Pourquoi les hommes souffrent-ils de problème de libido ?

0
136

Longtemps considérée comme un dysfonctionnement exclusif des femmes, la perte de libido se remarque de plus en plus chez les hommes. Selon les bilans et les analyses, ce manque d’envie sexuelle touche plus de 25 % de la société masculine. Mais, d’où vient-elle, et surtout pourquoi ? Pour essayer de déterminer les principales causes de ce problème, nous vous exposons ici quelques manifestations du mal.

Les problèmes physiques comme première raison de la perte de libido

Lorsque nous observons les hommes, nous remarquons de différentes habitudes et pratiques qui justifient la perte soudaine d’envie sexuelle. Internes ou externes à son organisme, elles se révèlent d’une grande influence.

La chute des hormones

Moins évidente que les autres causes, celle-ci apparait chez les adultes de 45 à 55 ans. À première vue, l’homme ne notera aucun changement dans sa vie ou ses habitudes quotidiennes. Mais, son corps produit de moins en moins d’hormones, ce qui entraine une baisse drastique au fil du temps. Cette diminution affecte le degré d’excitation nécessaire pour aboutir à un acte sexuel. Ainsi, même en présence de son partenaire, l’individu ressentira de l’ennui et pourrait présenter de l’agacement à l’idée d’y penser. Cette hypothèse peut facilement se vérifier par une prise de sang. Les analyses confirmeront un niveau trop bas de testostérones.

L’indigestion sexuelle

Dans la jeunesse, l’homme peut s’autoriser une liberté extrême d’assouvissement de ses passions. Il se donne alors à une pratique fréquente, intense et régulière d’activité charnelle avec sa ou ses partenaires. Cette jouissance à tout prix sans limites caractérise une largesse sexuelle qui exclut presque toute idée de relation. Mais, en un moment de sa vie adulte, l’individu se confrontera à la théorie selon laquelle le manque s’avère capital afin de nourrir et de laisser grandir le désir. L’homme sentira alors l’envie de prendre du recul pour mieux évaluer ses passions. Ceci témoignerait une perte provisoire de libido. Dans un autre sens, une indigestion sexuelle peut naitre de la boulimie de sexe, cause des fréquents rapports. En conclusion, trop de sexe tue le sexe.

La crainte d’une virilité non appréciée

Connu dans la société ancienne comme un chasseur, l’homme représente le principal acteur d’un rapport sexuel. Mais, avec les changements de mentalité des dernières années, la responsabilité devient partagée, et les mâles se voient demander de se montrer plus doux. Ils étouffent alors leur virilité afin de paraitre moins machistes. Avec le temps, ils peinent à se lâcher amoureusement par crainte de contrarier. Peu à peu, l’individu soumis à cette obligation de retenue présente du mal à ressentir du désir pour son partenaire. Au pire des cas, la compagne n’hésitera pas à lui avouer son insatisfaction. Ceci pourrait alors le déstabiliser et l’envoyer encore plus profondément dans le retranchement.

Une forte pression extérieure

Le quotidien de l’homme ne se résume pas qu’à son foyer et à sa situation amoureuse. Dans sa vie professionnelle, il doit aussi se montrer à la hauteur des attentes. Ainsi, ses journées pourraient se caractériser par une surcharge de travail qui entrainerait une fatigue et même un surmenage. Dans ce cas, ses idées s’éloigneront de tout rapport sexuel. En bref, le stress constitue un véritable frein à l’épanouissement de la relation amoureuse. L’homme trop occupé par sa vie professionnelle montrera au fil du temps un certain dégoût pour tout ce qui touche au sexe. Cette absence de désir entrainera une perte plus rapide de la libido.

La mauvaise influence des femmes

De plus en plus, la société admet une autre conception de la relation amoureuse. L’homme ne représente plus le premier acteur et ne doit donc pas prendre tout seul l’initiative d’une approche. Désormais, la femme peut aussi l’interpeller dans la rue et lui avouer ses désirs. Mais, ce changement de rôle ne reste pas sans conséquence. Le mâle se sentira progressivement dévalorisé et à la limite comme un objet. Ceci engendrera une perte de confiance en soi et une situation de doute qui se traduira dans l’effort qu’il fournit au lit. Cette liberté que se donnent les femmes désormais représente donc une cause non négligente des problèmes de libido chez l’homme.

La dégradation du couple

Le manque d’envie de sexe peut valablement provenir de la détérioration de la communication entre les deux partenaires et l’installation d’une distance. Dès que les mésententes s’accumulent, l’homme ne ressent plus aucun intérêt à aller vers sa compagne, ce qui entraine le gel de sa libido. Parmi les individus qui consultent pour le manque d’appétit, la majorité traverse une situation de crise dans le foyer. Si elle ne trouve pas d’issue, l’homme perd totalement toute envie de sexe et se rabat sur une autre activité qui le stimule mieux. Pour plus d’informations sur ce phénomène, consultez https://ma-libido.fr.

Les causes psychiques du manque d’envie de rapport sexuel

Les problèmes de libido des hommes proviennent également des sources psychiques de tout genre. Psychologiques ou cérébrales, elles constituent de véritables causes à la perte de désir.

Les impacts des facteurs psychologiques sur la libido

Le désir sexuel varie d’un individu à un autre et en fonction de l’âge. Il peut aussi baisser selon la période que traverse l’homme (moment de fatigue ou d’angoisse). Si une solution ne se présente pas dans l’immédiat, la situation pourrait dégénérer entre les partenaires. Selon la psychologie, les problèmes de libido proviennent de la dépression, de l’anxiété ou de quelques troubles relationnels. Dès qu’ils surviennent, l’homme pense moins au sexe, et même quand il s’y essaie, il ne parvient pas à satisfaire sa compagne. La situation devient plus critique encore lorsque, stimulé par des mots, des gestes, des touchers ou la vision, l’homme ne montre aucun intérêt. L’impact psychologique peut aussi se traduire par :
  • Des expériences sexuelles traumatiques pendant l’enfance ou l’adolescence ;
  • Une inhibition volontaire des fantasmes par crainte de décevoir ;
  • Un cancer de la prostate avancé ;
  • La menace de la contraction d’une maladie sexuelle ;
  • L’expérience douloureuse d’un viol.

 

Les causes cérébrales de la baisse de libido masculine

Selon les tests réalisés par l’équipe de Serge Stoleru en 2000, le désir sexuel chez l’homme implique des zones spécifiques du cerveau à savoir le claustrum, le putamen et le cortex cingulaire antérieur. De ce fait, l’excitation charnelle ne survient que lorsque ces régions cérébrales profondes et centrales ont reçu le stimulus nécessaire. Ainsi, selon ces mêmes scientifiques, la cause d’une perte de désir sexuel doit résulter du dysfonctionnement d’un ou de tous ces organes. Pour prouver leur théorie, des expériences ont été réalisées sur l’activité cérébrale de 7 hommes ressentant des problèmes de libido et de 8 hommes en bonne santé. Devant des images, des clips vidéo et des séries pornographiques génératrices de désir sexuel, de différentes réactions ont été observées. Les résultats et déductions se présentent comme suit :
  • Chez les patients en bonne santé, les experts ont noté une baisse d’activité d’une partie du cortex orbito-frontal gauche face aux stimuli visuels. Ceci a donc entrainé la montée du désir sexuel ;
  • Au niveau des autres hommes souffrant de perte de libido, la zone du cerveau n’a connu aucun changement et a continué son activité. Cette insensibilité bloque alors le circuit cérébral de la sexualité et empêche la naissance de tout désir érotique.

En conclusion, le problème de la perte de libido chez les hommes provient de l’absence de levée d’inhibition dans la zone du cerveau.

Quelques autres causes fondamentales

Outre celles énumérées plus haut, nous distinguons encore de nombreuses causes du manque de désir sexuel. Entre autres, nous pouvons citer :
  • La valorisation du féminin de façon éhontée et la réduction de l’homme à un caractère brutal, agressif et violent ;
  • La peur de la rencontre par crainte de rejet et de souffrance ;
  • Une trop grande exigence charnelle chez les femmes ;
  • La perte de confiance et le doute de ne plus satisfaire sa partenaire.

Comment vaincre efficacement les problèmes de libido ?

Pour venir à bout de ce phénomène, les psychanalystes proposent différents remèdes. Voici quelques solutions utiles à connaitre :
  • Booster la production de testostérones par la consommation d’aliments riches en zinc (pour la régénération du sperme) et en vitamines E (pour l’oxygénation du sang) ;
  • Attiser le désir chez l’homme avec les talents de séductrice par les ports de tenues affriolantes par exemple ;
  • Diversifier la vie quotidienne en couple et nourrir le fantasme du mâle en variant les lieux, les scénarios, les positions, les pratiques inédites, etc. ;
  • Susciter l’envie de rapport sexuel chez lui par des SMS ou des emails coquins, des appels et de doux mots ;
  • Organiser ensemble des jeux d’amours et stimuler les zones érogènes pendant le rapport sexuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here