Permis de classe 1 : présentation, pré-requis et conseils pour l’obtenir !

0
658

Le permis de conduire de classe 1 est une accréditation dont le détenteur peut conduire des véhicules lourds. Et toute personne désireuse de devenir un professionnel de la route doit prendre l’engagement de conduire de façon responsable et sécurisée. Elle doit donc savoir prendre rapidement les décisions qui s’imposent face notamment à des situations de danger. Pour ce faire, une bonne préparation est requise pour les conducteurs de véhicules lourds. Avant d’obtenir son accréditation pour conduire un véhicule lourd, il faut remplir certaines conditions bien précises. Cet article s’adresse à tous ceux qui manifestent le souhait de passer le permis de classe 1. 

Permis de conduire de classe 1 : que peut-on comprendre ?

Le permis de conduire de classe 1 constitue avec ceux de classes 2 et 3, les accréditations de conduite dont il faut disposer pour pouvoir conduire un véhicule lourd. Mais le type de véhicule lourd conductible dépend de la classe de l’accréditation. Avec une accréditation de cette classe, vous pouvez conduire un ensemble de véhicules constitué par :

  • un tracteur routier de deux essieux et qui tire une ou plusieurs semi-remorques ou remorques. La masse nette de ce tracteur doit être de 4 500 kg ou plus ;
  • un tracteur routier de trois essieux qui tire une ou plusieurs semi-remorques ou remorques ;
  • un camion porteur de classe 3 qui tire une semi-remorque ou remorque. La masse nette de ce camion doit être de 4 500 kg ou plus. De plus, la remorque ne devra servir que pour le transport de l’équipement, de l’outillage ou encore de l’ameublement dont elle est souvent équipée ;
  • un camion porteur de classe 3 qui tire une semi-remorque ou remorque différente de celle décrite plus haut et avec comme masse nette, 2 000 kg.

En obtenant une accréditation de cette classe, vous pourrez également conduire n’importe quel type de véhicule à l’exception d’une moto. Cette dernière demande en effet une accréditation de classe 6. En franchissant les étapes menant à l’obtention d’une accréditation de cette classe, vous serez autorisé à faire les formalités pour l’obtention de la mention F et/ou la mention M.

La mention F est celle qui atteste que vous êtes en mesure de conduire un véhicule lourd doté d’un dispositif de freinage automatique. Quant à la mention M, elle certifie que vous êtes en mesure de conduire un véhicule lourd doté d’une transmission manuelle. Plusieurs écoles proposent la formation de classe 1. Mais avant de vous inscrire pour cette formation, assurez-vous de répondre à tous les critères d’admissibilité à une accréditation de cette classe.

Quels sont les pré-requis à l’obtention du permis de véhicule lourd ?

Pour être admissible à une accréditation de la classe 1, vous devez bien sûr jouir d’une bonne santé.

Il faudra fournir un rapport sur votre état de santé démontrant que vous êtes médicalement apte à conduire un véhicule lourd. Auparavant, vous devrez avoir passé un test visuel de même que d’autres examens médicaux. Il faudra par ailleurs satisfaire à certaines exigences qu’on peut regrouper en deux catégories à savoir :

  • le dossier de conduite ;
  • l’expérience de conduite.

Le dossier de conduite

Deux éléments sont à respecter en ce qui concerne votre dossier de conduite :

  • le premier est relatif au nombre de points d’inaptitude que comporte le dossier. Ce nombre ne doit pas atteindre ou dépasser 4. Autrement dit, il vous faut présenter un dossier avec moins de 4 points d’inaptitude ;
  • la seconde exigence porte sur la suspension ou la révocation de votre accréditation de conduite. Si vous accumulez trop de points d’inaptitude ou enfreignez au Code criminel en conduisant un véhicule, votre accréditation de conduite sera suspendue ou révoquée. Et si cela survient au cours des deux dernières années, vous ne serez pas admissible à une accréditation de cette classe.

L’expérience de conduite

La deuxième catégorie des pré-requis à l’obtention d’une accréditation de cette classe concerne l’expérience de conduite. Et plusieurs scénarios sont possibles. Ainsi :

  • vous devez justifier de trente-six (36) mois d’expérience à la suite de l’obtention d’une accréditation probatoire ou encore d’une accréditation de classe 5 (auto) ;
  • si vous avez fait une formation vous permettant d’obtenir un diplôme d’étude professionnelle (DEP) en transport par camion, vous devez justifier de vingt-quatre (24) mois d’expérience à la suite de l’obtention d’une accréditation probatoire ou encore d’une accréditation de classe 5 ;
  • si vous avez suivi une formation de 300 heures de conduite d’un véhicule de cette classe sur voie publique, vous devez justifier également de vingt-quatre (24) mois d’expérience à la suite de l’obtention d’une accréditation probatoire ou encore d’une accréditation de classe 5. À noter que des 300 heures, vous devrez en avoir réalisé au moins trente dans une école de formation.

Comment se préparer aux examens théoriques et pratiques ?

Des connaissances aussi bien théoriques que pratiques sont nécessaires pour toute personne désireuse d’obtenir une accréditation d’apprenti conducteur de cette classe 1. Il vous faudra d’abord acquérir des connaissances théoriques sur la conduite d’un véhicule lourd. Et pour cela, référez-vous particulièrement au Code de la sécurité routière. Vous devrez également acquérir des connaissances sur les techniques de conduite avant de penser à engranger des connaissances pratiques.

Que faire pour conduire un véhicule lourd ?

Une fois que vous avez satisfait aux exigences de base, vous serez autorisé à vous inscrire à un examen théorique. Si vous réussissez à cet examen, vous obtiendrez alors une accréditation d’apprenti conducteur de cette classe. Avec une telle accréditation, vous pourrez conduire un véhicule lourd pendant au moins trois mois. Mais il faudra vous faire obligatoirement accompagner d’un titulaire d’une accréditation de cette classe avec au moins deux ans d’expérience. Par la suite, vous pourrez vous inscrire aux examens pratiques. Et vous deviendrez alors un titulaire de plein droit d’une accréditation de cette classe à condition d’être admis.

Comment passer l’examen théorique et obtenir une accréditation d’apprenti conducteur ?

Quelques repères pour commencer :

  • le coût de l’examen théorique s’élève à 11,40 dollars ;
  • l’accréditation d’apprenti conducteur valide pour 18 mois est délivrée à 70,41 dollars ;
  • l’examen se déroule sur une heure ;
  • il vous faudra vous munir de votre accréditation de conduire le jour de l’examen.

L’examen théorique est l’occasion de vérifier que :

  • vous comprenez bien les normes de la circulation et les habiletés à avoir pour maîtriser un véhicule lourd ;
  • vous comprenez bien les règles relatives à la ronde de sécurité ;
  • vous comprenez bien les règles concernant autant les heures de conduite que celles de repos ;
  • vous connaissez les attitudes à adopter en matière de sécurité. Celles-ci se rapportent par exemple aux distractions, aux angles morts ou encore à la fatigue au volant et au port de la ceinture de sécurité.

Quelle est la marche à suivre pour vous inscrire ?

Vous pouvez prendre rendez-vous pour l’examen directement en ligne. Si vous souhaitez obtenir la mention F, il vous sera possible de vous inscrire dans le même temps, un examen distinct y donne accès.

Que faire le jour de l’examen ?

Le jour de l’examen, voici la marche à suivre :

  • vous devez vous présenter muni de votre accréditation de conduite au point de service que vous aurez retenu ;
  • vous devez vous acquitter des différents frais à savoir 11,60 dollars pour l’examen théorique et 70,41 dollars si vous êtes admis pour la délivrance de l’accréditation d’apprenti conducteur. À noter que vous ne pourrez pas effectuer un paiement par carte de crédit. En revanche, vous pourrez payer comptant, par Interac, par chèque ou par mandat-poste.

Par contre pour réussir à cet examen théorique, il vous faudra obtenir au moins 75 %.

Que faire si vous échouez à l’examen ?

Si vous ne réussissez pas l’examen, vous pourrez toujours le repasser. Seulement, il vous faudra attendre au moins 7 jours avant d’y être autorisé. Bien sûr, vous devrez à nouveau vous inscrire et vous acquitter des frais d’examen.

Que faire après l’obtention de votre accréditation d’apprenti conducteur ?

Dès l’obtention de votre accréditation d’apprenti conducteur, vous pouvez entamer votre apprentissage pratique. Elle est obligatoire et doit vous permettre de connaître la ronde de sécurité tout comme les manœuvres de conduite. Elle doit également vous permettre de maîtriser les attitudes à avoir dans des circonstances déterminées.

Vous devez respecter une période minimale d’apprentissage pratique avant de vous inscrire et de prendre part aux examens pratiques. De fait, il vous faudra détenir une accréditation d’apprenti conducteur de cette classe depuis trois mois. Vous pourrez aussi vous contenter d’un mois d’apprentissage sur route à condition que :

  • vous soyez inscrit au DEP en transport par camion ;
  • vous ayez suivi et validé la totalité des sections obligatoires et devant précéder une sortie sur route sans être accompagné ;
  • vous soyez âgé d’au moins 25 ans ;
  • vous disposiez de cinq années d’expérience en tant que titulaire d’une accréditation de la classe 5 ;
  • vous déteniez une accréditation de conduite de la classe 2 ou de la classe 3.

Pour pratiquer sur route, vous devez nécessairement vous faire accompagner. Et votre accompagnateur doit avoir une accréditation de cette classe. De plus, cette accréditation devra comporter les mentions M ou F selon que le véhicule soit muni d’un dispositif de freinage pneumatique dans le premier cas ou d’un dispositif de transmission manuelle dans le second.

Quels conseils pour réussir votre apprentissage sur route ?

La conduite d’un véhicule lourd n’est pas une tâche aisée.

  • Il importera donc durant votre période de pratique de le conduire autant de fois que possible sur diverses routes.
  • De même, exercez-vous à conduire de jour comme de nuit.
  • Exercez-vous aussi à la conduite du véhicule dans toutes les conditions atmosphériques possibles.

Durant votre période d’apprentissage sur route, entraînez-vous à faire des rondes de sécurité régulières. De fait, une ronde de sécurité doit être effectuée au plus 24 heures avant toute prise de volant. Vous devrez donc en être certain et le cas échéant procéder à une nouvelle ronde.

En vous entraînant, vous adopterez assez vite une méthode vous permettant de vérifier que le véhicule répond bien aux normes. Et ce faisant, vous serez en mesure d’améliorer la sécurité sur route. Apprenez aussi durant votre période de pratique sur route à respecter les règles en matière d’heures de conduite et de repos. Vous saurez ainsi réduire les risques de fatigue au volant.

Comment passer les examens pratiques ?

À l’issue de votre apprentissage sur route, vous pourrez passer les examens pratiques que sont l’examen de ronde de sécurité d’une part et l’examen de conduite d’autre part. Sachez qu’avant d’être autorisé à passer les examens pratiques, vous devrez présenter votre accréditation d’apprenti conducteur avec une photo de vous, la version originale valide et signée du certificat d’immatriculation du véhicule dont vous vous servirez pour l’examen et une preuve d’assurance responsabilité du même véhicule.

Comment se passe l’examen de ronde de sécurité ?

L’examen de ronde de sécurité vous coûtera 11,40 dollars et dure une vingtaine de minutes. Il s’agira par ce biais de jauger votre connaissance des composantes mécaniques à vérifier de façon systématique quand on réalise une ronde de sécurité.

En 20 minutes, vous serez amené à faire à l’examinateur une description détaillée de vos actions durant votre vérification. Vous devrez également lui décrire les anomalies que vous recherchez au cours de la ronde de sécurité. Il faudra être efficace, mais aussi faire preuve de prudence dans votre ronde de sécurité. L’évaluateur vous notera en fonction de ces deux facteurs.

Comment se passe l’examen de conduite ?

Pour passer l’examen de conduite d’un véhicule lourd, il faudra vous acquitter de 56,75 dollars. Quant à la durée de l’examen, elle tourne autour d’une heure. L’examen de conduite permettra de juger de vos aptitudes de conduite alors que vous réalisez des manœuvres classiques. De même, vous serez noté sur l’application du Code de la route et le respect des méthodes de conduite homologuées. Vous serez par ailleurs évalué sur la façon dont vous vous comportez au volant. Si vous vous servez d’un véhicule doté d’une transmission manuelle, vous devrez également montrer votre maîtrise technique du double embrayage.

Quelle est la marche à suivre pour les examens ?

Tout comme dans le cas de l’examen écrit, il vous faudra prendre rendez-vous pour passer vos examens pratiques. Lors de la prise de rendez-vous, vous devrez donner le numéro de l’accréditation d’apprenti conducteur que vous détenez. Pour les examens pratiques, vous devrez venir avec un véhicule de cette classe. Et si vous postulez également pour les mentions F ou M, ce véhicule devra être muni des dispositifs nécessaires.

Retenez que vous ne pourrez transporter ni de passager ni de matières dangereuses dans votre véhicule. Enfin, retenez qu’en cas d’empêchement, vous êtes tenu d’annuler 48 heures au moins avant le jour prévu pour les examens. Dans le cas contraire, vous devrez verser des frais s’élevant à 22,70 dollars. La note à obtenir pour réussir à vos examens pratiques est la même que celle de l’examen théorique. En cas d’échec à un examen pratique, vous serez également autorisé à le repasser après avoir laissé s’écouler au moins sept jours.

L’accréditation de conduite de classe 1 permet de conduire un véhicule lourd. Avant de passer l’examen théorique et les examens pratiques pour son obtention, il faut satisfaire à certaines conditions. Elles concernent la santé de l’individu ainsi que son dossier de conduite et son expérience de conduite. Il faut bien se préparer à l’examen théorique qui en cas de succès donne accès à l’accréditation d’apprenti conducteur. Et après une période d’apprentissage en route, vous serez autorisé à passer les examens pratiques au nombre de deux à savoir : l’examen de ronde de sécurité et l’examen de conduite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here