Blanchir ses dents : Est-ce une excellente option ?

0
300

Votre sourire vous complexe et vous en arrivez même parfois à le dissimuler où éviter d’avoir des relations avec les autres afin de ne pas avoir à subir des moqueries ou remarques désobligeantes ? Si oui, alors le blanchiment de dents pourrait être la solution à votre problème. Cette technique grâce à laquelle l’on peut éclaircir les dents permet en effet de retrouver en peu de temps un sourire éclatant. Pour vous permettre d’en savoir plus sur cette procédure, nous mettons à votre disposition dans cet exposé, des informations relatives aux atouts ainsi qu’aux différentes méthodes de blanchiment des dents.

Ce qu’il faut savoir sur le blanchiment des dents

Avant toute chose, il faut savoir que les dents naturelles ne sont pas entièrement blanches. L’on peut en effet observer chez différentes personnes, une grande variété de couleurs telles que le gris ou le jaune par exemple. De même, plus l’âge évolue et plus les dents prennent une teinte plus foncée. Ce processus peut également être accéléré avec la consommation de certains aliments et boissons (betterave, vin, thé, café ou sauce aux tomates) ou avec l’utilisation fréquente de produits comme le tabac.Dans l’optique de retrouver un sourire éblouissant, nombreux sont ceux qui optent pour le blanchiment des dents.

Encore appelé éclaircissement des dents, le blanchiment dentaire est une procédure assez simple qui permet de rendre les dents plus claires suite à l’application d’un gel conçu avec du peroxyde d’hydrogène.

Ce dernier est plus connu sous le nom d’« eau oxygénée ». L’agent blanchissant utilisé agit par ailleurs sur la dentine (qui se trouve sous l’émail) et sur la surface de la dent (l’émail). Puisqu’il n’est cependant pas assez puissant, il n’atteint pas la pulpe (la partie interne d’une dent). En dehors de l’eau oxygénée, l’on utilise aussi le plus souvent des produits comme le peroxyde de carbamide et le peroxyde d’urée pour le blanchiment des dents. L’effet du blanchiment des dents dépend bien entendu de la proportion du produit qui est utilisé. De manière théorique, le produit sera beaucoup plus efficace si sa concentration est assez élevée. Pour éviter d’endommager les dents, il est primordial qu’un dentiste assure la supervision de la procédure dans le cas où l’agent blanchissant excède un certain seuil de concentration. La durée totale du traitement dépendra en outre de l’origine de la coloration et de la couleur des dents. Ainsi, si les dents sont trop foncées, le temps nécessaire pour les blanchir sera plus long.

Qui peut blanchir ses dents ?

Même si tout le monde rêve d’arborer en toutes circonstances un sourire d’un blanc éclatant, le blanchiment des dents est une procédure qui n’est pas faite pour tout le monde. En effet, l’éclaircissement des dents n’est recommandé que pour les personnes qui ont des dents naturelles. Ceux qui ont des restaurations en composite (plombage blanc) ou en amalgame (plombage gris) peuvent aussi effectuer un blanchiment des dents. Notons toutefois que le changement de couleur ne se verra pas sur les restaurations de composite. Pour éviter tout risque, il est par ailleurs conseillé d’effectuer un examen dentaire avant de passer à la réalisation d’un blanchiment dentaire. Avant le début de la procédure, il est en effet indispensable d’avoir une bouche en bonne santé. Les caries ainsi que les gingivites devront donc être traitées au préalable. Lorsque les traitements nécessaires ne sont pas effectués avant le blanchiment des dents, le patient ressentira notamment une forte douleur ainsi qu’une certaine sensibilité durant tout le processus d’éclaircissement des dents.

Il est en outre déconseillé d’effectuer un blanchiment des dents si :

  • On a moins de 16 ans, car l’on est en général confronté à cet âge-là à une hypersensibilité dentaire ;
  • On allaite ou attend un enfant ;
  • On souffre de sensibilité dentaire ;
  • On a des problèmes de parodontite ou on dispose de plombages qui ne sont pas bien posés ;
  • On est allergique au peroxyde d’hydrogène.

Les facteurs pouvant causer un changement de la couleur des dents

Comme nous l’avons plus souligné plus haut, plusieurs facteurs peuvent entrainer le changement de la couleur des dents. Au nombre de ces facteurs, on peut citer :

  • Le tabac ;
  • La consommation régulière d’aliments et boissons colorés ;
  • La consommation de certains médicaments.

Le goudron et la nicotine que l’on retrouve dans les cigarettes sont tous les deux des substances qui créent des tâches coriaces sur les dents. La coloration des dents peut aussi être causée par la consommation de boissons et aliments contenants des chromogènes (des pigments de couleur). On retrouve notamment ces chromogènes dans des produits tels que le thé, le vin rouge, la soupe aux tomates, les betteraves, les boissons gazeuses aux couleurs foncées. De mauvaises habitudes bucco-dentaires peuvent aussi engendrer l’apparition de tâches sur les dents. Certains antipsychotiques, et antihistaminiques ainsi que certains médicaments que l’on utilise contre l’hypertension artérielle peuvent aussi faire changer la couleur des dents.

Pour leur faire retrouver un bel éclat, le choix vous est offert entre deux solutions de blanchiment dentaire à savoir :

  • Le blanchiment clinique
  • Le blanchiment à domicile.

Pour faire blanchir vos dents, le dentiste y applique directement un gel. Cette solution est assez pratique dans la mesure où elle permet de gagner du temps tout en ayant l’assurance d’obtenir un résultat immédiat. Le prix d’une couronne dentaire blanche ainsi que celui de l’ensemble de la procédure dans une clinique varient en fonction de l’état de vos dents et du praticien. Pour en avoir une idée exacte, il suffira de vous adresser à votre dentiste. Le blanchiment à domicile consiste quant à lui à appliquer sur les dents, un gel blanchissant grâce à des moules réalisées sur mesure. Ces dernières doivent être portées au moins 30 minutes par jour durant deux semaines. Selon la couleur initiale de vos dents, ce traitement peut être prolongé si l’on veut obtenir un optimal résultat.

Réaliser cette opération dans un cadre professionnel, pourquoi ?

Outre les contre-indications précédemment évoquées, il est aussi conseillé de s’adresser à un professionnel (dentiste) pour la réalisation d’un éclaircissement des dents. Le spécialiste saura déterminer dans un premier temps si vous êtes en mesure d’effectuer ce type de soin dentaire. Cela ne sera bien évidemment pas le cas si vous décidez de vous rendre dans un bar à sourire ou si vous optez simplement pour un blanchiment dentaire à la maison. Dans la mesure où dans les deux cas vous ne pourrez pas bénéficier d’un encadrement médical, cela pourrait être une source de danger.

De même, si vous décidez de blanchir vos dents dans un cadre professionnel, vous avez la garantie que le type de traitement qu’on applique sur vos dents est le plus adéquat, car le dentiste dispose de toutes les compétences et de l’expérience nécessaires. La teinte qui sera choisie pour vos dents sera quant à elle en parfaite harmonie avec l’ensemble de votre carnation. Lorsqu’il est réalisé par un spécialiste, le blanchiment des dents s’avère par ailleurs être une procédure sécurisée, car le professionnel en question n’emploie que des méthodes qui sont autorisées sur le plan médical.

Différentes méthodes de blanchiment des dents

Pour pouvoir afficher une dentition d’un blanc éclatant, vous aurez le choix entre les différentes méthodes de blanchiment ci-dessous :

  • Le blanchiment des dents par LED
  • Les remèdes maison
  • La brosse à dents détachante.

Le blanchiment des dents par LED

Il est question ici d’une méthode de blanchiment des dents à partir d’une lampe électrique qui utilise des diodes électroluminescentes. L’on peut éventuellement appliquer aussi sur l’émail des dents, un produit spécial. Notons que ce procédé est dans de nombreux cas proposé dans les bars à sourire. Souvent, le personnel de ce type de centre ne maitrise toutefois pas les techniques qui doivent être utilisées pour l’obtention d’un satisfaisant résultat et également pour éviter tout risque au patient. Le résultat final risque alors de ne pas être durable et la réalisation de plusieurs séances dans un bar à sourire peut être dangereuse. Il est pour cela conseillé de consulter un chirurgien-dentiste. Avant de passer au blanchiment des dents par LED, ce dernier procédera au préalable à la réalisation d’un examen assez approfondi des mâchoires. Cela fait, il pourra ensuite proposer des solutions adaptées. Il est en outre primordial de s’assurer que les gencives du patient sont en bon état et qu’il n’a aucune dent cariée, car le processus de blanchiment par LED peut présenter quelques risques.

Les remèdes maison

Outre les méthodes précédemment citées, il est aussi possible de se blanchir les dents grâce à des remèdes maison qui ont depuis longtemps fait leurs preuves. Au nombre des remèdes maison les plus utilisés, l’on peut par exemple citer :

  • Le bain de bouche avec de l’huile de coco ;
  • La pâte au jus de citron et au bicarbonate de soude ;
  • La peau d’orange ;
  • L’huile de moutarde et les feuilles de basilic.

Vieille méthode indienne, le bain de bouche avec l’huile de coco consiste essentiellement à faire tourner dans la bouche de l’huile durant quelques minutes comme on le ferait pour un bain de bouche classique. Hormis le fait qu’elle est considérée comme un naturel agent de blanchiment des dents, l’huile de coco contribue aussi à la réduction de l’apparition de maladies gingivales ainsi qu’à la formation de plaques dentaires.

Bien que beaucoup en doutent encore, le citron peut aussi permettre de blanchir les dents. Puisqu’il est en effet riche en acide citrique, il agit comme un javellisant naturel sur les dents. Pour un résultat optimal, réalisez une pâte en mélangeant 5 ml de citron à du bicarbonate de soude. L’action légèrement abrasive du bicarbonate combinée à celle du citron permettra d’obtenir de belles dents. Pour que ces dernières ne soient pas abimées, optez pour cette astuce au plus une fois par semaine.

Pour éclaircir vos dents, vous pouvez aussi les frotter avec l’intérieur de la peau d’une orange. La partie blanche de cette peau qui est connue sous le nom d’albédo contient en effet du limonène. Ce dernier est un composé renfermant du solvant naturel qui entre dans la composition de divers produits blanchissants que l’on retrouve dans le commerce. À la différence de la chair de son fruit, la peau d’une orange n’est pas acide. L’on peut donc l’utiliser sans craindre de voir l’émail des dents endommagé par l’acidité.

Toujours dans l’optique de blanchir naturellement vos dents, vous pouvez utiliser de l’huile de moutarde et des feuilles de basilic. En effet, pendant que le basilic permet de protéger les gencives, l’huile de moutarde a des propriétés antifongiques, anti-inflammatoires et antibactériennes. L’effet combiné de ces deux éléments aura donc un excellent impact sur vos dents. Pour ce faire, il faut dans un premier temps réduire en poudre les feuilles de basilic préalablement séchées. La poudre obtenue sera ensuite mélangée à de l’huile de moutarde. Grâce à ce produit, vous pourrez alors blanchir très vite vos dents et arborer un magnifique sourire.

La brosse à dents détachante

L’utilisation d’une brosse à dents détachante constitue elle aussi une excellente option lorsqu’on souhaite se blanchir les dents sans avoir à effectuer au préalable un tour chez le chirurgien-dentiste. Pour un choix convenable, il est toutefois conseillé de prendre l’avis de ce dernier. De même, pour un résultat optimal, l’idéal est d’utiliser régulièrement cet accessoire réputé pour sa grande efficacité.

Les raisons pour lesquelles on peut se blanchir les dents

Plusieurs raisons peuvent bien évidemment justifier le fait de se blanchir les dents. Le plus souvent, beaucoup optent pour cette option dans l’optique de se sentir bien dans leur peau et de gagner en confiance grâce à un resplendissant sourire. Dans la mesure où les dents changent de couleur lorsqu’on prend de l’âge, le fait de les blanchir permet aussi de paraitre facilement plus jeune. Le sourire étant l’une des meilleures manières de s’intégrer dans la société et de créer de nouvelles relations, beaucoup se sentent mieux lorsqu’ils sont en mesure d’afficher un beau sourire.

Le blanchiment des dents avant un entretien peut donc être un atout non négligeable. Vous pouvez aussi vous tourner vers cette solution si vous voulez être à votre avantage durant une réunion des anciens élèves de votre école ou lors d’un événement particulier tel qu’un mariage par exemple. L’on peut par ailleurs décider d’éclaircir ses dents dans l’optique de pouvoir faire bonne impression auprès de son entourage. Pour finir, vous pouvez choisir de vous blanchir les dents afin de pouvoir éliminer tout simplement les taches qui s’y sont accumulées avec le temps et l’âge.

Quelques idées fausses sur le blanchiment dentaire

De nombreuses idées fausses circulent sur le blanchiment des dents. En effet, pour beaucoup de personnes, cette pratique entrainerait l’endommagement des dents. Ceci n’est toutefois pas le cas, puisque le produit blanchissant que l’on utilise n’atteint jamais la pulpe des dents. Leur santé est donc préservée. Pour plusieurs personnes, une fois blanchies, les dents restent blanches pour toujours. Cette idée est bien évidemment fausse, car le blanchiment dentaire n’est pas définitif. Ainsi, si un fumeur fait blanchir ses dents et qu’il continue à fumer régulièrement du tabac, les taches sur ses dents réapparaitront. Pour éviter cet état de choses, il faut donc arrêter de fumer et opter pour une hygiène bucco-dentaire plus adéquate. Selon beaucoup d’autres personnes, le blanchiment provoque une sensibilité extrême des dents, ce qui n’est pas vérifié. Toutefois, durant la procédure de blanchiment dans un cabinet dentaire, certains patients peuvent parfois ressentir une certaine sensibilité de leurs dents.

Au vu de toutes les informations qui précèdent, nous pouvons retenir que le blanchiment est une solution qui convient à toutes les personnes dont la coloration des dents a changé au fil du temps et qui souhaitent afficher à nouveau un beau sourire. L’éclaircissement des dents est toutefois déconseillé à tous ceux qui fument et qui ne comptent pas arrêter cette pratique. Les personnes qui ont également moins de 16 ans ne peuvent procéder au blanchiment des dents. Pour éviter de subir d’importantes douleurs, il est aussi déconseillé aux personnes qui souffrent d’hypersensibilité dentaire d’opter pour cette solution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here