Comment répartir les tâches ménagères dans un couple ? Nos conseils !

0
62

Êtes-vous de ceux-là qui pensent que ce sont les femmes qui devraient normalement tout faire dans un couple ? C’est-à-dire faire la cuisine, passer l’aspirateur, descendre la poubelle, repasser le linge, etc. Ce n’est pas pour vous juger, mais vous avez sans doute tort. Car si une même personne devait rester au four et au moulin, souffrez qu’elle finisse par craquer ! En effet, pour que tout aille comme sur une roulette, une répartition des tâches ménagères s’impose. Cela crée non seulement une vraie ambiance familiale dans le couple, mais apporte surtout soulagement et confiance à la femme qui du coup ne se retrouve plus seule face aux nombreuses tâches. Même si une répartition équitable est préférable, il est très difficile dans la pratique d’arriver à cet équilibre. Voici toutefois quelques clés incontournables pour bien répartir les tâches domestiques.

Les femmes réalisent toujours 2/3 des tâches ménagères

Selon une étude réalisée par l’INSEE et publiée en 2015, les femmes continuent d’effectuer deux tiers des tâches ménagères. Elles consacrent plus de trois heures d’horloge (183 minutes pour être précis) chaque jour à s’occuper de l’entretien de la maison : faire le ménage, les courses, laver et repasser le linge, bricoler, s’occuper des animaux domestiques, etc. Les hommes de leur côté stagnent à 1 h 46 min de temps consacré aux tâches domestiques par jour. Mais comme le dit si bien l’adage, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Vous pouvez donc encore changer vos habitudes et vous donner davantage, même à l’âge de la retraite. Alors, place maintenant à nos conseils pour une répartition équitable des tâches ménagères comme le souhaitent 30 % des couples (selon une enquête datant de 2013 et réalisée par l’institut Harris interactive).

Conseil n° 1 : se mettre d’accord sur ce qu’est une maison bien rangée

Nous ne voyons pas tous les choses d’un même œil. Il est clair donc que ce qui est propre pour l’un ne peut forcément pas l’être pour l’autre. Peut-être que pour l’un un peu de rangement et de nettoyage des poussières est largement suffisant, l’autre par contre peut trouver qu’un ménage à fond s’impose. C’est justement pour cela que vous devez vous mettre d’accord sur les standards minimums. À quel moment faut-il procéder à un nettoyage en profondeur ? Combien de fois par semaine faut-il passer l’aspirateur ? Etc. Discutez-en entre vous, car chacun a son seuil de tolérance en matière de ménage.

Conseil n° 2 : établir des priorités

Généralement, un nettoyage à fond de la maison n’est pas nécessaire tous les jours. Cependant, il y a toujours des priorités, c’est-à-dire des parties de la maison que vous trouvez qu’on devrait quotidiennement nettoyer, ou même des tâches que l’on ne peut pas repousser pour plus tard. Faites une liste de ces parties prioritaires et discutez entre conjoint et conjointe de comment vous en occuper. Le nécessaire est de ne pas laisser une seule personne s’occuper de tout.

Conseil n° 3 : définir le meilleur pour chaque tâche

Tout le monde à un domaine dans lequel il excelle le plus. Peut-être que l’un sait mieux passer l’aspirateur que l’autre qui, de son côté, se sent plus à l’aise quand il s’agit de laver le linge ou de le repasser. Définir le meilleur pour chaque tâche aiderait donc à mieux répartir. Personne ne sera plus contraint de faire une tâche qui l’indispose. Exception faite aux quelques rares tâches qui n’auront pas de preneur. Et pour voir celui qui s’emploie le mieux à quelle tâche, envisagez de travailler par roulement, c’est-à-dire par alternance. Les semaines paires, l’homme peut par exemple s’occuper de la vaisselle au moment où la femme de son côté serait en train de faire les courses. Il passera l’aspirateur pendant que vous laverez le linge et ainsi de suite.

Conseil n° 4 : attribuer aux enfants leur part de travail

Si vous avez des enfants, vous devez les inclure dans la répartition des tâches ménagères. D’abord parce qu’il y a certaines tâches qui demandent assez d’énergies. Nous pensons notamment au nettoyage de la salle de bain et des toilettes, la cuisine, le transport, l’aide scolaire, etc.). D’un autre côté, cela permet aux enfants d’avoir plus de responsabilités dans le maintien de la maison en ordre. S’ils ne sont donc pas bébés, ils devraient pouvoir mettre ou débarrasser la table, ranger leur chambre et leur jouet qui traîne au salon, sortir les poubelles, s’occuper des animaux de compagnies… Voici ce que peut faire chaque enfant en fonction de son âge.

Conseil n° 5 : accorder une attention particulière aux animaux de compagnie

Inutile de rappeler que les animaux de compagnie représentent une vraie source de bonheur. Mais ils sont aussi une très grande responsabilité. Oublier de décider de comment prendre soin d’eux peut donc faire objet de dispute dans la famille. Ne négligez alors rien du tout lors de la répartition des tâches ménagères. Il faut tout vous partager, le travail en rapport avec les animaux de compagnie inclus. N’oubliez pas non plus de les emmener en promenade, les nourrir correctement, les nettoyer et les emmener en consultation régulière chez le vétérinaire.

Conseil n° 6 : acheter et cuisiner

Comme il est dit plus haut, il y a nécessairement un domaine où l’on se sent le mieux. Mais des tensions peuvent parfois s’installer quand par exemple le plus doué pour la cuisine refuse d’endosser cette responsabilité tous les jours. L’idéal serait donc d’effectuer les achats et de préparer plusieurs plats pendant le week-end afin de les conserver pour les jours suivants.

Conseil n° 7 : éviter de superviser l’autre

Une fois la répartition faite, évitez de dire à l’autre comment il devrait faire. Car jouer au superviseur peut amener de vives tensions au sein de votre couple. Alors, chacun doit faire le travail qui lui revient à sa manière, comme il l’a appris ou même comme bon lui semble. L’important, c’est le résultat ; la manière pour y arriver importe très peu. En d’autres termes, ne donnez votre avis que lorsque votre conjoint(e) vous l’aurait demandé. Sinon, gardez vos commentaires pour vous !

Conseil n° 8 : se montrer reconnaissant

Vous direz que ce sont des obligations pour le maintien en ordre de la maison. C’est le cas, certes, mais vous ne vous faites aucun mal en étant reconnaissant et en appréciant les efforts de l’autre. Généralement, celui ou celle qui fait la cuisine est félicité, mais c’est de rares fois que l’on complimentera quelqu’un qui s’est donné de la peine à faire le ménage de la salle de bain, le repassage, etc. Alors, si comme nous vous observez une certaine injustice à ce niveau, commencez dès maintenant par vous montrer reconnaissant l’un envers l’autre. C’est toujours réconfortant !

Conseil n° 9 : se montrer flexible

Vous êtes un couple, une famille et vous ne formez par conséquent qu’un. Ne considérez pas la répartition des tâches comme statique, loin de là ! Car en réalité ce partage des tâches a pour véritable effet de lister toutes les responsabilités dans le foyer et de donner à chaque personne sa part de mission. Il peut donc arriver qu’un jour votre moitié ne soit pas d’humeur à faire les tâches qui lui reviennent. Auquel cas, vous pouvez pour une fois vous en occuper au lieu de dire « c’est à lui de le faire, pas moi ». Celui ou celle qui est indisposé ne doit pas lui non plus prendre cette aide pour acquise. Il ou elle devrait se montrer reconnaissant et reprendre en main ses responsabilités dès que possible.

Conseil n° 10 : s’entraider

Vous avez beau finir vos tâches pour la journée. Mais votre conjoint(e) n’a pas, lui, fini les siennes et continue de s’échiner. Qu’est-ce que cela vous coûte d’aller lui donner un coup de main ? Rien à coup sûr ! Par ailleurs, vous pouvez même choisir d’effectuer certaines tâches ensemble ; la cuisine par exemple.

Conseil n° 11 : mettre en place un emploi du temps

Ceci n’est pas une obligation, mais vous pouvez le faire au besoin. Car il peut arriver quelquefois que vous ayez des doutes sur ce que vous devez faire. Si auparavant vous l’aviez transposé par écrit et collé à un endroit certain, il est clair que vous n’aurez plus de soucis à vous faire. D’où son importance ! Pas obligatoire, mais recommandé. 😉

Conseil n° 12 : chercher une aide-ménagère

Vous êtes pris par des obligations professionnelles, alors qu’au même moment le linge est salle, la maison a besoin d’un coup d’aspirateur, la salle de bain d’un coup de brosse et la vaisselle d’un coup d’éponge… Dans cette situation, nous ne pouvons que vous conseiller de choisir une aide-ménagère de confiance. Trouvez votre femme de ménage en utilisant ce site par exemple. Que vous ayez besoin d’une prestation de quelques heures de ménage ou d’un accompagnement complet d’aide à domicile, cette solution est la plus immédiate. Cela vous permettrait de mieux vous concentrer sur vos affaires professionnelles et d’éviter de poursuivre deux lièvres à la fois. Quand vous serez décoincé, vous pourrez reprendre avec vos anciennes habitudes.

Nous y sommes enfin ! Si vous avez des questions ou même d’autres conseils à nous proposer, c’est le moment de nous le signaler dans les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here