Investir dans l’immobilier locatif : 10 raisons de se lancer !

0
150

L’immobilier compte parmi les secteurs qui génèrent les plus grandes fortunes du monde. Il existe donc de nombreuses raisons de penser que la propriété peut être un bon investissement. Et même sans un minimum de connaissances de base, vous pouvez ambitionner une carrière prometteuse dans ce secteur. Lorsqu’on évoque l’immobilier locatif tout particulièrement, il s’agit d’une propriété achetée ou développée et mise en bail dans le but de générer un revenu. Il peut s’agir de propriétés résidentielles (telles que des maisons unifamiliales) ou commerciales (telles qu’un centre commercial). Généralement, on gagne de l’argent en la louant ou en la vendant après que la valeur de la propriété ait augmenté. C’est une branche d’investissement particulièrement lucrative. Je vous propose de découvrir 10 raisons de s’y lancer.

Des revenus réguliers

Le principal avantage de posséder un bien locatif est que les locataires vous fourniront un revenu direct. Ces chèques de loyers mensuels vont directement dans votre compte ; c’est plus qu’idéal pour compenser les dépenses du mois. Ce revenu passif est une incitation considérable à vous lancer et à acheter votre premier bien locatif. Selon l’endroit, vous pourriez gagner un revenu important pour couvrir vos dépenses par exemple et amplifier vos entrées de liquidités. Les centres urbains ou les villes avec des collèges et des universités ont tendance à tirer des revenus plus élevés parce que la demande est toujours forte dans ces régions.

Si vous choisissez judicieusement l’emplacement de votre bien tel que vous le conseilleront des structures spécialisées comme www.fdit21.com, vous pouvez obtenir un revenu régulier pendant une longue période et même économiser pour la retraite. L’idéal est de ne pas vous contenter d’investir dans une propriété à la fois; vous pouvez accélérer le rythme et investir simultanément dans plusieurs immeubles locatifs afin de doper votre trésorerie et de diversifier votre portefeuille de placements immobiliers. Vous pourrez bénéficier de conseils précieux en embauchant un professionnel de la gestion immobilière si la charge de travail devient trop lourde. Quoi qu’il en soit, il vous faudra garder à l’esprit que la situation géographique de votre bien est la clé d’un investissement rentable. N’oubliez pas de choisir un emplacement de choix pour profiter des avantages d’investir dans l’immobilier locatif.

Une valorisation croissante de vos revenus issus de l’immobilier locatif

Il convient de mentionner que l’évaluation de l’immobilier bénéficie du besoin constant et croissant de personnes en matière de logement, en particulier dans les plus grands centres urbains. Étant donné que vous êtes propriétaire, vous pouvez bénéficier d’une augmentation de la valeur de la propriété au fil du temps en raison de l’évolution de la demande dans la région, même si la propriété ne subit aucune modification.

En France par exemple, le marché immobilier est en constante évolution et suit les tendances économiques nationales. Selon l’Insee, la part de revenu consacrée par les locataires à leurs dépenses de logement n’a cessé d’augmenter, passant de 23,6% du revenu en 2001 à 28,4% en 2013. Cela va évidemment être une chose variable, car cette donnée dépend fortement de la zone où se trouve votre bien locatif. Dans certaines zones, la valeur peut augmenter de manière significative en quelques années, alors que dans d’autres, elle peut rester stable. Dans l’idéal, cette croissance est fortement dépendante du rythme de l’inflation au minimum. Même si dans plusieurs grandes villes, les loyers progressent moins vite que l’inflation, le marché connait une hausse constante de la demande qui devrait rassurer tout potentiel investisseur. Si vous vous trouvez dans une zone économique prospère, vous constaterez que la valorisation de votre bien peut survivre aux aléas de l’inflation.

Un marché en croissance constante malgré les crises

Les locataires représentent aujourd’hui plus de 25 % des ménages dans l’Union européenne et jusqu’à 50 % des ménages dans certains pays comme l’Allemagne. La hausse du nombre de ménages devrait se poursuivre, tout comme les déplacements des populations vers les zones urbaines. Selon l’Insee, en France, un couple avec deux enfants a besoin de 18 m2 au moins par personne, soit 72 m2 pour toute la famille. Depuis trente ans, les logements ont gagné en confort ; chaque Français a gagné 9 m2 dans son logement. Le nombre de m2 par personne est passé de 31 m2 en moyenne en 1984 à 40 en 2006, et est resté stable depuis. La majorité des locations, 60%, ont une superficie allant de 40 à 99 mètres carrés, tandis qu’environ 30% sont de grands appartements de plus de 100 m2. Cet espace vital dans son ensemble peut inclure le balcon, le couloir ou d’autres espaces qui ne sont pas de traditionnels espaces de vie, mais qui retiennent l’attention du locataire français. Ceci illustre parfaitement l’intérêt pour l’immobilier en France. En réponse, le marché de l’investissement locatif connaît une forte progression dans l’hexagone avec près de 15,5% du total des logements construits en 2018.

Pour de nombreux emprunteurs, l’immobilier est une valeur sûre synonyme de sécurité financière à long terme. C’est un secteur qui est habituellement moins touché par les crises comparativement au secteur de la finance par exemple. Du côté des particuliers également, l’immobilier locatif est de plus en plus perçu comme une source supplémentaire de revenus sûrs pour le ménage. Une étude du Crédit Foncier a permis d’établir que :

  • 68% des Français font le choix de l’immobilier pour leur épargne ;
  • 93% des investisseurs locatifs sont très ou assez satisfaits de l’investissement qu’ils ont réalisé au 1er semestre 2018 ;
  • 21% des sondés pensent à la baisse des revenus lors du passage à la retraite et considèrent l’investissement locatif comme un bon moyen de compléter leur retraite ;
  • Le revenu annuel médian d’un investisseur locatif est de 72.000 euros.

Par ailleurs, l’état de l’économie est l’un des facteurs clés de la planification des investissements dans l’immobilier. La croissance économique se traduira normalement par une forte croissance du capital de votre propriété. Si les indicateurs sont au vert comme dans de nombreux pays européens, dont la France (prévision de croissance de 1.7% pour 2019), vous pourrez espérer faire une bonne affaire en investissant dans l’immobilier locatif.  

L’immobilier locatif augmente votre cote de crédit

Il est évident que pour avoir une bonne cote de crédit et emprunter de l’argent aux institutions financières, il faut effectuer des payements précédents dans les bonnes conditions ou disposer d’une garantie convaincante. Avec un investissement immobilier locatif, vous disposez d’une plus grande marge de manœuvre financière. Dans le cas où vous possédez une propriété entièrement ou partiellement payée, vous pouvez obtenir de meilleures conditions bancaires lorsque vous financez un nouvel investissement immobilier. Selon le schéma, les institutions financières vous offriront de nombreuses options dans la perspective d’un prêt ; sachant qu’en cas de difficultés de paiement, la banque peut accéder à la propriété et se rembourser la dette.

Le logement locatif, un bien qui peut être constamment revalorisé

L’autre facteur à prendre en compte est que votre capital est susceptible d’augmenter par rapport à la valeur de la propriété lorsque vous la maintenez et que vous l’amélioriez. Si vous aimez les projets de rénovation résidentielle, cela devrait vous permettre de revaloriser votre patrimoine. Faire des choses comme repeindre la maison, refaire l’intérieur, poser une chaudière dans des appartements, faire quelques aménagements paysagers de base dans la cour, etc. ajoutera de la valeur à la maison sans coût financier important. L’électricité représente également un point intéressant en termes de rénovation. La mise en conformité est obligatoire au moment de proposer un bail locatif. Il faudra par exemple faire appel à un expert pour mettre en place les bonnes prises ou installer les interrupteurs. Même si ces dépenses peuvent sembler importantes au moment de leur réalisation, elles garantissent à l’acheteur une rentabilité plus importante. Cet investissement permettra de séduire des locataires à la recherche d’un logement moderne et agréable et in fine d’augmenter la valeur de votre propriété. Lorsqu’il s’agit d’investissement locatif, vous gagnez toujours à rehausser les atouts de vos biens. Toutes les idées qui vont augmenter son potentiel peuvent être exploitées pour ajouter de la valeur au logement.

De plus, dans certains régimes fiscaux, les travaux dans un logement locatif (dépenses d’entretien, de réparation et d’amélioration) réalisés par un propriétaire bailleur peuvent bénéficier de déductions fiscales ; par exemple dans le cadre d’un investissement dans l’immobilier ancien avec travaux importants à effectuer. Ces mécanismes de compensation peuvent également prendre la forme d’un crédit d’impôt.

En investissant dans l’immobilier locatif, vous êtes votre propre décideur

L’une des meilleures raisons qui poussent quelqu’un à investir dans l’immobilier est la réalisation du rêve de devenir propriétaire. Cette perspective représente une réalisation très importante dans la vie des gens et devrait toujours être considérée comme un objectif. Oubliez la phase de construction qui peut prendre plusieurs années ; la meilleure partie de l’immobilier est de devenir propriétaire, et donc patron. Comme toute autre entreprise, vous possédez une autonomie et un contrôle complets sur vos stratégies d’investissement immobilier. Posséder un bien locatif vous permet de diversifier votre portefeuille, ce qui peut constituer une couche supplémentaire de protection contre des risques.

En tant que propriétaire d’un bien locatif, vous devenez un véritable décideur qui se penchera sur les locataires qui vivront sous votre toit, le montant des revenus de location à percevoir par mois ou encore qui gérera et maintiendra la propriété sur le  long terme. Les avantages d’investir dans l’immobilier font de vous votre propre décideur et vous offrent une certaine flexibilité. Supposons par exemple que vous êtes prêt à céder votre immeuble, mais que les conditions du marché ne s’y prêtent pas. Au lieu de vendre votre propriété à perte, vous pouvez gagner du temps et la louer jusqu’à ce que les conditions du marché s’améliorent. La location vous donne la flexibilité et le temps pour céder la propriété une fois que vous êtes dans une meilleure posture afin de tirer un profit de votre bien locatif.

La diversité du secteur de l’immobilier locatif

Lorsqu’on évoque l’investissement dans un bien locatif, on pense naturellement aux unités résidentielles telles que les maisons et appartements. Mais, le marché immobilier a d’autres options pour ceux qui veulent investir leur argent dans quelque chose de véritablement rentable. Les locaux commerciaux, les terrains de loisirs (terrains et plages), les remises, les lotissements et les propriétés rurales sont des alternatives viables pour les investisseurs immobiliers. Les salles commerciales par exemple ont une forte demande et, par conséquent, de grandes chances d’être louées ou vendues plus tard. L’investissement dans un terrain ouvre à son tour deux excellentes possibilités pour l’investisseur : construire une maison ou valoriser la propriété. Si l’idée n’est pas forcément de construire, un terrain peut être loué et devenir un parking ou un entrepôt / hangar pour une grande entreprise.

Mais, en construisant, vous pouvez aménager des bureaux individuels à mettre en location à des sociétés et à des propriétaires de petites entreprises, qui vous paieraient régulièrement un loyer. Aussi, dans les centres urbains, de nombreux professionnels libéraux (consultants, comptables, avocats, médecins…) éprouvent un grand besoin en locaux commerciaux pour pouvoir exercer leur profession. D’autres options constituent les petits appartements, les studios ou même les salles commerciales. La demande pour ces types de biens est souvent fréquente, surtout s’ils sont bien situés.

Investir dans l’immobilier locatif permet de préparer votre succession

Tout le monde a envie de constituer un bel héritage pour ses descendants. Si vous caressez le rêve de transmettre un patrimoine immobilier à vos enfants ou à votre conjoint en toute sérénité, l’immobilier locatif peut être une bonne option. Il vous permet de transmettre le bien à vos héritiers en nue-propriété, tout en conservant l’usufruit. Autrement dit, le donateur peut garder l’usage du logement pour y vivre ou le louer de son vivant afin d’en percevoir des revenus. Ceci lui permet également de préparer la transmission de son patrimoine de son vivant, sans pour autant se démunir. Parallèlement, l’héritier peut, de son vivant, percevoir les fruits issus de l’exploitation du bien, en l’occurrence sa location.

L’autre avantage de cette procédure est la réduction des coûts fiscaux. En France par exemple, au décès de l’usufruitier, le nu-propriétaire recueille la pleine propriété́ du bien, sans droits à payer. La valeur de l’usufruit échappe donc complètement à la taxation. Les droits démembrés sont indépendants l’un de l’autre, mais ni l’usufruitier ni le nu-propriétaire ne peuvent procéder seuls à la vente du bien démembré.

Un patrimoine qui résiste à l’épreuve du temps

L’immobilier est un bien durable, car son utilisation se produit au fil des ans et se poursuit pendant des générations. C’est dire que vous achetez un appartement, que vous l’utilisez et que, si vous décidez de le garder à vie, vous pourrez le laisser comme un héritage à vos enfants. Après l’avoir reçu, ils ont la même chance d’utiliser la propriété et de la transmettre à la génération suivante. Avec la constance qui caractérise la croissance économique et démographique, les prix de l’immobilier continuent d’augmenter sur la durée. Ceci assure une suite juteuse à vos héritiers en cas de bonne gestion et de revalorisation.

L’argument pratique : faire entretenir votre bien de façon indirecte

Il est difficile de toujours garder un œil sur une maison dans laquelle vous n’habitez pas. Louer la propriété à des locataires peut vous donner une plus grande tranquillité d’esprit en sachant que votre maison est entretenue et surveillée. Un logement vacant est potentiellement exposé au vandalisme, et les problèmes d’entretien qui passent inaperçus peuvent rapidement dégénérer avec le temps. Mais, ceux qui habitent dans ce qui vous appartient ont toute l’autonomie sur la propriété qu’ils occupent et peuvent l’entretenir et la protéger. En décidant de mettre votre bien en location, vous la confiez indirectement à des personnes qui en prennent soin sur une durée considérable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here