils donnent au mélange un aspect granuleux et rugueux au toucher.

Le nom de cette variété de béton est issu du produit  » désactivant  » qui est pulvérisé après qu’il a été coulé et taloché. Cet adjuvant agit comme un retardateur de prise de la couche supérieure. Cette technique permet le passage d’un karcher haute pression qui favorisera l’apparition des contours des granulats dudit béton. Pour finir, il y est appliqué un imperméabilisant adapté.


Quels sont ses avantages et inconvénients de ce revêtement ?

Le béton désactivé est plus attrayant qu’une dalle de béton normal. Aussi, les divers choix possibles en matière de type de granulats, de texture et de couleurs offrent de larges perspectives pour la personnalisation et la décoration. Ce béton présente également les atouts suivants :

  • la résistance aux intempéries et une longue durée de vie ;
  • la polyvalence (c’est un béton qui s’adapte à toutes les surfaces) ;
  • l’entretien assez facile (un peu d’eau et il reprend son aspect d’origine) ;
  • et l’antidérapant (c’est un revêtement qui ne glisse pas).

Bien que le béton désactivé soit le revêtement adapté pour les aménagements extérieurs, il présente cependant quelques limites. En effet, ce revêtement décoratif n’est pas simple à poser ; les finitions sont importantes. Aussi, le choix, l’application et le temps avant le lavage du désactivant répond à un certain nombre de règles. Le recours à un professionnel comme Ideal Decor est donc nécessaire pour sa mise en place. Un dernier inconvénient du béton désactivé est son coût élevé comparativement à celui du béton classique.


Quel budget prévoir pour ce revêtement original ?

L’installation d’un revêtement en béton désactivé est plus onéreuse que celle du béton classique. Le prix peut varier selon la surface à couvrir ainsi que la complexité du chantier. Pour un espace de moins de 50 m², il vous faut prévoir environ 130 €/m². Pour un espace supérieur, 90 €/m² en moyenne vous seront demandés.

Ces montants prennent en compte le prix du coffrage, du béton, des granulats, des couleurs, la provenance, etc. Le coût de ces travaux bien qu’étant important est intéressant quand vous prenez en compte les différentes fonctions et avantages du béton désactivé. Il offre un avantage économique intéressant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here