Quels pièges éviter pour la création d’une entreprise ?

0
243

Le chemin pour la création d’une entreprise est parsemé de difficultés. Environ 40 à 50% des entreprises nouvellement créées se trouvent en cessation d’activités au bout de 3 ans de fonctionnement. Cette situation est généralement due aux pièges de l’entrepreneuriat qui n’ont pas pu être évités lors de la création. Pour espérer créer une entreprise prospère, vous devez donc connaître les chausse-trapes qui vous attendent. La négligence de ces innombrables risques impactera à coup sûr l’avenir de votre business.

Quels sont les pièges à éviter dans la préparation du projet ?

Se mettre à son propre compte est une initiative louable. Cela peut être source de réussite ou d’échec lorsqu’on ne sait pas s’y prendre. La création d’une entreprise naît d’un projet. Le risque de ne pas voir ce projet prendre forme peut être lié à plusieurs omissions.

Ne pas impliquer ses proches

Garder son idée pour soi est une erreur à éviter. Négliger l’implication de son entourage dans un projet de création d’entreprise est une décision périlleuse. Les personnes de votre entourage sont avant tout vos premiers clients. Plus vous impliquez vos proches, plus ils vous permettront de mûrir votre projet. Leur souci de compréhension de votre idée d’entreprise les amènera à vous poser différentes questions. Ces dernières vous permettront d’appréhender certains aspects de votre projet que vous n’aviez pas pu percevoir. Si vous n’impliquez pas vos proches dans votre projet, vous serez privé de leurs :

  • Soutiens ;
  • Conseils ;
  • Critiques constructives ;
  • Expériences…

Négliger l’étude de marché et le business plan

Pour lancer un business, il convient de procéder à une étude de marché et de faire son business plan. L’étude de marché vous permettra d’analyser l’environnement économique dans lequel vous comptez mener votre activité. Vous serez en mesure de voir si le produit ou le service dont vous disposez répond aux besoins du marché. Par une étude de marché théorique et pratique, vous pouvez avoir une vue d’ensemble de vos concurrents, vos clients potentiels, vos éventuels collaborateurs… Le business plan formalise votre projet d’entreprise. Il contient en effet une description du fonctionnement de votre entreprise, les moyens à mobiliser, ainsi que la rentabilité de votre activité. La négligence de l’étude de marché et du business plan vous privera de repère dans la réalisation de votre projet.

Minimiser l’importance de l’opération projetée

La création d’une entreprise est l’une des plus grandes décisions que vous prendrez dans votre vie. Cette initiative ne doit donc pas être prise à la légère. Vous devez donc prendre conscience de l’importance de votre projet afin de mettre toutes les chances de réussite de votre côté. Pour susciter l’attention d’un organisme de financement, votre projet de création d’entreprises doit être élaboré et présenté avec finesse et précision. Vous y parviendrez en évitant de tomber dans les pièges qui consistent à :

  • Créer une entreprise dans la précipitation ;
  • Entreprendre pour de mauvaises raisons ;
  • Négliger les compétences relationnelles ;
  • Négliger le prévisionnel financier…

Quels sont les pièges à éviter dans la phase de création de l’entreprise ?

Le projet de lancement de votre business se formalisera par la création de votre entreprise. Tout comme dans la préparation du projet d’entreprise, certains pièges sont également à éviter dans la phase de création.

Certaines entreprises nouvellement créées se retrouvent avec un logo amateur. Le logo de votre entreprise est le premier contact de cette dernière avec le monde extérieur. Il reflétera l’image de votre entreprise. C’est à partir de votre logo que votre entreprise et votre savoir-faire seront identifiés. Vous devez donc effectuer le choix de votre logo ou enseigne avec beaucoup d’attention. Dans la quête d’originalité, certaines entreprises optent pour des logos assez complexes. Cela va en leur défaveur, car un logo d’entreprise peut être original tout en étant simple et compréhensible. Vous devez donc éviter de créer vous-même votre logo ou d’acheter un logo déjà conçu. Cela vous évitera d’avoir un logo qui interprète mal l’image de marque de votre entreprise. Un logo ou une enseigne constitue un élément de publicité pour vos produits et votre entreprise. Il doit donc être choisi avec beaucoup de minutie.

Mal choisir la forme juridique de son entreprise

Le choix de la forme juridique de votre entreprise est un véritable enjeu. Il ne doit pas être le fruit du hasard. Le succès de votre entreprise en dépend. Vous devez donc effectuer un choix stratégique. Il existe une diversité de formes juridiques de sociétés que votre entreprise peut emprunter. En fonction des avantages, obligations et implications fiscaux de chacune des formes juridiques d’entreprise, vous aurez le choix entre : une entreprise individuelle, une SA, une SARL, une SAS, une SASU, une SNC, une SCS, une EURL… Le choix de la forme juridique de votre entreprise doit être le plus objectif possible. Il est donc important de solliciter l’aide d’un professionnel à cet effet. Ainsi, l’entrepreneur pourra tout savoir sur les prérequis avant de créer son entreprise. Pour déterminer la forme juridique qui conviendra à votre entreprise, il faudra prendre en compte certains éléments tels que :

  • Le type d’activité à entreprendre ;
  • Le capital à investir ;
  • Le niveau de responsabilité à prendre en charge ;
  • L’existence ou non d’un associé…

Ne pas solliciter les conseils d’une personne expérimentée

Vous aurez du mal à assurer la réussite de votre entreprise en vous privant des compétences d’une personne expérimentée. S’isoler pour lancer votre business est à la limite suicidaire. L’aide à la création d’entreprises est très précieuse. L’accompagnement d’une personne physique ou morale dans le processus de création d’entreprises vous permettra de réduire les erreurs que vous commettrez. Peu importe la qualité de votre projet d’entreprise ou l’exactitude de vos analyses, vous devez comprendre que vous n’êtes pas un expert en tout. Plus vous bénéficiez des conseils de personnes expérimentées, mieux vous serez préparé aux différentes éventualités qui vous attendent.

Quels sont les pièges dans la phase opérationnelle ?

Une fois votre entreprise créée, votre défi consistera à la faire fonctionner. Vous ne pourriez atteindre vos objectifs que dans la mesure où vous parviendrez à faire vivre votre entreprise. À ce stade également, plusieurs pièges vous attendent.

Négliger la communication et le marketing

La communication et le marketing constituent des aspects très importants à prendre en compte. Sans une véritable politique de communication et de marketing, la visibilité de votre entreprise restera en berne. Vous pouvez proposer les meilleurs produits et services ou être l’entreprise la plus crédible du marché, mais personne ne vous connaîtra. Vous devez donc élaborer un véritable plan d’action marketing pour susciter l’intérêt de la clientèle vers vos produits et services. Votre politique de communication doit vous permettre d’atteindre toutes les gammes de clientèle possible. Vous veillerez donc à être visible à travers les sites internet et les réseaux sociaux. Sans une bonne politique de communication et de marketing, la rentabilité de votre investissement sera réduite. Vous ne serez qu’un acteur passif sur le marché.

Négliger la comptabilité

La gestion financière d’une entreprise n’est pas à sous-estimer. Votre négligence de la comptabilité marquera le début des crises que connaîtra votre nouvelle entreprise. Pour une entreprise nouvellement créée, une maîtrise des recettes et des dépenses que vous effectuez est nécessaire. Étant à leur début, certaines entreprises tombent dans le piège qui consiste à inscrire leurs opérations et à établir leur budget dans un simple cahier. Plus tard, ils sont surpris du développement de leur activité et la complexité des opérations qu’ils commencent par effectuer. Vous devez donc mettre à votre profit des moyens et outils pouvant vous permettre d’assurer une meilleure gestion comptable de votre entreprise.

Les erreurs du nouvel entrepreneur

La création et la réussite d’une entreprise sont un véritable parcours. Lorsqu’on ne s’y prépare pas correctement, le chemin du succès devient une véritable mésaventure. Après la création de votre entreprise, vous serez confronté à de nombreuses situations imprévues qui risquent de vous amener à mettre la clé sous la porte. Vous tomberez dans le piège du nouvel entrepreneur à :

  • Vouloir tout faire tout seul ;
  • Attendre un succès immédiat de votre entreprise ;
  • Établir une stratégie de développement complexe ;
  • Négliger l’organisation de l’entreprise ;
  • Attendre un salaire dès les 6 premiers mois…

Que retenir ? Se mettre à son propre compte est un défi de taille. Il convient donc de bien se préparer afin d’éviter certains pièges. Une négligence dans le processus de création peut entraîner des conséquences irréversibles. La création d’une entreprise implique donc la prise en compte de plusieurs éléments.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here