Quels sont les différents types de vélo électrique sur le marché ?

0
198

Êtes-vous à la recherche d’un moyen de locomotion écologique, économique et rapide ? Ne scrutez plus loin : le vélo électrique est la meilleure solution. Il est comme un vélo classique, mais qui est équipé d’un petit moteur ainsi que d’une batterie (rechargeable sur une simple prise de courant), dont l’objectif est d’aider le cycliste dans les efforts à fournir, particulièrement dans les montées à franchir. La qualité d’un vélo électrique dépend des matériaux et technologies spécifiques utilisés à sa conception, et qui donnent des indications sur la robustesse, le comportement, la qualité et la durée de vie de l’ensemble. Comment fonctionne un vélo électrique ? Quels sont les différents types existant sur le marché ? Ce sont les différents points à aborder dans cet article !

Comment fonctionne un vélo électrique ?

Le vélo électrique est avant tout, comme son nom l’indique, un vélo à la spécificité qu’il est pourvu d’un moteur, lui-même alimenté par une batterie rechargeable. Le moteur peut se remarquer dans le moyeu de la roue avant ou arrière ou directement au niveau du pédalier. Cette deuxième option a plusieurs avantages : une meilleure répartition des masses et l’application directe de la force du moteur sur la transmission. De nombreuses marques vous en proposent aujourd’hui divers modèles. Par exemple, le modèle de vélo électrique Biwbik que l’on affectionne tout particulièrement se révèle assez pratique. Lorsque vous le pédalez, le moteur s’actionne, et vous roulez. Si vous arrêtez de pédaler, aussitôt le moteur s’arrête lui aussi. Le moteur du vélo électrique produit jusqu’à 90 % de l’énergie qui fera avancer le vélo.

Quels sont les différents avantages du vélo électrique ?

Les vélos électriques présentent plusieurs avantages :
  • Un transport idéal pour la ville
Le vélo électrique est le moyen de transport parfait en ville. C’est un moyen de déplacement indispensable pour mettre fin à certains problèmes tels que : les embouteillages pour se rendre au travail de même que la recherche interminable d’une place pour se garer.
  • Un moyen de transport bénéfique pour la santé et pour l’environnement
Bien qu’il possède un moteur, le vélo électrique n’annule pas l’action du cycliste puisqu’il se déclenche seulement lorsque les pédales sont actionnées. Le vélo électrique reste donc bienfaisant pour la santé, comme toutes les activités physiques. Adopter un vélo électrique à la place de la voiture, c’est aussi participer à la lutte contre la pollution de l’air. Ce modèle de vélo consomme l’équivalent d’un litre d’essence pour 100 km. Le taux de CO2 émis dans l’air reste très faible, et il ne nécessite pas également beaucoup d’électricité pour être rechargé.

  • Un confort optimal
Quelle que soit la nature de la route que vous empruntez, le vélo électrique vous accorde un confort idéal. Vous aurez le sentiment d’être sur une route plate tout au long de votre parcours.
  • Un vélo qui réduit les efforts
Les efforts sont réduits sur un vélo électrique, tandis que la vitesse augmente. Un vélo électrique peut accéder à 25 km/h : vous atteindrez donc plus rapidement votre destination sans passer par la douche à l’arrivée.

Les différents types de vélos électriques

Comme pour les vélos classiques, il existe actuellement autant de modèles de vélos électriques que de pratiques distinctes. En effet, au-delà de la partie motorisation, la géométrie, le matériau utilisé, les composants diffèrent selon les contraintes d’utilisation et la pratique principale.
  • Les vélos à assistance électrique pour la ville
Le vélo électrique créé pour un usage citadin est sans doute le type de vélo électrique le plus commun et qui a le plus d’ancienneté par rapport à ses homologues. L’utilisation était au début très contrastée selon les villes et les régions, mais il devient présentement une constante du milieu urbain, en particulier dans les grandes métropoles. Son usage est adopté par les collectivités qui mobilisent les cyclistes à franchir le pas grâce aux aides à l’achat offertes dans de nombreuses régions. Les principales caractéristiques du vélo électrique urbain sont la commodité, une assistance électrique performante pour réaliser ses trajets avec un moindre effort, ainsi que des équipements admettant un minimum d’entretien.
  • Les vélos pliants à assistance électrique
Le vélo électrique pliant, de plus en plus préféré par les clients des magasins de vélo, requiert une vraie réflexion quant à son emploi, et ce afin de choisir le modèle parfait pour son usage. Il existe en effet deux versions : le vélo électrique compact qui garantit un encombrement minimal (en matière de longueur, de hauteur et de poids) et qui reste un véritable vélo à dimension réduite, et le vélo électrique pliant qui sera surtout recommandé pour des personnes qui ont une exigence de compacité plus importante, en particulier pour prendre le train ou l’avion.
  • Les vélos à assistance électrique pour randonnée
Le vélo électrique de randonnée pourrait bien changer le cyclotourisme. En effet, avec un vélo électrique, on peut rêver parcourir plus de distance, circuler plus rapidement et s’affranchir des reliefs les plus pénibles, ceci sans nécessairement être plus fatigué à l’arrivée ou perclus de courbatures. Les vélos électriques de randonnée permettent de charger des bagages sans se préoccuper du poids transporté, car à quelques kilos près, l’assistance électrique soulagera le cycliste en toutes circonstances. Par le travail caractéristique des fabricants sur des éléments aussi indispensables que la géométrie du cadre, la transmission, le freinage et les éléments de confort essentiels, le vélo électrique de randonnée devient l’allié de publics aussi diversifiés que les retraités, les jeunes actifs déplaçant des enfants dans une remorque, les couples dont l’un des deux a une allure moins rapide que l’autre, etc.
  • Les vélos VTT électriques
Les vélos VTT électriques sont avant tout des VTT. Leur géométrie de cadre et leurs composants en font des vélos exceptionnels en pleine nature. Ils sont pourvus d’un discret moteur électrique aux performances inhabituelles. C’est de la sorte que les plus hauts sommets et les pistes les plus engagées se mettent à la portée de tous pour plus de plaisir. Néophyte, occasionnel, sportif chevronné… : tous les pratiquants découvriront un avantage à l’assistance électrique sur un VTT. Pour certaines personnes, ce sera une aide qui permet de parcourir et de franchir ce qui n’était pas envisageable sans une condition physique minimum. Pour d’autres, c’est un nouveau moyen de surpasser ses limites, toujours plus rapide, toujours plus loin, toujours plus haut !
  • Les vélos de route à assistance électrique
Le vélo de route ou vélo de course peut être distingué comme préférentiel du fait du temps qu’il demande pour s’entraîner et de l’effort sollicité. Les motivations des cyclistes peuvent être très différentes, mais l’enjeu est le même : relever des défis (personnels ou collectifs) de distance ou de relief. Le vélo de route électrique garantit à un peloton la possibilité de garder la même cadence sans que les cyclistes les moins habitués se laissent distancer, ou encore de remarquer les joies et les sensations de gravir un col. Pour cela, il faut savoir bien utiliser l’assistance : quelques recommandations permettent d’optimiser facilement l’aide octroyée par la motorisation.
  • Les vélos électriques tout chemin
Le vélo électrique tout chemin est un vélo mixte qui permet de sortir du milieu urbain et de s’affranchir des chemins forestiers. Habituellement doté de pneus polyvalents et de petites suspensions, ce type de vélo propose un agrément de conduite mi sport/mi confort. Dans sa version électrique, le vélo tout chemin facilite le parcours des distances les plus importantes, particulièrement pour des cyclistes peu habitués à gérer un effort continu sur une longue durée.
  • Les vélos rapides à assistance électrique
En ville, les vélos rapides à assistance électrique sont une alternative rêvée aux deux-roues motorisés : ils gardent le plaisir du pédalage, une manoeœuvrabilité et une réactivité accrues en milieu urbain, en même temps qu’une vitesse de croisière importante. Ils relèvent par contre d’une législation caractéristique qui interdit leur usage sur les pistes cyclables et requiert le port d’un casque homologué, une assurance spécifique et une immatriculation. On peut dire que c’est le vélo électrique 2.0.

Que retenir donc ? Il existe différents types de vélo électrique sur le marché. Votre choix doit être guidé par l’usage que vous désirez en faire afin de réaliser un meilleur investissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here