Immobilier de luxe à Paris : augmentation des prix à prévoir !

0
166

Le marché de l’immobilier de luxe à Paris se porte très bien. Plusieurs raisons expliquent l’augmentation prononcée des prix de l’immobilier dans la capitale. Le Brexit ainsi que l’image redorée de la France à l’extérieur sont les principales causes de cette flambée de prix. Pourquoi tout porte-t-il à croire que cette tendance haussière devrait se poursuivre dans les prochains mois ? Ce guide vous éclaircit davantage sur l’augmentation des prix dans le secteur immobilier de luxe à Paris.

L’effet Brexit : un facteur important dans la flambée des prix

Le Brexit est l’une des causes non négligeables de l’augmentation des prix de l’immobilier de luxe dans la Ville lumière. La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne a surpris aussi bien les investisseurs anglais que les étrangers. Le Sterling a perdu près de 11 % de sa valeur par rapport à l’Euro en 2016. Ainsi, de plus en plus de non-résidents français qui habitent à Londres investissent dans l’immobilier de luxe à Paris.

Le nombre de ventes en moins de 72 h au prix a quasiment doublé depuis l’année dernière.

Ce retour des Français et d’autres étrangers à fort pouvoir d’achat vers la France conduit à l’augmentation des prix de l’immobilier dans la ville. Vous pouvez visiter le site de District Immo pour avoir une idée précise des prix actuels d’appartements de luxe à Paris. L’arrivée de dizaines voire de centaines de familles fortunées qui achètent très rapidement laisse croire que 2019 sera une excellente année pour l’immobilier parisien.

État des lieux de l’immobilier de luxe à Paris

Selon les statistiques du Baromètre LPI-Seloger (août 2018), tous les arrondissements de Paris connaissent une hausse du prix dans le secteur de l’immobilier en général et dans l’immobilier de luxe en particulier. De plus, 3 de ces 20 arrondissements affichent une flambée de plus de 10 %. Il s’agit notamment des quartiers familiaux dans les 8e, 16e, 17e arrondissements. En général, les logements parisiens présentent un prix au mètre carré dont la hausse annuelle s’effectue dans une proportion de 7,3 %. C’est une évidence que Paris est une ville où l’immobilier coûte très cher, mais cela n’empêche pas les investisseurs de continuer à opérer sur le marché.

Les différents acteurs du secteur immobilier font de bonnes affaires :

  • Le réseau haut de gamme Sotheby’s France a affiché une augmentation de 5 % des prix de l’immobilier de luxe à Paris depuis janvier 2018 (si l’on considère la période allant de janvier 2017, ce réseau a plutôt connu une augmentation de ses prix de 15 %);
  • L’agence haut de gamme Daniel Féau enregistre un prix moyen au mètre carré pour les biens coûtant entre 1 et 2 millions d’euros une augmentation de 3,7 % de janvier 2017 à mai 2018 (pour les biens entre 2 et 4 millions d’euros, cette agence a affiché sur la même période une croissance modérée de 1,1 %).

Selon l’atmosphère qui prévaut sur ce marché, l’augmentation des prix de l’immobilier de luxe à Paris n’est pas prête à s’estomper de sitôt.

L’immobilier parisien reste plus accessible que l’immobilier londonien

Le Royaume-Uni a mis en place une politique foncière qui limite les nouvelles constructions dans la capitale. Or, Londres a accueilli plus de 2 000 000 de résidants sur les 20 dernières années. Il devient évident que la demande immobilière dépasse l’offre. En conséquence les prix connaissent une flambée exponentielle. Il y a trois ans de cela, l’immobilier à Londres coûtait environ 2,8 fois plus cher qu’à Paris. Avec le Brexit, Londres a connu une baisse de ses prix immobiliers, mais reste quand même 1,8 fois plus cher que Paris. Aujourd’hui, avec la hausse continue des prix de l’immobilier de luxe à Paris, l’intervalle entre les deux villes se réduit. Néanmoins, l’écart qu’il faut encore franchir reste conséquent.

Le regain de confiance des acheteurs au gros portefeuille

Les investisseurs immobiliers ont retrouvé une confiance dans l’économie française et également dans la bonne image d’Emmanuel Macron. L’arrivée au pouvoir de ce jeune président qui dépoussière le système politique français encourage le retour au pays des expatriés les plus aisés. Actuellement, la confiance en l’avenir est un facteur pertinent de l’immobilier de luxe. Pour exemple, considérons un acquéreur travaillant dans une entreprise qui prévoit des licenciements ou une entreprise dont le domaine d’activité n’est plus porteur. Il est évident que ce dernier ne mettra pas à exécution son projet d’acquisition immobilière. S’endetter sur 20 voire 25 ans pour acquérir un bien immobilier dans ces conditions serait en effet absurde. En revanche, si tous les indicateurs de votre entreprise sont au vert avec des perspectives économiques prometteuses, il n’y a aucune raison pour ne pas devenir propriétaire. Si vous avez déjà ce statut, vous chercherez certainement à faire une plus grande acquisition pour le compte de votre famille. L’investissement immobilier pour assurer sa retraite n’est évidemment pas exclu. En raison du climat économique qui prévaut en France depuis 3 ans environ, la ville de Paris s’est mise sous les radars des investisseurs internationaux.

Le contexte actuel des taux bas encourage l’investissement immobilier à Paris

Outre le regain de confiance dans la France qui permet à Paris de drainer particulièrement une clientèle internationale fortunée en matière d’immobilier de luxe, les taux immobiliers jouent également leur partition. Il faut noter que la hausse des taux n’est pas nécessairement synonyme de baisse des prix sur le marché immobilier. En effet, l’augmentation du taux immobilier peut entraîner un accroissement des ventes comme on a eu à le contacter en 2017. Lors des hausses de taux de janvier et de mai 2017, les acheteurs voulaient majoritairement conclure leur acquisition avant qu’une éventuelle forte hausse des taux ne soit annoncée.

 

Même si cette nouvelle forte augmentation des taux n’est jamais arrivée, on note que ce facteur a joué un rôle primordial dans la hausse des prix sur le marché des biens immobiliers de prestige à Paris en 2017. Les taux en 2018 maintiennent un niveau historiquement bas. Ce climat laisse encore beaucoup de marge avant que le taux immobilier constitue un obstacle à l’acquisition des biens immobiliers de luxe sur le marché parisien. Si éventuellement une légère hausse des prix se présentait dans les prochains mois, il serait fort à parier que les consommateurs reproduiront leur comportement de 2017. En conséquence, on assistera au renforcement de la flambée des prix du marché.

Tendance haussière des prix à prendre avec pincette !

Selon les idées reçues, l’IFI représenterait un grand danger pour l’immobilier de luxe à Paris. Ce nouveau mode d’imposition pourrait même faire chuter le marché immobilier qui se trouve actuellement en pleine floraison dans la capitale. Cependant, notez que l’IFI ne prend en compte qu’environ 2 % des foyers fiscaux. Certes, la proportion des foyers sujets à cet impôt à Paris est supérieure à celle des villes provinciales. Mais la probabilité que les propriétaires parisiens liquident en masse leurs actifs à cause de l’IFI est assez négligeable.

Que retenir de ce guide sur la flambée des prix à prévoir en matière d’immobilier de luxe à Paris ? Le Brexit, les taux immobiliers ainsi que l’effet Macron sont autant de raisons qui encouragent l’arrivée des Français expatriés et des étrangers à fort pouvoir d’achat en France. Puisque ces derniers affichent une tendance à acquérir très rapidement les biens immobiliers de luxe à Paris, ils y font flamber les prix. Sachant que 2019 est l’année du Brexit, elle sera certainement une excellente année pour l’immobilier de luxe parisien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here