Construction de maison : 10 Conseils pour limiter le coût des travaux !

0
708

La construction d’une maison est un projet dont la concrétisation nécessite un certain niveau d’engagement. L’un des soucis majeurs des futurs propriétaires est de trouver des solutions architecturales adéquates afin de réduire au maximum le coût des travaux. Cela est d’autant plus difficile, car il faut minimiser ces coûts tout en veillant à ne pas empiéter sur la qualité de la construction. Comment faut-il s’y prendre ? Quels sont les facteurs directs ou indirects sur lesquels vous pouvez agir pour optimiser votre budget initial ? Voici 10 conseils pratiques pour limiter le coût des travaux lors d’une construction de maison.

Bien choisir votre architecte

Tout projet de construction part d’une idée préalablement émise par le propriétaire. La formulation de cette idée sous forme de projet exécutable relève entièrement du domaine de compétence d’un architecte. Il est un professionnel du bâtiment spécialisé dans la conception des plans de constructions. C’est un maillon essentiel au sein de la chaîne de construction. En sa qualité de concepteur, son rôle s’étend également à la supervision des travaux tout au long de l’évolution du chantier. Pour cela, il est important de bien choisir votre architecte si vous désirez optimiser votre budget de construction. En tant que technicien, il est le plus indiqué pour vous aider à optimiser les caractéristiques de votre future maison.

Comment reconnaître un bon architecte ?

Le choix d’un bon architecte n’est pas toujours chose aisée. Toutefois, il existe des critères permettant de jauger la capacité d’un architecte à pouvoir assumer efficacement ses fonctions. Au nombre des caractéristiques d’un bon architecte, on a : 

  • L’expérience significative ;
  • La capacité d’écoute et de négociation ;
  • La maîtrise parfaite de l’évolution des prix du marché ;
  • L’esprit d’équipe ;
  • La capacité à prendre des décisions rationnelles ;
  • La réactivité.

Retenez donc que l’optimisation de votre budget dépend en grande partie des décisions techniques que votre architecte aura à prendre.

Choisir un terrain viabilisé

Le choix du terrain est très important si vous êtes dans l’optique d’une réduction des coûts de construction. Il doit être effectué en amont de la phase d’élaboration du plan de construction. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte dans le choix d’un terrain pour un projet de construction. Premièrement, il faut accorder une attention particulière aux caractéristiques techniques du terrain. Celles-ci définiront l’importance des efforts à fournir pour sa viabilisation.

La viabilisation d’un terrain est l’ensemble des démarches qui contribuent à rendre habitable l’espace. Elle comporte toute une série de démarches administratives nécessaires pour l’obtention des diverses autorisations d’installation. Un terrain viabilisé est caractérisé par un raccordement aux différents réseaux d’eau, d’électricité, de gaz et d’assainissement. L’achat d’un terrain constructible (viabilisé) est donc une nécessité pour réduire les coûts inhérents au projet de construction. Néanmoins, si vous disposez déjà d’un terrain non viabilisé, un maître d’œuvre compétent peut vous assister. Ce dernier vous accompagnera dans les différentes démarches tout en s’assurant d’un usage optimal de vos ressources.

Gardez à l’esprit que le choix d’un terrain à bâtir en lotissement fournit plus de garanties que celui d’un terrain diffus. Il coûte relativement plus cher, mais est déjà viabilisé, contrairement à un terrain isolé (non viabilisé et moins chère).

Faire appel à un maître d’œuvre responsable

Une fois les travaux préliminaires de conception des différents plans terminés, il faut faire appel aux services d’un maître d’œuvre. Le maître d’œuvre est un professionnel qui est à même d’exécuter votre plan de construction selon un cahier de charges précis. Il intervient de manière précise pour les activités opérationnelles suivantes :

  • Les études préalables ;
  • L’élaboration des documents techniques ;
  • Les démarches pour l’obtention du permis de construire ;
  • Les conseils au client relativement au choix des entreprises prestataires ;
  • La coordination des activités ;
  • Le pilotage de l’avancement des travaux ;
  • La réception et la comptabilisation des devis effectués par les entreprises prestataires en vue d’estimer le coût global.

Comme pour l’architecte, le choix du maître d’œuvre répond à des critères bien définis. Ce dernier doit être capable d’opérer à l’intérieur de l’enveloppe financière prévue et dans le respect des conditions de qualités préalablement fixées.

Il est possible que le maître d’œuvre remplisse également les fonctions d’architecte. Cependant, pour réduire au mieux les probabilités de surestimations du budget nécessaire, il est recommandé d’opter pour un maître d’œuvre qui n’est pas votre architecte.

Jouer sur la concurrence pour choisir les diverses entreprises prestataires

Dans l’organigramme mettant en relations les différents intervenants sur un chantier de construction, les entreprises prestataires viennent en dernière position. Elles sont de simples entreprises ouvrières, mais elles peuvent grandement influencer l’utilisation des ressources financières destinées au projet. Les domaines d’intervention des entreprises prestataires sont nombreux sur un chantier. Au nombre de ceux-ci figurent :

  • La maçonnerie (le gros œuvre et le second œuvre);
  • La menuiserie (bois, alu, PVC…) ;
  • La plomberie (chauffage, sanitaire…) ;
  • L’isolation ;
  • L’aménagement des espaces verts ;
  • L’électricité…

Comment choisir vos entreprises prestataires ?

Pour effectuer le choix des entreprises qui interviendront sur votre chantier, il est recommandé de procéder par appel d’offres.

L’appel d’offres est une procédure avec laquelle un client donne la possibilité à plusieurs professionnels de soumettre leurs offres. Cette méthode permet de mettre indirectement plusieurs entreprises prestataires en concurrence afin de bénéficier d’un service de qualité. En tant que propriétaire, le choix des entreprises ouvrières par appel d’offres vous permettra de comparer les services de plusieurs sociétés du même secteur. Le but est de sélectionner les offres qui présentent un rapport qualité/prix assez favorable. Au besoin, vous pouvez faire recours au maître d’œuvre pour vous aider à effectuer le choix le plus économique possible.

Choisir des matériaux de construction durables

Les matériaux de construction sont l’ensemble des matériaux qui sont utilisés dans le processus de construction. On distingue :

  • Le sable ;
  • Le gravier ;
  • Le ciment ;
  • Le carrelage ;
  • L’acier ;
  • L’aluminium…

 En fonction de l’envergure de votre chantier, l’achat des matériaux de construction peut représenter une part plus ou moins importante du budget global. Il est donc important d’effectuer des choix d’achats optimaux afin de pouvoir réduire au mieux les coûts.

Optez pour des matériaux de construction de qualité

Faut-il acheter des matériaux de qualité inférieure à prix réduit ? À première vue, cette option est très tentante, car elle permet de réduire dans l’immédiat les coûts d’acquisition. Cependant, lorsqu’on y pense, il est préférable de privilégier l’achat des matériaux de qualité, mais un peu plus cher, afin de réaliser des économies sur le long terme. Retenez que la qualité prime sur le prix. Une telle démarche vous évitera des frais d’entretien, de dépannage et de rénovation précoces.

Louer des matériels et outils BTP pour vos travaux

Les matériels BTP sont l’ensemble des machines industrielles et des outils qui permettent de réaliser les travaux de construction. Ils comprennent les nacelles, les chariots élévateurs, les grues, les mini grues, les échafaudages… Pour éviter toute surestimation de coût de la part des entreprises ouvrières, il est préférable que vous prévoyiez vous-même ces matériels. Compte tenu de leur prix d’achat relativement élevé, vous pouvez en effectuer la location auprès d’une plateforme de location BTP & Industrie telle que Tracktor. Pour les chantiers de petites envergures, l’option de location la plus économique est la formule journalière. Le matériel vous est loué à un tarif fixe/jour d’utilisation par une entreprise conformément aux termes d’un contrat établi en présence du maître d’œuvre.

Pour la location de ces outils, vous devez aussi tenir compte de la proximité de l’entreprise locatrice par rapport à votre chantier. Cela vous permettra de réduire les frais connexes.

Optimiser les spécifications techniques de votre maison

Les caractéristiques techniques de la maison à bâtir sont susceptibles d’influencer le budget destiné à la construction. Plusieurs facteurs sont à considérer à ce niveau. On peut nommer :

  • Le type de construction (plain-pied ou à étage) ;
  • La nature du toit ;
  • Les menuiseries ;
  • L’isolation…

Examinons de plus près ces divers facteurs.

Plain-pied ou à étage

 

Faut-il opter pour une maison plain-pied ou une maison à étage ? Cette interrogation est l’une des préoccupations des propriétaires au stade de la conception des plans. La prise de décision concernant le type de construction que vous désirez ériger doit tenir compte d’un certain nombre de paramètres. Une maison plain-pied, bien qu’étant très avantageuse demande plus d’investissement qu’une maison à étage. Vous devrez entre autres supporter des frais additionnels relatifs aux travaux de terrassement, de fondation et de pose de plancher isolant. La construction d’une maison à étage correspond à une utilisation rationnelle de l’espace disponible sur votre terrain, si ce dernier n’est pas vraiment grand.

Le toit

L’installation du toit est l’étape qui marque la fin des grands travaux sur un chantier de construction. Pour la pose de votre toit, vous avez le choix entre plusieurs méthodes à savoir :

  • La toiture en béton ;
  • La toiture en bois ;
  • La toiture monopan ;
  • La toiture bipan ;
  • La toiture à 4 pans.

Chacune de ces formes de toiture présente des avantages. Cependant, pour réduire le coût des travaux, vous pouvez opter pour les formes les plus simples telles que le monopan ou le bipan. L’option d’une structure entièrement faite de bois constitue également un gain économique assez considérable.

Les menuiseries

La pose des menuiseries fait partie des travaux de finition. Elle concerne les éléments tels que les fenêtres, les portes, les façades…  Pour optimiser votre budget à ce niveau, vous pouvez opter pour des menuiseries en bois plutôt que celles qui sont en aluminium ou en PVC. Les fabrications locales reviendront également moins chères que les menuiseries importées ou préfabriquées. C’est la raison pour laquelle il est préférable de faire appel aux services d’entreprises locales pour la confection et l’installation des menuiseries.

L’isolation thermique

L’isolation thermique est un ensemble des techniques mises en œuvre pour réduire les fuites de chaleur vers l’extérieur d’un logement.

Elle permet de garder un certain niveau de contrôle sur la température ambiante à l’intérieur d’une maison. Pour une nouvelle construction, il est important de réaliser l’isolation thermique afin de réduire les dépenses relatives à l’installation des systèmes de chauffage. Cela représente un gain sur les dépenses énergétiques non négligeables sur le long terme.

Une bonne négociation avec l’entreprise prestataire vous permettra d’adopter la méthode d’isolation la plus efficace dans la limite de votre budget. Le maître d’œuvre pourra vous assister lors des négociations.

Choisir la bonne source d’énergie

 

L’énergie est un élément très important au sein d’une maison. Elle est nécessaire pour alimenter les différents appareils électroménagers, les dispositifs de chauffage et les autres équipements sanitaires. C’est à l’étape de la conception que les plans du système énergétique de la construction sont élaborés. Pour la plupart des maisons, le réseau électrique public est la seule source d’énergie alimentant les divers équipements. Cependant, dans une dynamique d’optimisation de votre budget à long terme, il est préférable d’opter pour l’autoconsommation électrique.

Qu’est-ce que l’autoconsommation électrique ?

C’est un concept qui consiste pour une maison à produire sa propre électricité afin de réduire les dépenses relatives aux payements des factures. L’énergie solaire est la source idéale pour mettre en place un système d’autoconsommation. Les frais d’installation d’un système de production solaire sont plus onéreux que la connexion à un réseau local. Mais, le gain à long terme que cela représente est une réelle motivation.

Une autoproduction d’énergie peut être une solution envisageable si votre terrain se situe dans une zone éloignée du réseau électrique public. De plus, si vous n’avez pas un budget important, vous pouvez opter pour un système hybride qui combine énergie solaire et réseau électrique classique.

Optimiser les travaux de finition

Les travaux de finition prennent place à la fin des grands travaux (terrassement, pose des fondations, maçonnerie, toiture…). Ils concernent des tâches de clôture de chantier à savoir :

  • Le revêtement du sol ;
  • Les travaux de peinture ;
  • Le carrelage ;
  • La tapisserie ;
  • L’installation des équipements ;
  • L’aménagement intérieur ;
  • L’aménagement extérieur…

La décoration intérieure

Lorsque tous les travaux de revêtement, de peinture et d’installation sont terminés, la décoration intérieure vient clôturer les interventions. C’est l’ensemble des procédés qui sont mis en œuvre pour aménager de façon esthétique l’espace intérieur d’un logement. Pour réussir votre décoration intérieure sans pour autant dépasser vos prévisions budgétaires, vous pouvez opter pour des matériaux d’embellissement moins cher : le bois par exemple. Compte tenu de leur coût relativement élevé, le verre, la céramique et les faïences sont des matières à utiliser avec modération.

L’aménagement extérieur

Il concerne principalement le design de la façade extérieure, des aménagements d’espaces verts et du paysage environnant. Plusieurs options s’offrent à vous en ce qui concerne l’aménagement paysager. Par exemple, il n’est pas mal d’entreprendre la mise en place d’une terrasse extérieure en béton décoratif. Toutefois, pour réduire le coût des travaux, vous pouvez opter pour une cour entièrement couverte de gazon avec des allées par endroits. L’espace vert ainsi créé rajoutera une touche écologique à l’environnement de votre maison.

Suivre personnellement votre chantier

Le suivi d’un chantier est une opération continue d’appréciation du niveau d’avancement des travaux vis-à-vis des objectifs fixés au départ. Pour une gestion efficace et efficiente des ressources, il est conseillé que vous suiviez par vous-même l’évolution de votre chantier. Bien que cela relève du domaine de compétence du maître d’œuvre, un suivi régulier vous permettra de donner votre avis ainsi que vos solutions pour l’optimisation du budget.

Que devez-vous retenir à présent ? La construction d’une maison part de l’élaboration d’une idée de projet jusqu’à la réalisation d’un plan proprement dit. Suivent alors les étapes de conception et d’exécution des travaux. Tout cela demande un investissement important que vous pouvez optimiser en suivant des conseils relativement simples à l’instar de ceux qui sont présentés dans cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here